Index du forum Les rubriques Divers Les bouteilles des années de naissance

1986

Messagepar Vincent Ravenne » Ven 15 Nov 2013 00:36

Voilà une année où il sera facile de se faire plaisir aujourd'hui et pour les 50 ans qui viennent :mrgreen:

A Bordeaux, c'est un millésime de grande garde où certains vins mourront peut être avant de s'ouvrir mais il est fort à parier que beaucoup parmi nous mourront avant que Mouton 1986 ne décline...

Mes grands souvenirs:

Mouton majestueux
LLC superbe
Margaux tout autant

A moins cher, Mouton Baronne et Talbot sont deux très bon choix!
Les liquoreux sont très liquoreux mais il y a des amateurs de ce style et il ne seront pas décus!

La Bourgogne a vécu cette année là une année difficile et je ne me souviens de rien de bon...

:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8702
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: 1986

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 10 Avr 2017 19:18

1986: Deuxième très grand millésime de l'Eglise-Clinet.

Très grandes réussites à Pauillac:
Mouton-Rothschild est le meilleur Mouton que j'ai bu.
Pichon-Lalande, Pichon-Baron, Grand-Puy-Lacoste étaient au top. Lynch-Bages également.
Puis il y avait les belles surprises: Haut-Bages-Libéral et surtout Clerc-Milon. Pontet-Canet relevait la tête. Et il y avait Mouton-Baronne-Philippe.
Vous connaissez les histoires de la famille, il fallait changer l'étiquette et revenir à Armailhac. J'ai eu la chance d'en avoir une trentaine de bouteilles en solde importante, elle étaient très agréables.
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5208
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: 1986

Messagepar Laurent Saura » Lun 10 Avr 2017 20:07

Bonsoir,

J'ai eu l'occasion d'acheter un Mouton Baronne Philippe 86 il y a un an et je l'ai bu avec plaisir aussi,mais rien à voir avec la grandeur de Mouton.
Dire qu'on a mangé avec le vieux maître de chai du château et qu'il parlait de son vin comme d'une pépite....

Amitiés,

Laurent
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Laurent Saura
 
Messages: 4827
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 18:29

Re: 1986

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 10 Avr 2017 20:39

Bonsoir, Laurent.

J'ai fait une pause dans mon commentaire des 1986 pour le repas du soir.
Avant de continuer le passage en revue, je reviens sur Mouton-Baronne-Philippe.
Je vais détailler.
J'avais acheté 6 bouteilles en FAV.
3-4 ans plus tard, Daniel Bécu, encore restaurateur, me fait part d'une offre du Domaine, le prix était presque de moitié inférieur à celui de la FAV, mais il fallait en acheter beaucoup (je ne suis pas certain mais je pense me souvenir que le ticket d'entrée était de 166 bouteilles.)
J'en ai donc pris avec plaisir 24 de plus.
Les bouteilles provenant directement du Domaine avaient été très bien conservées, elle étaient meilleure que celles de la FAV.
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5208
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: 1986

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 10 Avr 2017 20:58

Après Pauillac, partons sur Margaux.
Pour moi, des déceptions: Giscours et surtout Issan et une superbe bouteille: Rausan-Ségla. J'ai bu pour la dernière fois ce vin fin 2016, il passait derrière deux 1ers GCC 1990 et il s'en sortait plus que brillamment.

Saint-Julien, c'est superbe!
Des merveilles presque partout...
Léoville las Cases, légèrement en dessous Léoville Poyferré et Léoville-Barton (qui demandait beaucoup de patience).
Gruaud-Larose, un modèle de classicisme et Talbot séduisant dès sa jeunesse.
Ducru-Beaucaillou, majestueux et Lagrange qui revenait dans la cour des Grands.
Sans oublier un très beau Beychevelle.

Saint-Estèphe: deux grands vins, Montrose revenu à son style "classique" sur la longue garde et Cos d'Estournel, brillant... Sauf lors d'un des premiers passages à la maison du Président Ravenne. Je voulais lui faire découvrir ce Grand Vin. Première bouteille ouverte, ridée, seconde dans le même état. C'était les deux dernières d'une caisse de 12 achetée en primeur et dont les 10 premières avaient été excellentes...
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5208
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: 1986

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 10 Avr 2017 21:17

La lagune a demandé du temps avant de se montrer aimable.
Poujeaux était superbe et Chasse-Spleen, irrégulier: j'en avais deux caisses achetées en primeur. La grande majorité des bouteilles étaient délicieuses et quelques-unes ridées et éteintes (?)

En Graves, Haut-Brion était brillant, Pape-Clément retrouvait enfin son rang, Domaine de Chevalier me séduisait, comme toujours, et Haut-Bailly se montrait charmeur plutôt que puissant. La Louvière ne m'a pas laissé de souvenir.

En Sauternes, c'est le plaisir assuré: j'ai adoré Yquem, Climens et Lafaurie-Peyraguey.
J'ai beaucoup aimé Rieussec et Rabaud-Promis, moins Guiraud, Suduiraut et Coutet, mais ils restaient très bons.
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5208
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: 1986

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 10 Avr 2017 21:28

A Saint-Emilion, j'ai beaucoup aimé Pavie et Figeac, moins Beauséjour-Bécot.
Soutard et Troplong-Mondot m'ont plu. L'Angélus également.

A Pomerol, à part le magnifique l'Eglise-Clinet, je citerais Vieux Château Certan et Latour à Pomerol dans les bons souvenirs. J'ai bu peu de Pomerol de ce millésime.
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5208
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: 1986

Messagepar Laurent Saura » Mar 11 Avr 2017 07:22

1986,c'est l'année de naissance d'une des filles de Christophe.Pour ses 18 ans,fin 2004,il nous avait invité à partager un repas autour des premiers grands crus classés de Bordeaux.Quel souvenir exceptionnel.
Je me souviens de la dernière série de trois vins,là,côte-à-côte,parés de leur robe intense.Le premier était fabuleux,c'était Léoville Las Cases.Le second,tout en dentelle et d'une immense longueur.C'était Lafite.Le troisième dévastait tout.L'émotion montait doucement mais sûrement.Comment était-ce possible?Quel chef d'oeuvre que ce Mouton 86! ;)
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Laurent Saura
 
Messages: 4827
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 18:29

Re: 1986

Messagepar Lalex » Lun 18 Déc 2017 11:36

Bonjour à tous,

J'ai acheté il y a quelques temps Gruaud Larose 86, j'ai lu quelques CRs datant un peu et je me pose la question suivante, Gruaud 86 est-il aujourd'hui à attendre, à point ou commence t-il à "décliner"...

Avis à ceux qui ont eu l'opportunité de la boire récemment ou qui ont une idée sur la question.

Alex,
Lalex
 
Messages: 2203
Inscrit le: Ven 7 Sep 2012 10:47
Localisation: Ile-de-France (91)

Re: 1986

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 18 Déc 2017 11:45

Bonjour, Alex.

J'ai bu mon dernier Gruaud Larose 1986 en 2015.
Il avait encore un potentiel de garde certain.
Mais j'avais acheté la caisse en primeur et les bouteilles n'avaient jamais bougé de ma cave.
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5208
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: 1986

Messagepar Lalex » Lun 18 Déc 2017 12:56

Bonjour Thierry,

Merci pour ton retour.
Je vais probablement en ouvrir pour voir.

Bonne journée.

Alex,
Lalex
 
Messages: 2203
Inscrit le: Ven 7 Sep 2012 10:47
Localisation: Ile-de-France (91)

Re: 1986

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 18 Déc 2017 13:30

Un deuxième GCC de Saint-Julien 1986 me semble toujours, par contre, imbuvable actuellement: Léoville-Barton.
Encore dominé par l'acidité.
Trouvera-t-il son équilibre un jour?
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5208
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)


Retour vers Les bouteilles des années de naissance

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité