Index du forum Les rubriques Histoire du vin et de la vigne... découvrir le vin, l'aborder, s'informer

Le vin pour les débutants, les amateurs et ceux qui veulent s'informer

Demain?

Messagepar Patrick » Sam 29 Juin 2019 17:38

Les hiérarchies vineuses semblent parfois immuables, particulièrement dans les régions les plus réputées.
Avez vous l’impression que ces classements virtuels pourraient être remis en cause et quels sont, dans les différentes régions hexagonales, les propriétés qui vous paraissent devoir porter la plus haute qualité dans les années à venir?
Pour ne pas « polluer » le sujet je ne donnerai mes conclusions qu’après avoir obtenu les « résultats » de plusieurs d’entre vous...
Patrick
 
Messages: 337
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 12:25
Localisation: Bourgogne - Meursault

Re: Demain?

Messagepar Thierry Debaisieux » Sam 29 Juin 2019 17:47

Merci Patrick d'avoir ouvert ce sujet.

Pour moi, le bouleversement le plus important me semble ĂŞtre en Champagne.
J'ai l'impression que de jeunes vignerons de talent possédant de beaux terroirs sont en train, par leur investissement, de modifier l'image du Champagne en en faisant un vin à leur image et à celles du terroir et du millésime.

Bonne soirée,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 10374
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Demain?

Messagepar JP NIEUDAN » Sam 29 Juin 2019 19:30

Il me semble que ça bouge un peu partout : il y a beaucoup de jeunes vignerons qui n'hésitent pas à oser, faire bouger les lignes, sortir d'un certain confort..

On voit des tout bons arriver en Jurançon, Cahors, Irouléguy, on pourrait aussi parler des vins de Pays du Vaucluse etc...

Bonne soirée
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8858
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Demain?

Messagepar Patrick » Sam 29 Juin 2019 19:40

Des noms?
Patrick
 
Messages: 337
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 12:25
Localisation: Bourgogne - Meursault

Re: Demain?

Messagepar jef33 » Sam 29 Juin 2019 20:03

Le réchauffement climatique bouleverse le bordelais, il y a une trentaine d'année le journal sud ouest relatait des procès pour surconsommation de sucre, les Châteaux ne pouvant pas étiqueter 10° aujourd'hui le degré affiché sur les bouteilles est inférieur à la réalité, j'aimais ces Bordeaux autour de 12° maintenant je n'en bois plus du tout et ce que j'ai en cave c'est pour ma femme qui aime le capiteux.
ça c'est maintenant alors demain le pire est à venir.
pour le demain positif j'adore le Bourgogne Blancs actuel, même si le vigneron est capital dans l'élaboration je ne suis pas loin de penser que le réchauffement lui va bien, je n'ai pas le recul vu que j'en buvais pas avant, juste un sentiment, la Loire devrait aussi en profiter.

Ce qui est cool avec le demain c'est qu'on a peut ĂŞtre raison.

Côté vignerons un pas de géant a été franchis et les grande maisons qui vendent leur nom à grand renfort de marketing porté par la presse spécialisée ont du souci à ce faire.
Jean François
jef33
 
Messages: 155
Inscrit le: Mer 17 DĂ©c 2014 21:43
Localisation: Bordeaux

Re: Demain?

Messagepar Ardennais » Sam 29 Juin 2019 21:07

Bonsoir,

La CHAMPAGNE bouge effectivement beaucoup, je suis d'accord avec Thierry. Et ça bouge dans le bon sens: nouvelle génération de vignerons, clientèle plus exigente et connaisseuse, grandes maisons dynamiques ( roederer par exemple)
Il faut dire aussi qu'il y avait du retard dans l'approche de la qualité et de l'évolution des goûts ( moins de sucre, plus de pureté et de précision)

L'ALSACE aussi bouge , dans une moindre mesure

Bordeaux, ça reste classique

Pour les autres régions, je connais moins. Et pour la BOURGOGNE, je laisse le soin à Patrick qui connait mieux de commenter, mais il me semble que la mue ( celle que les champenois font avec effet retard) est déjà bien avancèe

Hervé
Ardennais
 
Messages: 201
Inscrit le: Mar 26 FĂ©v 2019 16:08

Re: Demain?

Messagepar Thierry Debaisieux » Sam 29 Juin 2019 23:12

Patrick,
Tu demandes des noms.
En Champagne, dans les jeunes, je cite spontanément Jean-Baptiste et Claire Denizart et Aurélien Suenen, ceux que je connais.


Bonne nuit,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 10374
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Demain?

Messagepar Greg V » Sam 29 Juin 2019 23:34

Des noms ?

Champagne : Ruppert-Leroy, Eric Taillet, Chartogne Taillet, Mouzon Leroux, bon j'en vois plein ....

Chablis : L'Enclos, Duplessis, Droin, Pico

Nuits : Arnaud Chopin

Beaune : je laisse Patrick s'exprimer :)

Plus au sud : Frantz Chagnoleau


RhĂ´ne nord : Julien CĂ©cillon

Rhône sud : Yannick Feraud, Mas Saint Louis, Eugénie Avias, Villeneuve

Corse : Giacometti, Nicolas Mariotti-Bindi, U Stiliccionu, Zuria

Languedoc : Saint Sylvestre, Clos du Gravillas, Terrasse d'Elise, Hautes Terres, VaĂŻsse

Jura : Tournelle, Les Bottes rouges, Labet, Rousset Martin

Jurançon : Clos Thou et Castera

Savoie : Guillaume Lavie
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3929
Inscrit le: Ven 30 DĂ©c 2011 23:08

Re: Demain?

Messagepar alex73 » Dim 30 Juin 2019 07:18

Il y a l'aspect "qualitatif" que vous avez tous souligné et je suis d'accord, mais je fais un autre constat: l'envolée des prix en Bourgogne tant en Côtes de Beaune qu'en Côtes de Nuits. La Côtes Chalonnaise et le Maconnais restent encore abordables. Mais finalement je me demande si je ne vais pas boire plus de champagne qu'avant! Comparés aux vins blancs de la Côtes de Beaune, la Champagne propose d'excellents rapport Q/P. On en a de bons entre 30 et 40€, largement commentés sur ce forum alors que le moindre Meursault village par exemple, est à minimum 40€ et je ne parle pas des villages Gevrey ou Nuits Saint Georges! J'aime bien les bonnes bouteilles mais pas à n'importe quel prix. Dans ma jeunesse, jeune ingénieur, j'achetais ces vins sans me poser de question sur le prix.
D'où mes préférences en terme de prix, surtout pour les rouges:
- Rhône Sud: une flopée de domaines proposent des vins, pour moi excellents, à des prix compétitifs: Je mettrais en tête Gigondas. A 16/17€ on se fait plaisir, et encore plus si on les attend 8/10 ans.
- Languedoc: des progrès qualitatifs énormes ont été réalisés et on a le top autour de 30€: Mas Jullien, Terrasses d'Elise, Ermitage du Pic St Loup, Bastides d'Alquier, pour n'en citer que quelques uns...
La demande internationale étant moins forte, les prix dans ces régions restent abordables. Jusqu'à quand? What's the question!
Bon dimanche
Alexis
alex73
 
Messages: 1183
Inscrit le: Dim 14 Nov 2010 08:43
Localisation: Savoie

Re: Demain?

Messagepar Hugo B. » Lun 1 Juil 2019 07:26

Un certain nombre de facteurs peuvent en effet être pris en compte. Je pense surtout à la régularité qualitative qui reflète en grande partie le travail à la vigne. Un grand vin doit être le parfait reflet son terroir plutôt qu'une entitée concue pour plaire au plus grand nombre. Obtenir une parfaite maturité des raisins et vinifier sans faire de correction (lorsque le millésime le permet) me semble être fondamental. Et puis il y a l'histoire des pesticides, où en sommes-nous aujourd'hui et comment va-t-on gérer cette question demain notamment en Champagne et dans le Bordelais où de nombreuses grandes maisons sont de très mauvais élèves.
En ce sens je pense que la hiérarchie est déjà boulversée un peu partout, de nouveaux talents sont en train d'émerger, d'autres apparaissent au grand jour et le consommateur avisé a tendance à moins succomber aux sirènes de la critique (inter)nationale.
Enfin il y a le facteur prix qui peut être un moteur ou un frein selon le secteur et les vignerons. Lorsqu'on peut vendre toute sa production à prix d'or on dispose forcément de plus de moyens humain et matériel pour la recherche qualitative.
Les differentes régions ont été citées, l'Alsace que je connais bien évolue lentement mais les consciences s'éveillent. Le vignoble du rêveur tenu par Mathieu et Etienne Deiss fait partie des nouveaux domaines a haut niveau qualitatif. N'oublions pas le Beaujolais...
Bien cordialement,
Hugo Boffy
Hugo B.
 
Messages: 681
Inscrit le: Lun 5 FĂ©v 2018 20:56
Localisation: Schweinfurt

Re: Demain?

Messagepar Patrick » Lun 1 Juil 2019 08:04

Merci pour vos réponses. Je crois que le futur nous verra revenir à des pratiques moins intrusives et à des solutions moins technico-industrielles. Le tout mécanique associé à un gros travail correctif en cuverie signera les vins communs que nombre de consommateurs éviteront. Les cuveries ressemblant à des laiteries et conçues comme des laboratoires high tech aux design pseudo-futuristes n’apport Rien en dehors de leur aspect tape à l’oeil. Ceux qui auront la présence d’esprit de garder les pieds sur terre et de s’en tenir aux solutions les plus simples et efficaces car mûrement réfléchies seront inévitablement en pointe: La maîtrise des rendements pour obtenir des raisins sains, mûrs et équilibrés, le tri dans la parcelle, le travail sans pompe, par gravité, la volonté de presser en raisin entier et de débourber par simple gravité, le travail sans correction, sans climatisation des locaux de vinifications...et une multitude de conditions nécessaires à l’élaboration de crus d'élite. Je leux signifier que nous sommes encore très loin de cela en moyenne dans les meilleurs crus du secteur...
Patrick
 
Messages: 337
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 12:25
Localisation: Bourgogne - Meursault

Re: Demain?

Messagepar Xavier L » Lun 1 Juil 2019 13:49

Je pense pour ma part Ă  l'Ă©closion du beaujolais chez les amateurs, la bourgogne (CDB-CDN) devenue tellement inaccessible pour les amateurs offrira une alternative de choix pour qui veut des vins frais et avec un bon potentiel de garde.

Des domaines comme Desvigne, Thivin , Lapalu, chacun dans un registre différent, montre la voix à prendre, un signe qui ne trompe pas, les grandes cuvées partent rapidement.
Xavier L
 
Messages: 105
Inscrit le: Ven 4 Août 2017 14:01

Re: Demain?

Messagepar Hugo B. » Lun 1 Juil 2019 14:16

Peut-on dire que Thivin et Desvignes sont des domaines qui remettent en cause le classement du Beaujolais ? Il me semble qu'ils sont depuis un moment dans le haut de la hiérarchie.
En plus les prix ont, malheureusement, fortement augmentés ces dernières années...
Bien cordialement,
Hugo Boffy
Hugo B.
 
Messages: 681
Inscrit le: Lun 5 FĂ©v 2018 20:56
Localisation: Schweinfurt

Re: Demain?

Messagepar Patrick » Lun 1 Juil 2019 14:42

Le Beaujolais?
Il y a quarante ans que l’on prédit sa renaissance et rien ne se passe vraiment. Le cépage n’est pas a la hauteur des sols. Hélas. Et les meilleurs vins sont bons mais rarement vibrants. Je ne crois pas à son développement et espère même qu’ici on arrachera dans les moins bonnes parcelles pour ne plus produire de Bourgogne rouge.
Patrick
 
Messages: 337
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 12:25
Localisation: Bourgogne - Meursault


Retour vers Histoire du vin et de la vigne... découvrir le vin, l'aborder, s'informer

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités