Index du forum Les rubriques Histoire du vin et de la vigne... découvrir le vin, l'aborder, s'informer

Le vin pour les débutants, les amateurs et ceux qui veulent s'informer

La spéculation foncière agite la Bourgogne viticole

Messagepar FrĂ©dĂ©ric B. » Dim 19 Nov 2017 16:08

Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4282
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: La spéculation foncière agite la Bourgogne viticole

Messagepar Thierry Debaisieux » Dim 19 Nov 2017 16:23

Situation qui ne va pas faciliter le maintien des Domaines dans les familles de vignerons...
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5782
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: La spéculation foncière agite la Bourgogne viticole

Messagepar Xavier L » Dim 19 Nov 2017 18:14

elle est pas mal celle-lĂ :

Nous voudrions que les montants retenus soient fixés sur la valeur de rendement plutôt que sur la valeur vénale

sinon pour l'histoire de l'héritage impayable, en s'y prenant à l'avance et en dissociant des droits réels sur le vignobles, il y a moyen d'éviter une facture très salée.

Pour le reste, quand il y a trop d’héritiers, l'attrait de la monnaie sonnante et trébuchante sera une belle alternative....

Pour en revenir au clos de tart, j'ai lu que le domaine produisait 30.000 bouteilles, si l'on considère un prix de vente moyen de 250€ par bouteilles ( toute cuvée confondue) ça fait : 250*30.000 = 7.500.000€ de C.A. , retirons 2.000.000€ de charges d'exploitation : 5.500.000€ de benef hors impôt soit un rendement 5,5/250 = 2,2% de rendement sans compter la plus-value latente sur le foncier ( quand Arnault aura acheté du Clos de la roche ou du clos saint denis trois fois le prix du marché), on arrivera à rendement brut de 3%.

Je suis désolé de le dire, mais ce prix de 250M€ est presque bon marché. Les viticulteurs bourguignons ont mis le doigt dans l'engrenage du pognon facile vers 2005, dans 20 ans, il n'y aura plus de grands terroir dans les domaines familiaux. Tout cela pour le pognon facile à court-terme, quelle tristesse.
Xavier L
 
Messages: 60
Inscrit le: Ven 4 Août 2017 14:01

Re: La spéculation foncière agite la Bourgogne viticole

Messagepar Thierry Debaisieux » Dim 19 Nov 2017 22:19

Tout cela pour le pognon facile Ă  court-terme, quelle tristesse.

Nous sommes d'accord...
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 5782
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)


Retour vers Histoire du vin et de la vigne... découvrir le vin, l'aborder, s'informer

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité