Index du forum Les rubriques Bordeaux Les vins de Bordeaux et leur actualité

Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Winemega-Alain » Lun 25 Sep 2017 11:26

Régulièrement je viens passer un moment de détente sur mon forum préféré de buveurs d'étiquettes. Activant, comme d'habitude le lien "Voir les sujets actifs" dans le Menu principal du site, j'ai été frappé ce matin de constater que sur les 55 sujets proposés, un seul - Roc de Cambes en Côte de Bourg (d'ailleurs classé 55ème et dernier en terme d'actualité) figurait dans la liste proposée!

Ceux qui me connaissent savent mon intérêt pour les vins provenant des quatre coins de l'horizon viticole, en France mais également à l'étranger. De très nombreux coups de cœur et de magnifiques émotions ont jalonné mon parcours personnel. Mais au fond, mon amour premier est toujours resté sur Bordeaux, dont les vins ont forgé et paramétré mes sens gustatifs voici plus de 30 ans. J'adore cette merveilleuse région peuplée de "girondins" généreux et authentiques, si variée dans ses vins et dont de nombreuses appellations s'adossent à des terroirs tout à fait exceptionnels.

Certes, dans les années 1990 et 2000, Bordeaux a quelque peu "pété les plombs", domaines et vins devenant des produits de luxe et de spéculation. La région fut submergée par une procession sans fin de rachats à prix d'or par des groupes de prestige français et internationaux, dont le but secret ou carrément avoué sans aucune vergogne, était d'utiliser l'image luxueuse de domaines mondialement reconnus à des fins de positionnement marketing.

S'en suivit une inflation des prix galopante, une perte d'identité "bordelaise" et l'introduction de pratiques viti-vinicoles parfois discutables. Une véritable "course aux armements" fut lancée afin de rivaliser en puissance, en explosivité et en concentration dans la mouvance des vins de type "Nouveau monde" alors à la mode.

Depuis des siècles, les meilleurs crus de Bordeaux se caractérisaient par la production de vins raffinés, racés et fins, dont l'austérité naturelle requérait patience et longueur de temps avant de toucher au graal gustatif. En une décennie à peine, Bordeaux fut dévoyé par la demande croissante pour des vins immédiatement consommables, techniquement irréprochables et dont la buvabilité était assurée en tout temps grâce à une technicité qui permet de gommer les traditionnelles phases de fermeture.

De manière assez logique, de très nombreux amateurs éclairés ne se sont plus reconnus dans cette évolution et se sont progressivement détournés de ces "trophy wines", pour reprendre une expression anglaise qui, je trouve, colle bien à la réalité.

Petit à petit, certains excès se sont heureusement étouffés, de nombreux domaines revenant à des pratiques plus vertueuses - même si certaines semblent quelque peu opportunistes et dans l'air du temps d’une recherche de produits plus authentiques.

Ce qui me chagrine aujourd'hui, c'est qu'on a jeté bébé avec l'eau du bain! Car hors des domaines institutionnalisés et mondialement connus, Bordeaux fourmille également d'une nouvelle génération de véritables vignerons respectueux, passionnés par leur travail, ouverts d'esprit et entièrement dédiés à la recherche de production de vins tangibles et en lien avec leur terroir (au sens large). Ces vignerons méritent tout notre respect et notre admiration, car malgré un manque récurrent de moyens, ils essaient – parfois difficilement - de se faire une place avec des produits étonnants de justesse et ce à des prix souvent peu en rapport avec leur remarquable qualité.

Loin de moi l'idée d'ignorer les excellents producteurs issus des autres régions viticoles dont BDE fait une large place, mais il est maintenant temps de repartir à la découverte de ces "Nouveaux Bordeaux" qui réconcilieront les plus exigeants d'entre nous, j'en suis certain.
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2882
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 25 Sep 2017 12:31

Alain,

Jusqu'au millésime 1990 je n'avais presque que des Bordeaux en cave, c'était une vraie monomanie.
Puis les vins ont explosé et je suis allé voir ailleurs.
J'ai découvert les Rhône et les Bourgogne et je suis tombé sous leur charme.
Depuis, je mets sans problème des prix, puisqu'ils ont augmenté eux aussi, que je ne suis plus prêt à mettre pour un Bordeaux.
A force de demander plus, on perd le client qui trouve qu'il n'y a pas que le Bordeaux en matière de vin ;)
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 4176
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar vinosophe » Lun 25 Sep 2017 12:32

Très intéressante réflexion, Alain ;)

Il y a beaucoup de vérités dans tes propos...et je ne suis pas certain que l'on revienne si vite à nos premiers "amours"!!? Et pourtant les vins de Bordeaux nous ont tous fait rêver... ;)

Même mes récentes mises à jour des classements des différentes AOC de Bordeaux ne figurent plus dans les " sujets actifs" et ne sont donc que très peu consultées et ...discutées :o

Un exemple tres personnel et tout récent , confirmant notre moindre intérêt pour les grands vins de Bordeaux: j'ai invité quelques amis jeudi dernier pour mon anniversaire...et , sans que personne n'en fasse la remarque, je constate que je n'ai servi AUCUN vin de Bordeaux :( ... Certes j'avais prévu de ne servir que des vins de 10 ans et 20 ans d'âge...donc des 2007 et 1997 (millésimes très moyens à bordeaux ;) )...mais tout de même, aucun des 12 vins servis ne provenaient de ma region d'adoption !!! :roll:

Promis, l'an prochain, je me rattrape avec de beaux BORDEAUX 1998 :good:

Ceci dit je bois encore personnellement régulièrement des vins de Bordeaux...mais ils ne représentent plus que...16% de môn stock en cave (contre près de 60% il y a 20 ans!) ...les temps changent, tu as bien raison ;)

Bien amicalement
CHRISTOPHE
vinosophe
 
Messages: 3739
Inscrit le: Ven 19 Oct 2007 22:38
Localisation: BOURG en Gironde

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Winemega-Alain » Lun 25 Sep 2017 12:40

Thierry Debaisieux a écrit:Alain,

Jusqu'au millésime 1990 je n'avais presque que des Bordeaux en cave, c'était une vraie monomanie.
Puis les vins ont explosé et je suis allé voir ailleurs.
J'ai découvert les Rhône et les Bourgogne et je suis tombé sous leur charme.
Depuis, je mets sans problème des prix, puisqu'ils ont augmenté eux aussi, que je ne suis plus prêt à mettre pour un Bordeaux.
A force de demander plus, on perd le client qui trouve qu'il n'y a pas que le Bordeaux en matière de vin ;)


Thierry, ton parcours ressemble à bien des nôtres, nous les "barbes blanches" qui ont connu un temps que les plus jeunes ne peuvent plus connaitre.
Même si pour ce qui me concerne, j'ai toujours gardé un lien étroit avec la Gironde.

Mon propos est qu'il serait à nouveau temps de revisiter un certain "Nouveau Bordeaux", porté par de jeunes (ou moins jeunes) talents et qui émerge des cendres des excès passés. Ils méritent le soutien et la reconnaissance de tous les amateurs de beaux produits.
Dernière édition par Winemega-Alain le Lun 25 Sep 2017 16:50, édité 1 fois au total.
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2882
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Winemega-Alain » Lun 25 Sep 2017 12:46

vinosophe a écrit:Très intéressante réflexion, Alain ;)

Promis, l'an prochain, je me rattrape avec de beaux BORDEAUX 1998 :good:



Christophe, ça devrait avoir une sacré allure avec des 98 ;)
D'ailleurs, je garde un souvenir encore très présent de Ausone 1998 que nous avions dégusté ensemble au domaine en compagnie d'Alain Vauthier.
Quel grand moment avec ce Cabernet Franc à tomber de bonheur !! :cheers:
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2882
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar vinosophe » Lun 25 Sep 2017 13:28

Ah oui :) grand souvenir effectivement Alain...

Le hasard fait que j'ai de nouveau rencontré Alain Vauthier lors d'un mariage en juillet dernier :D

Il se souvenait de notre passage au chateau Ausone il y a quelques années !!!! :o (avec un " journaliste" suisse lui semblait-il ;) ) et j'avais projeté d'y emmener Thierry en novembre prochain... ;) ce sera sans doute pour un peu plus tard... :roll:

Bien cordialement
CHRISTOPHE
vinosophe
 
Messages: 3739
Inscrit le: Ven 19 Oct 2007 22:38
Localisation: BOURG en Gironde

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Laurent Saura » Lun 25 Sep 2017 15:38

Le dernier vin de Bordeaux qui m'a fait "tilt" a été dégusté à l'aveugle.

Un Moitié-Merlot Moitié-malbec non commercialisé mais vinifié en vendanges entières,levures indigènes et fermentations exclusives dans le bois.
Un truc frais,fringant,nullement fatiguant et qui interpelle...
Un truc qui étonne.
Un essai d'un bon copain vigneron que beaucoup connaissent ici,Marc Pasquet.

Merci Marc ;)

PS:à poursuivre ;)

Pour moi,Bordeaux,depuis 30 ans,ne s'est pas renouvelé et est allé dans le sens de la mode,jusqu'à en perdre ses caractéristiques,et ses plus fidèles consommateurs.On se lasse de ce qui se ressemble.Le vin,c'est la diversité mais aussi la fraîcheur.

Un plus jeune que vous tous avec moins d'expérience mais une petite idée sur la question ;)
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Laurent Saura
 
Messages: 4805
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 18:29

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Winemega-Alain » Lun 25 Sep 2017 16:32

vinosophe a écrit:Ah oui :) grand souvenir effectivement Alain...

Le hasard fait que j'ai de nouveau rencontré Alain Vauthier lors d'un mariage en juillet dernier :D
Il se souvenait de notre passage au chateau Ausone il y a quelques années !!!! :o (avec un " journaliste" suisse lui semblait-il ;) ) et j'avais projeté d'y emmener Thierry en novembre prochain... ;) ce sera sans doute pour un peu plus tard... :roll:


Pourtant on avait été bien sages et on n'avait rien cassé ce qui lui aurait rendu ce souvenir marquant.. (par exemple une impériale d'Ausone 2010..) :lol:
Quelle mémoire ce Alain Vauthier..! :salut:

(Journaliste suisse.. LOL.. )
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2882
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Winemega-Alain » Lun 25 Sep 2017 16:45

Laurent Saura a écrit:Le dernier vin de Bordeaux qui m'a fait "tilt" a été dégusté à l'aveugle.

Un Moitié-Merlot Moitié-malbec non commercialisé mais vinifié en vendanges entières,levures indigènes et fermentations exclusives dans le bois.
Un truc frais,fringant,nullement fatiguant et qui interpelle...
Un truc qui étonne.
Un essai d'un bon copain vigneron que beaucoup connaissent ici,Marc Pasquet.


Tellement d'accord avec toi, Laurent..
Château Mondésir-Gazin à Blaye fait clairement partie de cette liste de domaines contribuant à un certain renouveau bordelais. J'avais été très impressionné par son approche de culture dans les vignes et par le côté qualitatif de ses vins. Nous avions dégusté plusieurs fûts du 2010, alors encore en élevage et j'avais été véritablement bluffé! Pour environ 25€, vous avez vraiment un superbe produit en bouteille :good:

En plus, Marc est quelqu'un d’éminemment sympa, ce qui justifie largement une visite sur place.

Finalement et si vous êtes d'accord, nous pourrions dresser ici une liste de domaines de ce type que les uns et les autres recommanderaient ?
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2882
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 25 Sep 2017 17:19

Encore désolé, Christophe, que Sophie et moi ayons remplacé le voyage à Bordeaux par un séjour à Budapest.
La visite d'Ausone se fera donc le printemps prochain. ;)

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 4176
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Didier » Jeu 28 Sep 2017 11:55

Thierry Debaisieux a écrit:Alain,

Jusqu'au millésime 1990 je n'avais presque que des Bordeaux en cave, c'était une vraie monomanie.
Puis les vins ont explosé et je suis allé voir ailleurs.
J'ai découvert les Rhône et les Bourgogne et je suis tombé sous leur charme.
Depuis, je mets sans problème des prix, puisqu'ils ont augmenté eux aussi, que je ne suis plus prêt à mettre pour un Bordeaux.
A force de demander plus, on perd le client qui trouve qu'il n'y a pas que le Bordeaux en matière de vin ;)


Comme ce propos de Thierry est juste et reflète complètement le fond de ma pensée...
La nature ayant horreur du vide, lorsque l'on se détourne de quelque chose, on trouve obligatoirement un remplacement et alors il est bien difficile de faire marche arrière... Pourtant ne nous y trompons pas, j'adore les vrais bons Bordeaux arrivés à maturité mais le goût d'achat est pour moi également "parti ailleurs".
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4760
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Thierry Debaisieux » Jeu 28 Sep 2017 13:29

Didier,

-Premier problème: j'aime les Bordeaux vieux, je bois ceux entre 1986 et 1990 actuellement.
A mon âge, inutile d'acheter les derniers millésimes, ils seront bons à boire quand je n'aurai plus l'occasion de le faire ;)
-Deuxième point: les propriétés du Médoc avec des productions de 360 000 bouteilles donnent une image "industrielle" par rapport au côté "artisanal" des vignerons de mes nouveaux vignobles favoris, avec qui il est possible de maintenir un contact humain, aspect important pour moi dans la passion du vin.
Je vois mal un "vigneron" du Médoc prendre des nouvelles de ma petite-fille, Louise, comme le fait Thibault Morey dont la fille a exactement le même âge. ;)

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 4176
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Didier » Jeu 28 Sep 2017 17:46

Thierry Debaisieux a écrit:Didier,

-Premier problème: j'aime les Bordeaux vieux, je bois ceux entre 1986 et 1990 actuellement.
A mon âge, inutile d'acheter les derniers millésimes, ils seront bons à boire quand je n'aurai plus l'occasion de le faire ;)
-Deuxième point: les propriétés du Médoc avec des productions de 360 000 bouteilles donnent une image "industrielle" par rapport au côté "artisanal" des vignerons de mes nouveaux vignobles favoris, avec qui il est possible de maintenir un contact humain, aspect important pour moi dans la passion du vin.
Je vois mal un "vigneron" du Médoc prendre des nouvelles de ma petite-fille, Louise, comme le fait Thibault Morey dont la fille a exactement le même âge. ;)

Amitiés,


Tout ceci est encore très vrai Thierry.... :good:
Amitiés
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4760
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Bordeaux: je ne t'aime plus, mon amour..?

Messagepar Christian Rausis » Sam 30 Sep 2017 09:31

Votre discussion m'a fait trouver ceci sur le net :
Jean-Michel Cazes : « Pour être bon vieux, un vin n’a pas besoin d’être mauvais jeune. »


Vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=wsj0GI_otig
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3593
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais


Retour vers Les vins de Bordeaux et leur actualité

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


cron