Index du forum Les rubriques Vin et Argent...

Le prix des vins, les rapports Q/P, tout ce qui touche aux prix

Ces vins que l'on ne boira jamais plus...

Messagepar Vincent Ravenne » Dim 11 Oct 2015 11:55

Dans une autre rubrique, Frédéric disait:

Frédéric B. a écrit:Comptablement parlant, tu as raison Alex. En revanche, à partir d'un certain prix, "raisonnable" ou pas par rapport à une cote ou à une date passée, tu te dis que tu passes ton tour.... J'ai une bouteille dans ma cave qui se situe au delà de 500 €, et il est fort probable que je ne la boirai jamais.


je me suis amusé un peu à regarder les cotes des grands vins ou des vins spéculatifs et on arrive à ce dire que la liste devient sacrément longue...

quelques exemples

Bordeaux:

Tous les premiers dans les millésimes de qualité
    - Ausone
    - Cheval Blanc
    - Petrus
    - lafleur
    - Le pin
    - Ht Brion
    - Mission
    - Margaux
    - Mouton
    - Latour
    - Lafite
    - Yquem sur des millésimes anciens qualitatifs (67, 01, etc)

    de maniere amusante d'ailleurs, les nouveaux 1er cru (Pavie, Angelus, etc.) n'ont pas rejoint leurs ainés

Bourgogne:

Quelques domaines au grand complet comme

    - DRC
    - Auvenay (sauf peut être son aligoté :o
    - Henri Jayer
puis un paquet de grands vins dont une majorité des Richebourg, RSV, Montrachet, Musigny
    - Rousseau (Chambertin, Chambertin Clos Beze, Clos St Jacques, Ruchottes)
    - Roumier, De Vogüé, Mugnier (Bonnes Mares, Amoureuses, Musigny)
    - Coche Dury (Genevrieres, Perrieres, Corton Charlemagne)
    - Dom. Lerou (Gd Crus)
    - Dugat et Fourrier (Griotte-Chambertin)
    - Meo camuset (Cros parantoux, Richebourg)
    - Rouget (Cros Parantoux)
    - Leflaive, Lafon et Ramonet (Montrachet)
    - Cte Liger Belair (Romanée)
    etc...




Rhône:
et hélas le Rhône commence à y venir aussi

    - La Chapelle Jaboulet 61, 78, 90
    - Lalala sur les beaux millésimes anciens 89, 90, etc...
    - Cathelin Chave
    - Rayas (61, 78, 89, 90, 05, 07, etc
    et les autres montent


et je n'ai pas mis ici les grands vins étrangers, grands liquoreux autrichiens, les Pingus, Screaming Eagle, etc.., etc.., etc...

triste période pour les amateurs et en particulier les jeunes qui entendent parler de trucs qu'ils ne pourrons peut être jamais boire...

:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8706
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Ces vins que l'on ne boira jamais plus...

Messagepar Frédéric B. » Dim 11 Oct 2015 14:55

Quant à moi je me suis amusé à noter les domaines que je conseillerais de goûter au moins une fois pour l'amateur qui n'aurait le budget que pour quelques bouteilles de ces vins dans sa vie...
Dans la liste des Bordeaux, presque aucun domaine ne peut se targuer pour moi d'être très grand dans les 30 derniers millésimes... Question régularité, je jouerais sans hésiter Latour depuis 2001, devant Lafite/Margaux/Mouton. J'éviterais tous les Mouton de la période 70-95 à l'exception de 82 et 86. Ausone uniquement à partir de 1998, Petrus dans la plupart des millésimes depuis 82, sauf quelques-uns moins réussis (86, 93? mais je parle de réputation, je ne les ai pas bus!). J'éviterais totalement Le Pin (prix délirant pour un vin rarement noté au-dessus de 95), Mission car dans l'ensemble je n'ai pas souvent vibré, Haut-Brion même chose en dehors de quelques millésimes légendaires (89 pour le plus récent). Cheval Blanc en choisissant les millésimes...
Pour Lafleur, le seul millésime que j'ai bu (1995) me donne envie de casser ma tirelire pour d'autres millésimes... Subjectivement, avec Petrus 98 c'est pour moi un des plus grands Bordeaux que j'ai bus. Si tout va bien, je devrais boire le 1998 dans quelques semaines.
Yquem, je suis souvent très critique... Dans les millésimes récents (20 dernières années), au moins un millésime sur deux pour moi ne vaut pas qu'on paye ce vin des 250 euros et plus. Il est presque toujours très bon, souvent excellent, parfois grand, mais pour un 1988, combien de 1985, 1991, 1993, 1994, 1996... Quand on voit qu'ils ont déclassé un seul millésime en 35 ans (1975-2010), ça laisse un peu songeur sur la qualité des millésimes cités... Sur les plus vieux millésimes, c'est autre chose, et je ne peux pas en parler, n'en ayant jamais bu.

En Bourgogne, j'ai peu de recul, mais j'ai déjà eu pas mal de belles déceptions sur des grands domaines... Musigny de Voguë ou Mugnier, les entrées de gamme de Roumier, Rousseau... Là c'est vraiment au cas par cas. J'ajouterais Anne Gros, domaine de plus en plus cher et spéculatif, mais que je trouve très grand sur les GC, sans avoir le prix d'un Richebourg DRC par exemple...

En Rhône, je conseillerais une Landonne ou une Mouline à point en choisissant spécialement certains grands millésimes (non communs au deux d'ailleurs!). Je ne me jetterais pas sur une cuvée Cathelin, dont on dit que son niveau est très proche de l'Hermitage "normal", ni sur des vieux millésimes de la Chapelle, rayas ou autres, où on joue à chaque fois à la loterie... (Cf. ma dégustation de Château Margaux où trois millésimes des années 80 n'étaient pas au top de leur forme).
J'aimerais bien goûter Rayas 90 ceci dit... mais toujours avec un risque sur la conservation.
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4281
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Ces vins que l'on ne boira jamais plus...

Messagepar Vincent Ravenne » Dim 11 Oct 2015 18:41

Frédéric B. a écrit:J'aimerais bien goûter Rayas 90 ceci dit... mais toujours avec un risque sur la conservation.


J'ai peut être une source fiable... reste qu'il te faut y mettre 2500$ canadiens

Et là, la pression au moment de planter le tirebouchon doit être terrible 8-)
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8706
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Ces vins que l'on ne boira jamais plus...

Messagepar Frédéric B. » Dim 11 Oct 2015 19:14

Le bistrot Champlain en avait, avant de fermer boutique...
Mais on parle d'une somme que je ne mettrais jamais sur une bouteille, à moins d'être en finance partagée.
J'ai la faiblesse de penser que 2005 ou 2007 seront peut-être aussi grands que 90, dans 20 ans. Je serai là pour les boire (si je suis toujours de ce monde), pour un prix 15 fois moins grand...
Une RC à 7 ou 8, je serais preneur, une fois dans ma vie.
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4281
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Ces vins que l'on ne boira jamais plus...

Messagepar Francisco » Sam 17 Oct 2015 14:11

Dur de répondre à cette question car je fais beaucoup de degust avec des âmes très charitables

Mais je préfère la question de Frédéric ;-)
Pour répondre à cette question je rajouterais :
Angelus c'est quand même depuis 1990? De bon moment à chaque fois
Climens c'est top même en petite année
Fargues des années 80
Lambrays (en bonne année ) sauf 2007 pas top
Clos de tart malgré les critiques c'est bien
Voilà ce qui me vient à l'esprit
Raveneau aussi
Francisco
 
Messages: 155
Inscrit le: Lun 8 Déc 2014 20:57


Retour vers Vin et Argent...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité