Index du forum Les rubriques Vin et Argent...

Le prix des vins, les rapports Q/P, tout ce qui touche aux prix

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar Sebastien » Lun 21 Jan 2013 15:33

:)

Non, je parie que Greg sera allocataire de Coche Dury dans 2-3 ans max. Je lis dans ces pensées et je peux déjà vous dire que c'est pas bien joli joli !!!! :appl:
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar chambermusimanee » Lun 21 Jan 2013 18:07

enzo d'aviolo a écrit:Paradoxalement, je pense que la notion d'allocation permet de limiter l'éceuil de l'augmentation sans fin des tarifs.
Le vigneron profite de sa réussite en s'assurant la vente de leur production sur tous les millésimes et les clients s'assurent un accès aux cuvées si convoitées à un prix correct en échange de leur fidélité.
J'avoue que ce système d'allocations décrié par certains (souvent avec des arguments tout à fait recevables) est du point de vue qui nous intéresse sur ce fil absolument vertueux.


c'est une plaisanterie? la bourgogne et ses allocations n'a jamais autant augmenté ses tarifs qu'en 09 et 10, les clients sont encore plus des pigeons car ils sont captifs, ne peuvent laisser passer un millésime au risque de voir leur allocation sauter. je préfère encore garder mon libre choix et aller voir ailleurs quand les prix pètent les plombs.


Je persiste te je signe.

Une simple illustration suffit à appuyer mon propos :

Si l'on regarde quelques domaines pratiquant le système d'allocation depuis longtemps, les tarifs sont parfaitement raisonnables.

Coche Dury, Chave ou encore Claude Dugat choisissent leurs clients, ils s'assurent une vente tous les ans sans soucis aux mêmes personnes mais se situent en échange bien en dessous du prix de marché.
Il n'y a qu'a regarder le tarifs de Rousseau par rapport au prix du marché et mettre le ratio en comparaison avec celui de Chapoutier ou des grands Bordeaux pour s'en convaincre.
Avatar de l’utilisateur
chambermusimanee
 
Messages: 236
Inscrit le: Sam 1 Nov 2008 19:12

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar chambermusimanee » Lun 21 Jan 2013 18:20

guignol a écrit:Je me pose une question assez bête surement :
Achetez vous des bouteilles √† 100 ‚ā¨ et plus pour votre consommation ou pour la revente?
IL me semble pour la consommation mais alors arrivez vous √† appr√©cier ce genre de bouteille sachant le co√Ľt de celles-ci?
En effet, ourtre le fait d'avoir des moyens assez conséquent, ce n'est à mon sens pas la même chose que l'achat d'un objet pour une autre passion (exemple une raquette de tennis, voiture...) étant donné le nombre de fois que l'on va utiliser l'objet.



Il est vrai que la durée de vie d'un grand cru est courte... Et qu'à première vue, le prix des grands vins est très élevé pour l'usage éphémère que nous en faisons.


Je fais souvent la comparaison entre le vin et les alcools.

Proportionnellement, le verre de Bas Armagnac n'est pas cher vu le nombre de fois ou l'on peut profiter de la bouteille (même après ouverture).



Mais l'effort que nous consentons à investir dans une bouteille est à mettre en perspétive avec le moment que l'on va vivre avec cette bouteille. Je dis souvent que je suis marchand d'émotions. Le vin pour moi est un support d'émotions.

Je suis personnellement prêt à mettre un ratio important de mon salaire mensuel dans un Musigny car pour moi l'émotion vaut ce ratio.

Pour d'autres, ce sera mis dans un saut à l'élastique ou dans une toile qu'ils accrocheront dans leur maison.

J'ai un souvenir encore tout √©mu de la Griotte Chambertin de Claude Dugat 2005 sur f√Ľt. Je n'ai pas pay√© pour la go√Ľt√© mais si je devais aujourd'hui √©valuer ce que vaut ce souvenir, ce serait, si je voulais √™tre objectif, assez d√©raisonnable.
Avatar de l’utilisateur
chambermusimanee
 
Messages: 236
Inscrit le: Sam 1 Nov 2008 19:12

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar Sebastien » Lun 21 Jan 2013 18:55

J'ai un souvenir encore tout √©mu de la Griotte Chambertin de Claude Dugat 2005 sur f√Ľt.


Peux-tu nous en parler? Il √©tait comment ce vin en f√Ľt?
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar chambermusimanee » Lun 21 Jan 2013 19:36

Le Bingeot a écrit:
J'ai un souvenir encore tout √©mu de la Griotte Chambertin de Claude Dugat 2005 sur f√Ľt.


Peux-tu nous en parler? Il √©tait comment ce vin en f√Ľt?



Ce vin est toujours un po√®me, la mati√®re est dense mais tr√®s fine. Les ar√īmes sur 2005 √©taient sur la cerise Burlat dans toute la gamme mais la Griotte gardait ses inimitable notes florales et de cerise aigre en plus des habituelles tonalit√©s du mill√©sime.

J'ai beaucoup lu Bettane plus jeune et j'ai toujours adoré ses images. Je dois dire que ce vigneron avec la Griotte 2005 m'a fait découvrir ce que peut être un vin vibrant.
Je m'explique (il faut être sensible aux images et ouvert d'esprit pour adhérer) :
Ce vin a une telle densité de matière, une fermeté mais une telle longueur et finesse qu'il donne l'impression de s'étirer tout en longueur. Comme si on pouvait, tel un aligot (ou un caramel dans la casserolle), l'allonger à l'infini et obtenir une corde de violon.

Mais je crois que l'on s'éloingne du sujet du fil...
Avatar de l’utilisateur
chambermusimanee
 
Messages: 236
Inscrit le: Sam 1 Nov 2008 19:12

quid des allocations

Messagepar Sebastien » Lun 21 Jan 2013 20:03

l'allonger à l'infini et obtenir une corde de violon.


On s'éloigne et le risque c'est de donner envie a Gogos51 de céer un fil: "Parlons Violon!" :)

Mais j'apprécie ta description. Tu devrais la mettre dans le fil prévu à cet effet.
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar guignol » Lun 21 Jan 2013 20:23

chambermusimanee a écrit:
Le Bingeot a écrit:
J'ai un souvenir encore tout √©mu de la Griotte Chambertin de Claude Dugat 2005 sur f√Ľt.


Peux-tu nous en parler? Il √©tait comment ce vin en f√Ľt?



Ce vin est toujours un po√®me, la mati√®re est dense mais tr√®s fine. Les ar√īmes sur 2005 √©taient sur la cerise Burlat dans toute la gamme mais la Griotte gardait ses inimitable notes florales et de cerise aigre en plus des habituelles tonalit√©s du mill√©sime.

J'ai beaucoup lu Bettane plus jeune et j'ai toujours adoré ses images. Je dois dire que ce vigneron avec la Griotte 2005 m'a fait découvrir ce que peut être un vin vibrant.
Je m'explique (il faut être sensible aux images et ouvert d'esprit pour adhérer) :
Ce vin a une telle densité de matière, une fermeté mais une telle longueur et finesse qu'il donne l'impression de s'étirer tout en longueur. Comme si on pouvait, tel un aligot (ou un caramel dans la casserolle), l'allonger à l'infini et obtenir une corde de violon.

Mais je crois que l'on s'éloingne du sujet du fil...



En tout cas très agréable à te lire.
J'aimerai un jour ressentir cela en dégustant un vin.
tU en a de la chance :appl:
guignol
 
Messages: 46
Inscrit le: Sam 19 Nov 2011 07:40

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar chambermusimanee » Lun 21 Jan 2013 20:30

Le mérite revient à Monsieur Dugat donc je lui transmet tes applaudissement, et oui, je mesure la chance et l'honneur que j'ai !
Dernière édition par chambermusimanee le Mar 22 Jan 2013 09:22, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
chambermusimanee
 
Messages: 236
Inscrit le: Sam 1 Nov 2008 19:12

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar enzo d'aviolo » Mar 22 Jan 2013 08:47

Une simple illustration suffit à appuyer mon propos :
Si l'on regarde quelques domaines pratiquant le système d'allocation depuis longtemps, les tarifs sont parfaitement raisonnables.
Coche Dury, Chave ou encore Claude Dugat choisissent leurs clients, ils s'assurent une vente tous les ans sans soucis aux mêmes personnes mais se situent en échange bien en dessous du prix de marché.


cette illustration ne démontre rien sur l'intérêt tarifaire des alloc car les mêmes exemples peuvent être trouvés sans sytème d'allocation (rostaing, clape, rayas, charvin qui pratiquent juste des prix évoluant normalement sans alloc, mais parfois avec réservation). là tu cites des vignerons respectueux de leurs clients, allocation ou pas, ils existent encore heureusement.
l'allocation ne protège en rien contre les évolutions des prix décidés par les vignerons, pas plus que des prix sur le marché gris qui ne dépendent des allocs mais de la difficulté à s'en procurer et de la bêtise humaine prête à payer des sommes astronomiques pour une bouteille de vin, que le vin soit sur alloc ou pas d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
enzo d'aviolo
 
Messages: 538
Inscrit le: Mar 1 Avr 2008 18:52
Localisation: N√ģmes

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar chambermusimanee » Mar 22 Jan 2013 09:17

enzo d'aviolo a écrit:Une simple illustration suffit à appuyer mon propos :
Si l'on regarde quelques domaines pratiquant le système d'allocation depuis longtemps, les tarifs sont parfaitement raisonnables.
Coche Dury, Chave ou encore Claude Dugat choisissent leurs clients, ils s'assurent une vente tous les ans sans soucis aux mêmes personnes mais se situent en échange bien en dessous du prix de marché.


cette illustration ne démontre rien sur l'intérêt tarifaire des alloc car les mêmes exemples peuvent être trouvés sans sytème d'allocation (rostaing, clape, rayas, charvin qui pratiquent juste des prix évoluant normalement sans alloc, mais parfois avec réservation). là tu cites des vignerons respectueux de leurs clients, allocation ou pas, ils existent encore heureusement.
l'allocation ne protège en rien contre les évolutions des prix décidés par les vignerons, pas plus que des prix sur le marché gris qui ne dépendent des allocs mais de la difficulté à s'en procurer et de la bêtise humaine prête à payer des sommes astronomiques pour une bouteille de vin, que le vin soit sur alloc ou pas d'ailleurs.



Je prends ton analyse si tu trouves plusieurs domaines ne pratiquant pas la vente par allocation et continuant malgré un grand succès à pratiquer des tarifs en dessous de ceux du marché (sensiblement). Pour Rostiang, il n'y a plus de vin à vendre, pour Rayas, 'est une quille par personne, pour charvin, le delta entre prix domaine et prix de marché n'est pas significativement différent pour moi et pour Clape... Je te laisse les appeler pour leur acheter des 2010... Même des 2011 s tu veux....

J'ai la chance de distribuer bon nombre de cuvées mythiques et je n'ai pas trouvé meilleur moyen pour distribuer ces vins.
Je séléctionne les clients qui me semble t il vont bel et bien les boire, ils me prennent tous les ans les quantités que je leur propose (je m'économise donc la reherche de nouveaux clients qui vont m'appeler tous les 3 ans quand un 100 arrive et me laisser les autres).

A la réflexion, ce système, en plus de m'inciter à vendre à un prix correct (il faut bien récompenser la fidélité) me permets de me situer sur un créneaux de mise en marché extrêmement qualitatif car les "allocataies" sont jugés comme "méritants" les vins qui leurs sont confiés.

Ce système à des inconvénients, ferme les portes etc, je dirai qu'il est le moins imparfait des systèmes.

Je me vois mal laisser le premier chaland partir avec mes Musigny de Mugnier, mes Bonnes Mares de Roumier, mes Caillerets de Coche à un prix très intéressant.
Avatar de l’utilisateur
chambermusimanee
 
Messages: 236
Inscrit le: Sam 1 Nov 2008 19:12

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar enzo d'aviolo » Mar 22 Jan 2013 10:15

Je prends ton analyse si tu trouves plusieurs domaines ne pratiquant pas la vente par allocation et continuant malgré un grand succès à pratiquer des tarifs en dessous de ceux du marché (sensiblement)

j'en t'en ai cité, Charvin est le bon exemple en Rhone sud. les prix sur ebay sont le double au minimum

Pour Rostaing, il n'y a plus de vin à vendre, pour Rayas, 'est une quille par personne,

je reviens du domaine rostaing et ai acheté les 3 cuvées de CR
je suis allé pour la première fois chez rayas l'année dernière et suis reparti avec 3 pialade et une trilogie 01.

pour Clape... Je te laisse les appeler pour leur acheter des 2010... Même des 2011 s tu veux....

tu fais le salon de cornas et achète le millésime que tu veux chaque année.

J'ai la chance de distribuer bon nombre de cuvées mythiques et je n'ai pas trouvé meilleur moyen pour distribuer ces vins.
répandre des rumeurs ne sert à rien, il faut savoir de quoi l'on parle quand même un peu.

tu as le droit d'aimer le système des allocations, c'est un autre débat que je ne ferais pas avec toi, mais je dis juste qu'il ne protège en rien les clients des hausse de prix tarifaires en bourgogne (in fine le vigneron fait ce qu'il veut et le client paie le prix demandé quand bien même les hausses sont fortes, sauf à perdre son alloc), il protège juste un peu quelques allocataires de certains domaines des prix débiles qu'on trouve sur le marché gris.
Avatar de l’utilisateur
enzo d'aviolo
 
Messages: 538
Inscrit le: Mar 1 Avr 2008 18:52
Localisation: N√ģmes

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar Sebastien » Mar 22 Jan 2013 10:35

Je me vois mal laisser le premier chaland partir avec mes Musigny de Mugnier, mes Bonnes Mares de Roumier, mes Caillerets de Coche à un prix très intéressant.


Alors ça, je peux parfaitement le comprendre, même si pour le coup je subis le système des allocations !
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar Greg V » Mar 22 Jan 2013 11:12

il protège juste un peu quelques allocataires de certains domaines des prix débiles qu'on trouve sur le marché gris

Tu enlèves le "juste un peu" et la phrase prend tout son sens. L'allocataire ne se plaindra jamais du système car c'est un grand privilégié. Et s'il ne se sent plus privilégié, il cesse d'acheter car il n'a aucune obligation.

C'est un système qui a des avantages et des inconvénients, mais les inconvénients ne sont ressentis que par les gens qui, comme moi, ne sont allocataires de presque aucun domaine.
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3609
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Des vins à plus de 100 !

Messagepar chambermusimanee » Mar 22 Jan 2013 19:47

gogos51 a écrit:il protège juste un peu quelques allocataires de certains domaines des prix débiles qu'on trouve sur le marché gris

Tu enlèves le "juste un peu" et la phrase prend tout son sens. L'allocataire ne se plaindra jamais du système car c'est un grand privilégié. Et s'il ne se sent plus privilégié, il cesse d'acheter car il n'a aucune obligation.

C'est un système qui a des avantages et des inconvénients, mais les inconvénients ne sont ressentis que par les gens qui, comme moi, ne sont allocataires de presque aucun domaine.



+1000

Cette idée est celle que je tente de soutenir depuis le début de ce fil.

Dans mon esprit la notion de distribution par allocation prend tout son sens sur les domaines victimes de spéculation.
Avatar de l’utilisateur
chambermusimanee
 
Messages: 236
Inscrit le: Sam 1 Nov 2008 19:12

Précédent

Retour vers Vin et Argent...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités