Index du forum Les rubriques Vin et Argent...

Le prix des vins, les rapports Q/P, tout ce qui touche aux prix

Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar dkvn » Sam 25 Août 2012 14:07

Bonjour,
Je viens de m’apercevoir de cette section, ce qui m'inspire une question qui n'a pas été abordée dans un sujet dédié :
Le prix des vins, ou comment expliquer de telles différences de prix, au delà de la simple qualité du produit, du cout du stockage pour les millésimes vendus plus vieux, ou pour les raretés âgées u n'existant plus.

Comment expliquer, à année équivalente, les différences de prix entre les vins (qui peuvent aussi être plus ou moins proche en terme de terroir) ?
Pourquoi les Bourgognes sont-ils plus chers, pourquoi les bordeaux s'étalent dans des fourchette de prix immenses, pourquoi des appellation géographiquement différentes ne peuvent pas valoir cher, etc...
Beaucoup de questions auxquelles il existe des éléments de réponses pouvant expliquer les tarifs sur la bouteille finale.

Merci à ceux qui en connaissent des explications de venir nous éclairer ici même, pour rassembler les différents critères qui créent le prix d'un vin !
Avatar de l’utilisateur
dkvn
 
Messages: 130
Inscrit le: Mer 8 Déc 2010 19:42

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar youtoo3 » Mar 11 Sep 2012 16:52

Certains coût liés à la production du vin sont incompressibles et sont partagés entre chaque bouteille produite.
Un château bordelais produisant 100000 bouteilles par an a certainement plus de facilité a intégrer ce coût, qu'un petit producteur Bourguignon produisant quelques milliers de bouteilles.
De la même manière il est plus aisé de faire une petite marge lorsque l'on produit beaucoup de bouteilles.

La loi de l'offre et la demande, souvent liée à la qualité mais aussi à la mode et la critique (merci Robert !!), influence énormément le prix de la bouteille. Il y a qu'à voir les prix stratosphériques atteints par certains château dont fait parti Lafite, et qui sont devenus des objets de spéculation plus que des boissons que l'on partage entre amis.
youtoo3
 
Messages: 31
Inscrit le: Mer 30 Juin 2010 17:40

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar Greg V » Mar 11 Sep 2012 19:13

Sur un autre site on t'aurait répliqué sans rire que la "Loi" de l'offre et de la demande n'existe pas pour les grands vins et que ce sont eux qui fixent les prix sans aucune connexion avec la demande.

Bien entendu je ne partage pas ce point de vue. Il va sans dire que si les domaines en question écoulent leur vin, il y a bien rencontre de l'offre et de la demande.
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3614
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar Vincent Ravenne » Mar 11 Sep 2012 21:21

Depuis quelques mois, les prix sont nettement redescendus...
Je me sers d'un indice qui marche bien. pour un vin déconnecté de la réalité et géré exclusivement par l'offre et la demande, le prix ne depend absolument plus de la qualité du vin. Ainsi, bon ou mauvais millésimes, le vin est hors de prix!

Quand le marche redevient raisonnable (si on peut parler de raisonnable), les petits millésimes ont du mal à trouver preneur.
Regardez l'offre encore disponible sur tous les GCC sur 2011. les prix sont trop haut et l'offre et la demande n'y font rien.

Paradoxalement, hors bordeaux, là ou l'offre est inférieure à la demande, ce sont en général les domaine qui restent les plus sage...
Regardez le prix domaine d'un rayas, d'un Coche Dury, d'un Rousseau, d'un Roumier, d'un vin du DRC, etc...

Une bouteille de vin revient à quelques euros à produire d'où qu'il vienne, après, en fonction des frais liés au foncier, au marketing, le prix varie mais rien à voir avec ce que l'on paye :(
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar dkvn » Mar 11 Sep 2012 22:43

Oui, je pense que le foncier a une part importante
Avatar de l’utilisateur
dkvn
 
Messages: 130
Inscrit le: Mer 8 Déc 2010 19:42

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar ~Ali~ » Mer 21 Mai 2014 22:24

youtoo3 a écrit: Il y a qu'à voir les prix stratosphériques atteints par certains château dont fait parti Lafite, et qui sont devenus des objets de spéculation plus que des boissons que l'on partage entre amis.


Lafite.... pour ne citer qu'eux...

Des fois j'en arrive à me dire que que tu ne payes pas une boisson mais l'entretien de leurs extravagantes bâtisses...
~Ali~
 
Messages: 7
Inscrit le: Lun 5 Mai 2014 20:57
Localisation: Roquebrun

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar EricC » Ven 23 Mai 2014 14:11

Bah, oui, dans certains cas tu paies les (dizaines de) M€ qu'ont coûté certains chais. Mais bon, à 200 000 btls par an pour Lafite, même amorti sur seulement 10 ans un chai à 10M€ ça ne fait que 5€ par bouteille :)
Et dans certains cas, ce n'est pas l'entretien de la cave qui explique le prix des vins ...

Eric
EricC
 
Messages: 1272
Inscrit le: Mar 4 Sep 2012 12:51

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar EricC » Ven 23 Mai 2014 14:16

Question subsidiaire : qu'est-ce qui explique le prix des magnums ?
Reçu ce jour une offre d'un(e) caviste : Syrah Leone 2004 à 62€ en 75cl, à 200€ (!) en magnum

Je veux bien payer un petit peu plus cher le magnum parce que "meilleure conservation" (je pense que ça relève pas mal de la légende urbaine ... bref), parce que format un peu plus prestigieux, mais bon ... là je peux quand même m'offrir 3 btls pour le prix du magnum et il me reste de quoi acheter une bouteille sympa pour l'apéro


Eric
EricC
 
Messages: 1272
Inscrit le: Mar 4 Sep 2012 12:51

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar vinoides » Sam 24 Mai 2014 18:18

Le surprix est normalement de l'ordre de 30 à 35%. Certains petits vignerons font très peu de magnums, qui, de fait, deviennent rares, et chers, même si on peut s'offrir trois bouteilles pour le prix d'un magnum.

Le prix de revient des liquides alcoolisés est un vaste sujet. Pour faire court, 75% du prix d'une bouteille célébrée, vin ou alcool, est constituée par les frais de marketing, pub, représentation, embellissement du château, etc.... Dans le bordelais, le prix de revient d'une bouteille (frais culturaux, vendanges, vinification, élevage, embouteillage) ne devrait pas excéder les 30 euros. Reste à savoir si nous devons payer les investissements fonciers (achats de parcelles, plantations, bâtiments) qui sont d'ordinaire rémunérés par les bénéfices. Si vous vendez une bouteille 500 euros à la propriété, il est évident que la marge est d'une ampleur inconnue dans toute autre activité, ce qui explique l'engouement des capitalistes pour les domaines viticoles. A ne pas confondre au prix primeur des négociants, qui n'a rien à voir avec le prix payé au château, puisque le vin a changé de propriétaire (parfois trois ou quatre fois) sur le papier, avant d'être venu à l'utilisateur final.

Quant à la fixation des prix primeurs au domaine, elle répond à des règles non écrites de hiérarchie ou de préséance marquées au coin du snobisme. Les super grands annoncent leur prix en premier, et il appartient aux autres de fixer leur prix en tenant compte de celui fixé par le château situé immédiatement au dessus d'eux. C'est ainsi qu'une haine inexpiable s'installa entre Lafite et Mouton, le jour où ce dernier commit le crime de lèse-majesté de sortir son prix avant celui de son aîné, au motif qu'il avait réussi un vin exceptionnel cette année là.

Il nous appartient donc de mettre une limite au prix que nous pouvons mettre sur une bouteille "neuve". En ce qui me concerne, mon prix le plus haut est réservé aux syrahs artisanales du Rhône nord : je conçois que je doive débourser plus pour un travail de piochage cep par cep sur des terrasses, et des vendanges entièrement manuelles et à dos d'homme. Le prix que j'ai payé correspond à 100% à du liquide contenu dans la bouteille, et je me satisfais en pensant que tout mon argent va bien dans la poche du vigneron.
Le sage est toujours ivre, il dort le reste du temps. LI PO
vinoides
 
Messages: 7
Inscrit le: Sam 24 Mai 2014 13:35

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar Patrick G » Sam 24 Mai 2014 19:40

niveau tarif concernant les magnums, en direct propriété il est évident que les prix ne sont pas majorés, un caviste ou autre revendeur a tout les droits puisqu'on ne le limite pas et s'il vend, pourquoi devrait-il arrêter de majorés (parfois bien trop)
.
Chez moi, je fais juste x2 et pourtant, comme je suis petit (faible récolte) les volumes d'achat de bouteilles, étiquettes etc ne me permettent pas d 'avoir de bons tarifs. En général, on tient compte d'un surplus de 3 ou 4 euros de plus pour un magnum par rapport à 2 bouteilles.

Par contre, pour un double magnum, là, le coût de 2 magnums est loin de combler, rien que faire fabriquer les étiquettes (15 à 20 grand maximum chez moi, donc très peu) cela m'avait couté plus de 10€/étiquette, le coût englobe, les clichés et le faible volume, si j'en faisais 2500, j'aurai un meilleur prix... Là, le calcul est simple, le surcoût d'un DMG par rapport à 2 mg est mini de 30€ et ne doit pas dépasser 50€ (enfin, chez moi :cheers: )
Avatar de l’utilisateur
Patrick G
 
Messages: 567
Inscrit le: Jeu 1 Nov 2007 21:23
Localisation: entre vignes et chais

Re: Le prix des vins : éléments d'explications ?

Messagepar EricC » Sam 24 Mai 2014 22:59

vinoides a écrit:Si vous vendez une bouteille 500 euros à la propriété, il est évident que la marge est d'une ampleur inconnue dans toute autre activité


Elle n'est pas anormale dans "l'industrie du luxe" ... puisqu'elle en fait partie.


Eric
EricC
 
Messages: 1272
Inscrit le: Mar 4 Sep 2012 12:51


Retour vers Vin et Argent...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité