Index du forum Les rubriques Histoire du vin et de la vigne... découvrir le vin, l'aborder, s'informer Le vin pour les débutants !

Vous trouverez ici tous les renseignements nécessaires pour mieux comprendre votre passion naissante.

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar JP Nieudan » Jeu 13 Déc 2012 18:06

La guerre des vins

Le monde a soif de vin . Jamais dans l’histoire « l’or rouge » n’a été aussi recherché et disputé à travers la planète .
Instrument de puissance méconnu , le vin contribue au prestige des nations qui le maîtrisent depuis des siècles . Il représente même le dernier domaine d’excellence français .
Mais la concurrence est rude . Après les Américains qui dominent aujourd’hui le marché , de nouvelles puissances conquérantes – la Chine, l’Inde ou le Brésil – apparaissent . Elles achètent et créent des domaines , s’emparent des stocks , et cherchent à prendre le contrôle des cours et du commerce viticoles .
Les deux auteurs de ce livre sont partis sur les nouvelles routes du vin . Entre Napa Valley et Hong Kong , Espagne, Japon et Chine , émerge une étonnante histoire de la globalisation . Et dans cette véritable guerre économique « liquide », la France n’a pas dit son dernier mot .

de Aymeric Mantoux , Benoist Simmat ( l'auteur de In Vino Satanas )
Flammarion
280 pages
21€

A voir aussi :
http://www.dailymotion.com/video/xtmsnx ... ins_webcam
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8312
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Sam 9 Mars 2013 10:27

Bon, maintenant qu'il est sorti, je peux en faire la promo...
Tronches de vin, le guide des vins qu'ont d' la gueule... Une autre façon de voir le vin... et accessoirement de le boire. :drunk:
PS je ne suis pas un des auteurs et je ne touche pas de royalties... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar JP Nieudan » Dim 17 Mars 2013 20:50

Après les 101 whiskies à découvrir voici les

Les 1001 whiskies qu'il faut avoir goûtés dans sa vie

Un tour du monde du whisky pour découvrir les grandes et petites distilleries et la diversité de ses arômes, de l'Irlande au Japon en passant par le Canada, l'Ecosse, les Etats-Unis, etc.
Avec des notes de dégustation.

Éditeur :FLAMMARION
Date Parution :09/03/2013
Collection : LES 1001
Nombre de page :960
prix : 35.00€
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8312
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar JP Nieudan » Lun 18 Mars 2013 18:25

Les Rhums Saint-Maurice

C'est à la lisière de la forêt amazonienne, sur le continent sud-américain, à Saint-Laurent-du-Maroni précisément, que se situe la dernière rhumerie de Guyane la distillerie Saint-Maurice. Elle y trouve un terroir et un climat propices à la culture d'une canne à sucre de qualité. Plusieurs autres facteurs sont également à l'origine du succès de ces rhums, régulièrement primés lors du salon agricole de Paris leur remarquable caractère organoleptique, l'acharnement au travail des hommes et l'abnégation d'Ernest Prévot, le dirigeant de la rhumerie.
La culture de la canne représente aujourd'hui en Guyane le dernier héritage cultural d'une époque coloniale jadis prospère. La distillerie Saint-Maurice est une réussite économique qui découle surtout d'un savoir-faire dans la transformation de la canne à sucre, transmis depuis plusieurs générations au sein de la famille Prévot.
Cet ouvrage commence par une présentation de l'histoire de l'industrie rhumière en Guyane de l'esclavage à nos jours ; sont ensuite abordées les questions liées à la culture et les étapes de transformation de la canne à sucre; et pour finir ce sont les raisons de la consécration des produits issus de la distillerie qui sont évoquées. Cet ouvrage démontre ainsi cette capacité d'entreprendre et d'exceller en Guyane, conviction partagée par tous ceux qui ont participé à son élaboration .

Éditeur :LELIVREDART
Date Parution :03/2013
Nombre de page :184
Prix : 40.00€
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8312
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar JP Nieudan » Lun 18 Mars 2013 18:39

Pour compléter ce qu'a écrit Bebert ;)

Tronches de vin
Le guide des vins qu'ont d'la gueule


Tronches de vin est un anti-guide des vins conçu par un collectif de blogueurs : soit cinq blogueurs du vin réputés, indépendants, et affichant, à travers cet ouvrage, la volonté d’être une alternative aux guides des vins et aux critiques professionnels établis, empêtrés dans des contraintes financières et des conflits d’intérêts parfois scandaleux.
En dressant le portrait d’une centaine de vignerons atypiques (et accessoirement de leurs vins) l’objectif pour les auteurs est de mettre en avant une viticulture différente, engagée dans une démarche plus globale, souvent consciente d’enjeux qui dépasse la seule production viticole: en vérité, le vin se trouve en première ligne de l’agriculture – enjeu systémique s’il en est – et, dans ce grand bazar liquide, chacun peut désormais, non seulement boire bon, mais surtout boire juste.

Auteurs :

Olivier Grosjean,
49 ans, est le serial dégoupilleur du « Blog d’Olif » (http://www.leblogdolif.com/). Hédoniste, inconditionnel du Jura où il vit, c’est aussi un grand spécialiste des vins « nature ».
Et sans doute le Pierre Desproges du vin.

Antonin Iommi-Amunategui,
37 ans, est le trublion de «Vindicateur» et «No wine is innocent» (http://www.vindicateur.fr/ ; http://blogs.rue89.com/no-wineis-innocent). Empêcheur de boire en rond, il a écrit la moitié de ses textes en écoutant Joy Division. Pour lui le vin ne doit pas porter de mocassins à gland, mais des banderoles de manif.
Il a également prévu d’être réincarné en Pussy Riot.

Guillaume Nicolas-Brion,
31 ans, a «du morgon dans les veines» (http://dumorgondanslesveines.
20minutes-blogs.fr). Chien fou du vin naturel, il a un flair certain pour dénicher les perles du vignoble. Il boit aussi de l’arak palestinien et du mezcal infusé au blanc de poulet.

Philippe Rapiteau,
49 ans, tient « La Pipette aux 4 vins » (http://pipette.canalblog.com/). Vendéen, il connaît les vins de Loire comme sa poche, mais balade régulièrement sa barbe amicale dans tout le vignoble.
C’est aussi le tout premier poète de la ponctuation !…

Eva Robineau,
26 ans, sévit sur « Oenos » (http://www.oenos.net). Jolie fille 2.0 – elle aurait le mot twitter tatoué au bas du dos – et benjamine du groupe, sa fraicheur souffle dans les voiles du projet.
Elle aime que le vin ne lui prenne pas la tête, au sens propre comme au figuré.

Éditeur :Les éditions de l'Épure
Date Parution :16/03/2013
Nombre de page :272
Prix : 22.00€
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8312
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Mar 19 Mars 2013 09:07

Merci JP!
Connaissant un peu ( :lol: ) les auteurs, je ne pouvais pas trop en faire de peur d'être taxé de "copinage"...
Attention, ce livre risque de décoiffer les buveurs d'étiquettes. Idolâtres du Bordeaux parkerisé, passez votre chemin...
Image
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Didier » Mar 19 Mars 2013 14:11

"""""Idolâtres du Bordeaux parkerisé, passez votre chemin..."""""

Alors cet ouvrage devrait m'intéresser... ;)
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4950
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar EricC » Lun 25 Mars 2013 17:27

C'est marrant, ça sent un tout petit peu la "propagande" bio
EricC
 
Messages: 1272
Inscrit le: Mar 4 Sep 2012 12:51

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Lun 25 Mars 2013 20:56

Ja Obersturmführer!
Zum Befehl!
Partisans?..
Wir werden sie nach Polen verschleppen.
Auf diese Weise, keine Propaganda mehr!..

Ah au fait, tu l'as lu bien sûr, ce bouquin, pour être aussi péremptoire?..
Sinon, continue de boire ce que tu bois et arrête d'asséner tes vérités imaginaires.
Personne ne t'oblige à lire le bouquin, à l'apprécier et à boire les vins dont on parle dedans. Alors respecte les gens qu ne pensent pas forcément comme toi. Merci.
Bonne soirée .. :P
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Vincent Ravenne » Mar 26 Mars 2013 08:36

Bebert..... respire!!! :bjr:

les allusions à une période heureusement révolue n'ont rien à faire sur un site de vin...
Tu as même le droit d'adoucir légèrement ton texte ;)

Eric, si "propagande" il devait y avoir, ce serait plutôt vers le "sans soufre" que vers le bio...
Ce n'est pas toujours les mêmes !
Et autant j'ai de l’intérêt pour les premiers étant moi aussi dégoupilleur compulsif mais tentant de se raisonner, autant l'approche sans soufre me réjouis au domaine mais me désespère quand je verse les vins dans mon évier, totalement oxydés...
Ce n'est pas une fatalité, c'est un risque lié au transport et à la conservation et qu' on ne maitrise pas toujours !
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Mar 26 Mars 2013 09:35

Tu as certainement raison sur le fait que ce genre de réflexion de ma part est outrancière.
Mais, l'utilisation du mot propagande est quand même très "connoté". J'aurais pu choisir un parallèle avec la "propagande communiste" aussi...
Quoi qu'il en soit, j'en ai un peu ras le bol qu'on agresse, car c'est bien une agression, les gens qui choisissent leurs vins en intégrant le mode de production à leurs critères.
Et puis, il faut avoir lu le livre pour en parler. Ce qui ne semble pas être votre cas, ni à l'un, ni à l'autre...
Certes, beaucoup des vignerons sélectionnés dans cet ouvrage sont en bio. Certains vinifient en "nature", mais pas tous. Et il y a aussi des conventionnels...
Et une fois de plus, je ne vois pas où est la "propagande". Nulle part il n'est dit que le bio c'est la panacée et que les conventionnels sont les méchants. Faut arrêter la paranoïa au bout d'un moment.

Pour ce qui est de mon texte, Vincent, tes pouvoirs de modos te permettent de le modifier. Je ne t'en voudrais pas si tu le fais. ;)
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar EricC » Mar 26 Mars 2013 10:21

Ah, les joies des forums où les intervenants oublient la retenue dont ils feraient preuve s'ils étaient simplement assis autour d'une table ... Même après 15 ans de pratique, ça m'étonne toujours ...

Bebert a écrit:Ja Obersturmführer!
Zum Befehl!
Partisans?..
Wir werden sie nach Polen verschleppen.
Auf diese Weise, keine Propaganda mehr!..


J'avais mis à dessein propagande entre guillemets, pour éviter que ça ne tourne au point Godwin trop rapidement. Apparemment j'ai manqué mon but.

Bebert a écrit:Ah au fait, tu l'as lu bien sûr, ce bouquin, pour être aussi péremptoire?..


"ça sent un tout petit peu", ça te parait péremptoire ?
Je ne les connais pas personnellement mais je lis relativement régulièrement les blogs d'Olif, Antonin et Guillaume. Il me semble en avoir compris que le bio fait partie intégrante de leur vision du vin, j'imagine donc que le casting de portraits sera à l'avenant. Or il arrive que le discours de certains bio ou bioD me fatigue, pour des raisons que j'explique un peu plus loin dans ce message.

Bebert a écrit:Sinon, continue de boire ce que tu bois et arrête d'asséner tes vérités imaginaires.


De quelles vérités parles-tu ?
Sais-tu ce qu'il y a dans ma cave ?
Boulard, Arena, Bott-Geyl, Zind-Humbrecht, A.C Leflaive, Gauby, Delesvaux, Richeaume, Mittnacht Frères, Weinbach, Baudouin, Dupéré-Barrera, Henri Bonnaud, Chidaine, Guillemot-Michel, Clos Marie, Barral, Josmeyer, Mas Jullien ...
Je crois que ça ne dépareillerait pas à la carte d'un bar à vin bio, si ?

Bebert a écrit:Personne ne t'oblige à lire le bouquin, à l'apprécier et à boire les vins dont on parle dedans. Alors respecte les gens qu ne pensent pas forcément comme toi. Merci.
Bonne soirée .. :P


Je compte bien acheter ce bouquin, parce que les histoires des hommes (et femmes) qui font le vin m'intéressent autant que ce qu'il y a dans le verre. En revanche en parlant de respect, là où il arrive que le discours de certains bio me fatigue c'est précisément quand il leur arrive (et c'est à mon sens trop fréquent) de se définir surtout en opposition aux autres, dans une attitude qui me parait parfois bien méprisante.
J'aime plutôt, par principe, les discours modérés. Je peux apprécier les vignerons plus "entiers", mais à condition qu'ils sachent s'auto-définir sans chercher à diviser, à cliver.

J'aime bien lire, par exemple, un Philippe Pacalet qui dit dans la RVF de ce mois
"J'ai arrêté la biodynamie car le vin est l'inverse de la religion"

Je préfèrerais en effet que les bio ou bioD versent dans l'oecuménisme, voire, tant le schisme semble parfois grand, dans le discours inter-religieux, plutôt que dans l'ostracisme via la construction de barricades.

Je comprends que le discours des (précurseurs) bio se soit radicalisé il y a une vingtaine d'années, parce qu'ils étaient alors ultra-minoritaires, et pissaient contre le vent. Mais aujourd'hui, franchement, le vent en question a tourné, la lame de fond (affective, marketing ...) en faveur du bio est telle que j'ai plus (+) de mal à comprendre que certains bios ne puissent s'exprimer sans manifester leur dédain pour une autre façon de travailler (d'autant plus que, me semble-t-il, même les vignerons qui ne bossent "que" en raisonnée sont beaucoup plus attentifs aux questions d'environnement, de santé, que les générations précédentes).



Eric
EricC
 
Messages: 1272
Inscrit le: Mar 4 Sep 2012 12:51

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Mar 26 Mars 2013 11:41

Ah ben voilà...
Je préfère ce genre de post expliquant clairement une position, plutôt qu'une phrase sibylline et péremptoire (je persiste et signe) sur la propagande bio... :mrgreen:
Tu avoueras d'ailleurs qu'en l'écrivant tu savais qu'il y aurait réaction. D'autant qu'elle est complètement gratuite et n'apporte rien à la réflexion.
Et moi aussi ça m'amuse d'aller tout de suite au point de Godwin. Ça abrège les débats fastidieux.
Heureux de lire que ta cave regorge de vins bios et que tu comptes acheter le livre (et le lire aussi?.. :jesors: ).

Ensuite, sur le fond de ta pensée, je ne connais aucun vigneron bio qui méprise ceux qui bossent en conventionnel. Car la plupart en viennent. Et ils savent trop la difficulté du métier pour dénigrer le voisin. Ils se bornent souvent à regretter l'utilisation de produits de synthèses. Je ne peux malheureusement pas dire l'inverse. Les vignerons bios ne comptent plus les "tracasseries" (le mot est faible) dont ils sont l'objet de la part de leurs collègues "conventionnels". Que ce soit "directement" (ceps tronçonnés, passage de phytos sur leurs rangs de vigne, pneus de tracteurs crevés...) ou "indirectement" (refus de l'agrément pour des raisons foireuses...).
Non, les critiques viennent le plus souvent des amateurs et des professionnels gravitant autour du vin. Qui semblent eux avoir un idéal à défendre. Assez mystérieusement de manière bien plus virulente (en paroles) que les vignerons eux même.

Enfin, je diverge dans ta vision de la Biodynamie. Et donc aussi dans celle de Philippe Pacalet.
Il est trop facile de rejeter vers une croyance voire vers l'ésotérisme quelque chose que l'on ne comprend/maitrise pas. Je suis fondamentalement cartésien. Et pourtant, je respecte ceux qui pratiquent la BioD, bien que je ne la "comprenne pas". Mais force est de constater que les vins de ceux qui s'y mettent évoluent. Dans le sens de la qualité?.. Peut-être. Mais est-ce le seul paramètre?..

Pour finir, j'appelle moi aussi de mes vœux le respect mutuel (étant plutôt anti-clérical, œcuménisme me gêne un peu... :D ). Mais pour cela, il faudrait ne plus lire des phrases comme celle que tu as écrit plus haut, voire :
EricC a écrit:- Bonjour, on voudrait une bouteille pour ce soir
- Oui, vous avez une envie particulière, une idée ?
- Oui, on veut un vin bio

Je n'ai pas pu m'empêcher de glousser
Eric


J'ose espérer que ton QI est supérieur à celui d'une poule... :P
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Greg V » Mar 26 Mars 2013 11:54

Je suis assez d'accord avec Bebert : j'ai rarement rencontré des producteurs bio ou bioD qui fustigeaient ouvertement leurs collègues conventionnels. L'inverse n'est pas forcément vrai puisque certains bio sont considérés comme des charlatans ou, justement, comme des Ayatollahs.
Par contre, certains prescripteurs du bio peuvent être un peu "propagandistes" ( :twisted: ). Ce sont rarement les producteurs eux-mêmes.
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3637
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Mar 26 Mars 2013 12:09

C'est pour moi ta dernière phrase, Greg?.. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar EricC » Mar 26 Mars 2013 13:04

Bebert a écrit:Ensuite, sur le fond de ta pensée, je ne connais aucun vigneron bio qui méprise ceux qui bossent en conventionnel.

Ah ... Alors que j'en visite pourtant peu, j'ai au contraire plusieurs fois entendu des propos assez peu bienveillants, le dernier en date chez un vigneron alsacien visité à l'automne dernier. Mais bon, certaines de ses cuvées avaient été récemment refusées à l'agrément, et je comprends que le refus pour cause d'atypicité puisse agacer.

Bebert a écrit:Enfin, je diverge dans ta vision de la Biodynamie. Et donc aussi dans celle de Philippe Pacalet.
Il est trop facile de rejeter vers une croyance voire vers l'ésotérisme quelque chose que l'on ne comprend/maitrise pas. Je suis fondamentalement cartésien. Et pourtant, je respecte ceux qui pratiquent la BioD, bien que je ne la "comprenne pas".


Pourquoi certains bioD tiennent-ils absolument à coller un vocabulaire "scientifique" sur leur perception des phénomènes qu'ils observent ? A mes yeux, ça décrédibilise totalement la démarche ... J'entends très bien les bioD qui me disent "je ne comprends pas, mais j'ai testé, ça fonctionne mieux donc je le fais".
Mais celui qui tient absolument à me coller les mots vortex, dynamiser, énergie, et flux dans une même phrase, désolé, ça me hérisse le poil.


Bebert a écrit:Mais force est de constater que les vins de ceux qui s'y mettent évoluent. Dans le sens de la qualité?.. Peut-être. Mais est-ce le seul paramètre?..


Ma maigre expérience en dégustation ne m'ayant pour l'instant amené aucune preuve irréfutable que :
*bio => qualité
*non bio => non qualité
... j'espère bien que la qualité n'est pas le seul paramètre, mais que le respect de l'environnement et la préservation de la santé (de ceux qui bossent dans la vigne et des consommateurs) sont également au centre de leurs préoccupations.


Bebert a écrit:Pour finir, j'appelle moi aussi de mes vœux le respect mutuel (étant plutôt anti-clérical, œcuménisme me gêne un peu... :D ). Mais pour cela, il faudrait ne plus lire des phrases comme celle que tu as écrit plus haut, voire :
EricC a écrit:- Bonjour, on voudrait une bouteille pour ce soir
- Oui, vous avez une envie particulière, une idée ?
- Oui, on veut un vin bio

Je n'ai pas pu m'empêcher de glousser
Eric


J'ose espérer que ton QI est supérieur à celui d'une poule... :P


Je comprends que le bio puisse être un critère de choix. J'ai plus de mal à saisir que ce soit le premier ... et l'unique !
EricC
 
Messages: 1272
Inscrit le: Mar 4 Sep 2012 12:51

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Mar 26 Mars 2013 17:44

EricC a écrit:J'ai plus de mal à saisir que ce soit le premier ... et l'unique !



J'entends parfaitement cette position, mais est-ce une raison pour dénigrer ceux qui considèrent ce paramètre comme le premier, voire l'unique.
A titre personnel, c'est un critère sine qua non, mais pas l'unique. Ce qui ne me donne pas le droit de critiquer ceux qui s'en foutent...
Et pour prendre un autre exemple, je me chauffe au bois. Je ne me moque pas pour autant de ceux qui continuent à se chauffer au fuel, gaz, électricité.... Et j'entends bien que mon choix soit respecté, car je pense qu'il est respectable. Il en va de même pour le vin...

:tchin:
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar JP Nieudan » Lun 8 Avr 2013 18:21

Pourquoi le vin est-il rouge ?

Pourquoi le vin rouge est-il rouge ? Pourquoi y a-t-il des bulles dans le champagne ? Pourquoi certains vins valent-ils très cher ? Pourquoi est-ce difficile de choisir un vin en magasin ? Pourquoi le vin sent-il rarement le raisin ? Pourquoi certains vins rendent-ils la langue râpeuse ?

Chacun(e) s’est posé l’une de ces questions au moins une fois dans sa vie, car le vin est un pivot culturel et gastronomique incontournable. Pourquoi le vin est-il rouge ?® est à prendre comme une petite encyclopédie du vin, où l’on peut picorer au gré de ses besoins et de ses envies.

Plus vous en saurez sur le vin, plus votre plaisir de déguster sera riche et complet, et plus vous pourrez partager et enrichir votre savoir avec votre entourage.

« Pourquoi le vin est-il rouge ? Le vin en 100 questions »,
par David Cobbold et Sébastien Durand-Viel,
L’Atelier du Vin : 21,00 €
http://www.atelierduvin.com
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8312
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar JP Nieudan » Lun 15 Avr 2013 18:07

Le vin au naturel

Là où beaucoup d'approximations entourent l'idée du vin au naturel, voici un livre essentiel qui apporte un éclairage précis, synthétique et documenté.

Vin au naturel, vin naturel, vin nature : l'idée est d'abord de marquer la rupture avec la viticulture intensive, aussi peu respectueuse du sol, de la plante et du terroir que du consommateur. Cette idée prospère sur le terreau d'une viticulture globalement soumise aux exigences productivistes de l'industrie agroalimentaire, et jugée comme telle inacceptable par une part non négligeable des vignerons de France et d'ailleurs.

Le vin naturel rejoint la notion de culture biologique , mais avec un projet étendu à l'ensemble du processus de production du vin , de la vigne à la mise en bouteille , associant ainsi dans une même démarche le travail du viticulteur et celui du vinificateur, réunis en une seule personne, le vigneron.
Le vin naturel résulte du choix d'une agriculture qui s'adapte aux écosystèmes, à l'opposé d'une industrie agroalimentaire qui veut adapter les écosystèmes.

Loin de la conception industrielle qui use et abuse des engrais, des pesticides, des levures et bactéries sélectionnées, du sucre de chaptalisation, du soufre, des acidifiants, etc., il s'agit donc de la prise en compte de cette matière vivante qu'est le vin.
Un livre pour une mise au point nécessaire qui concerne aussi bien le vigneron que l'amateur.

de François Morel , rédacteur en chef de la revue Le Rouge & le Blanc
240 pages
éditeur : Sang de la Terre ( 9 avril 2013 )
prix : 24,90 euros
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8312
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Les livres de chevet pour découvrir le vin

Messagepar Bebert » Mar 16 Avr 2013 07:55

EricC a écrit:C'est marrant, ça sent un tout petit peu la "propagande" bio


:jesors: vite et loin....
Pas taper, Eric! Just kidding!.. ;)
Avatar de l’utilisateur
Bebert
 
Messages: 262
Inscrit le: Ven 3 Oct 2008 10:36
Localisation: Saint-Germain de Salles

PrécédentSuivant

Retour vers Le vin pour les débutants !

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités