Index du forum Les rubriques Histoire du vin et de la vigne... découvrir le vin, l'aborder, s'informer Le vin pour les débutants !

Vous trouverez ici tous les renseignements nécessaires pour mieux comprendre votre passion naissante.

Charabia technique

Messagepar Winemega-Alain » Jeu 31 AoĂ»t 2017 12:40

Les obscurs discours techniques de certains "experts" sont souvent perçus comme des repoussoirs par de nombreux amateurs débutants..
Petite historiette imaginaire, néanmoins inspirée de faits réels.

Paul est jeune amateur, dont la passion naissante pour le monde du vin le pousse à visiter un salon vinicole non loin de chez lui. Il s'arrête déguster à un premier stand, visiblement tenu par un jeune œnologue "technocrate", lequel lui propose un verre du Domaine.

- Nous sommes sur la cuvée "Les Chézards", une parcelle de 67 ares de vieux plants complantés à mi-pente, exposée sud-est. On est sur le 2014 qui a eu des maturités tardives grâce aux marnes gréseuses sur un sous-sol granitique qui garantissent un cycle long.
- Euh.. et vous faites le vin comment?
- Ouh-là.. on laisse faire la nature car sur les vignes bien travaillées, on a de grosses populations de levures enzymiques. Et lorsqu'on a suffisamment d'indigènes, les alcooliques s'enclenchent très bien. Mais le risque, c'est que les malos arrivent en même temps que les alcooliques..


En sortant du stand, Paul croise son pote Raoul qui lui demande ce qu'il pense du Domaine..

- Il m'a raconté une histoire d'indigènes qui seraient devenus alcooliques en arrivant à Saint-Malo.. J'ai pas tout compris.. :drunk:
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2896
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Charabia technique

Messagepar Didier » Jeu 31 AoĂ»t 2017 13:12

:good:
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 5090
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Charabia technique

Messagepar Thierry Debaisieux » Jeu 31 AoĂ»t 2017 13:58

Oui, mais à côté de cela, beaucoup de consommateurs ignares pontifient avec leur vocabulaire prétentieux et non adapté sur des vins pour prononcer un avis docte et définitif.
Un exemple: je vois descendre un superbe Hermitage.
J'interpelle l'auteur.
J'apprends dans la discussion que c'est le premier Hermitage qu'il a bu...
A quand un permis de commenter sur les sites avec comme examen une dégustation simple à l'aveugle: deux verres, un Bordeaux, un Bourgogne, quel est l'un, quel est l'autre?
Beaucoup de Français pensent que, parce que nés Français, ils connaissent le vin et leurs certitudes ineptes n'ont pas de limites.
La grande distribution a bien compris cette suffisance.
Il faut voir le niveau de ceux qu'on embauche, en leur mettant un tablier de sommelier, pour vendre avec succès à la clientèle des FAV à l'automne ;)
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Charabia technique

Messagepar Lalex » Jeu 31 AoĂ»t 2017 14:45

J'ai près de chez moi un caviste "privé" ( non franchisé ), un Samedi, lors d'une "journée dégustation" sur quelques vins, son fils me propose de goûter un Bordeaux rouge et commence à me décrire le vin de manière très positive
en appuyant sur de belle notes vanillées.
Je l'ai laissé finir puis lui ai demandé si les notes vanillées ne provenaient pas de l'élevage ( un peu trop appuyé ? ) ? Il s'est un peu bloqué et n'a pas trop su quoi me répondre... puis est passé à autre chose.


A quand un permis de commenter sur les sites avec comme examen une dégustation simple à l'aveugle: deux verres, un Bordeaux, un Bourgogne, quel est l'un, quel est l'autre?


Ah non !!!!! DĂ©connes pas Thierry, J'serai bien capable de m'planter ! :) ;)

Alex,
Lalex
 
Messages: 2615
Inscrit le: Ven 7 Sep 2012 10:47
Localisation: Ile-de-France (91)

Re: Charabia technique

Messagepar Thierry Debaisieux » Jeu 31 AoĂ»t 2017 14:59

Ah non !!!!! DĂ©connes pas Thierry, J'serai bien capable de m'planter ! :) ;)


Je ne pense pas :)

Amicalement et
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Charabia technique

Messagepar FrĂ©dĂ©ric B. » Jeu 31 AoĂ»t 2017 16:26

Thierry,
Je ne pense pas que la bonne solution soit d'interdire à un dégustateur de faire un compte-rendu parce qu'il ne serait pas capable de reconnaître un Bordeaux d'un Bourgogne à l'aveugle... Après 15 ans de dégustation, il m'arrive encore fréquemment de confondre à l'aveugle Bordeaux et Rhône Nord, voire Bourgogne.
En revanche, je suis convaincu qu'on devrait adopter une posture d'humilité (je n'ai pas dit de servilité) en face d'un vin qu'on a bu, que l'on soit expert ou profane, tant les différences de qualité entre bouteilles d'un même domaine et d'un même millésime peuvent être criantes... Et bien sûr de s'éviter de jeter l'opprobre sur une appellation entière après avoir dégusté une seule bouteille d'un seul domaine.
Mais je comprends aussi l'incompréhension, voire la colère de celui qui boit pour la première fois un "Saint-Emilion Grand cru" et qui se retrouve devant un vin médiocre voire simplement mauvais, alors qu'on lui a "vendu" (à tous les sens du terme) un grand vin de Bordeaux.
Les néophytes savent trop peu que dans toutes les appellations ou presque, fût-ce les plus prestigieuses, on trouve des vins médiocres. J'en ai fait l'expérience plus d'une fois: St-Emilion, Pomerol, Clos-Vougeot, et bien d'autres, et ceci, même dans de grands millésimes. Quel pourcentage d'amateur serait capable de dire qu'entre l'appellation St-Emilion et Côtes de Castillon se trouve une simple route? Combien connaissent l'importance d'un sous-sol, d'une simple pente, sur deux domaines voisins d'une même appellation? Combien savent qu'il vaut mieux acheter le meilleur vin d'une petite appellation, plutôt que le moins bon d'une grande? Pour 99% des gens, le grand vin, c'est l'appellation, qui serait censée donner automatiquement un breuvage divin.
Il me semble donc que les torts peuvent être partagés. Et comme tu le dis, les vendeurs de FAV ne nous aident pas à ce sujet: ce qu'ils veulent, c'est écouler leur stock le plus vite possible, c'est ce pour quoi ils sont payés, et je peux les comprendre aussi... ;)
Il y a une dizaine d'années, dans une "grande" enseigne de vente de vin, j'avais entendu la conversation de deux vendeurs qui dégustaient un vin à la vente... "C'est franchement mauvais", avait dit le premier. "Oui mais il faut bien le vendre", avait répondu l'autre... :?
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4362
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Charabia technique

Messagepar Thierry Debaisieux » Jeu 31 AoĂ»t 2017 17:28

Frédéric,

Je forçais un peu le trait avec certaines images en tête: sommeliers ou particuliers fiers de leurs caves m'affirmant que le vin n'avait pas de goût de bouchon et que je confondais boisé et bouchon...
Dans le premier cas, c'était le sens du profit, dans le second cas, le résultat de l'ignorance: un grand cru classé prestigieux ne pouvait être que bon ;)
Je me souviens d'un beau-frère se délectant, il y a peu, d'un Carbonnieux rouge flingué par le bouchon. Mon gendre et moi étions stupéfaits, il avait tenté de se débarrasser discrètement du vin en versant son verre dans la pelouse, mais on lui a immédiatement rempli celui-ci ;)
Cela a un intérêt: on reste au premier verre qu'on ne vide pas et on peut conduire au retour sans risquer de perdre des points sur son permis :)
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Charabia technique

Messagepar FrĂ©dĂ©ric B. » Jeu 31 AoĂ»t 2017 17:33

Thierry,
Dans certaines campagnes françaises, ne jamais boire son verre est un geste de sauvegarde. On ne peut pas vous le remplir à nouveau. On le boit à la toute fin, juste avant de prendre congé. ;)
En ce qui me concerne, c'est du vécu.
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4362
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Charabia technique

Messagepar Thierry Debaisieux » Jeu 31 AoĂ»t 2017 19:44

On est d'accord, c'est prudent.
Dans mon cas familial, c'est incompréhensible.
Mon beau-frère est fan des 1ers GCC dont il a pas mal de caisses en cave, dit-il (je n'ai jamais visité la cave).
Il y a plus longtemps, il nous sert une bouteille à moitié vide d'un super second du Médoc.
Un bouchon envahissant qu'il ne sent pas... Et donc, pas de vin de remplacement.
Ma femme a le lendemain au téléphone son frère restaurateur et ancien responsable des achats vins d'un grand groupe.
Il lui dit qu'il a été invité la veille chez ce beau-frère commun et qu'il a eu droit à une bouteille flinguée d'un super second: c'était la même ;)
Acheter des caisses de 1ers GCC quand on ne repère pas un vin bouchonné et se présenter comme un amateur averti en fonction de ce qu'on dit avoir en cave...
Cet exemple familial me semble résumer parfaitement le comportement du français face aux vins.
Combien de fois, surtout à l'age de Jean-Pierre et moi, avons nous vu au restaurant un ignare persuadé de savoir le vin faire chier le sommelier pour briller aux yeux de sa femme ou de sa conquête (plus ou moins sûre à ce moment) d'un soir.

Bonne journée,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Charabia technique

Messagepar Lalex » Jeu 31 AoĂ»t 2017 20:55

Ah non !!!!! DĂ©connes pas Thierry, J'serai bien capable de m'planter ! :) ;)


Je ne pense pas :)


Thierry,

Je n'ai que très peu d'expérience, et à l'aveugle, je me sent tout à fait capable de me planter entre un Bourgogne et un Bordeaux :) ;)



Je vais sortir un peu du sujet initial de ce fil, mais:

Je déguste de temps en temps aux cotés de Vincent lors de nos soirées au Verre y Table et lorsque j'écoute son cheminement par rapport à tout ce qu'il perçoit dans le vin que nous sommes entrain de déguster à l'aveugle, parfois je me dit " ba oui, c'est logique"...mais encore faut il être "capable de capter tout ca" pour faire ce cheminement. Pour moi, Vincent "c'est déjà très fort".

Il y a quelques semaines, je suis tombé sur ce sujet qui date un peu _ L'amateur a-t-il besoin d'un maitre pour s'affirmer?_ et je l'ai lu avec beaucoup d'attention.

Lorsque je lis Vincent Ă©crire ceci:
" Laurent, quand je vois de près ta démarche analytique, la finesse de ta perception et la justesse de tes diagnostics, ta volonté d'apprendre et de comprendre, permet moi de te dire que ceux qui te rencontreront dans 5 à 10 ans auront beaucoup de chance..."
Et la, je me dis " Il doit ĂŞtre super balaise Laurent" !!
Je prends toujours un grand plaisir Ă  lire Laurent et lorsque, parfois, je vois qu'il arrive ( Ă  l'aveugle ) Ă  ressortir un terroir et de nous parler Ă©galement du sous sol par rapport Ă  ses perceptions gustative et olfactive, je me dit " mais comment il fait la !!!!???? "

Moi, de mon coté, la seule chose que je perçois, ou plutôt que je me rend compte, c'est que plus je m'intéresse au vin et plus j'ai la sensation d'être tout petit tellement ce monde me semble vaste et quasi sans fin...mais c'est aussi cela qui est si passionnant.

Alors , progresser, apprendre, oui !...mais sans prise de tĂŞte.

Alex,
Lalex
 
Messages: 2615
Inscrit le: Ven 7 Sep 2012 10:47
Localisation: Ile-de-France (91)

Re: Charabia technique

Messagepar Thierry Debaisieux » Ven 1 Sep 2017 07:30

Bonjour, Alex.

Je parlais déjà dans ce vieux sujet de mon Maître, Daniel Bécu ;)

J'ai eu l'occasion, grâce à Daniel, de faire une dégustation à côté de Jean-Luc Feutry, ancien meilleur sommelier de France et ancien professeur en Lycée hôtelier, qui préparait à l'époque le concours de Rome.
Je le voyais goûter, noter ses impressions et définir appellation, climat et année avec une précision déconcertante.
C'est là qu'on prend conscience qu'on est que modeste amateur et qu'on le restera malgré les progrès.

Amicalement,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Charabia technique

Messagepar Christian Rausis » Ven 1 Sep 2017 15:36

Thierry Debaisieux a Ă©crit:Bonjour, Alex.

Je parlais déjà dans ce vieux sujet de mon Maître, Daniel Bécu ;)

J'ai eu l'occasion, grâce à Daniel, de faire une dégustation à côté de Jean-Luc Feutry, ancien meilleur sommelier de France et ancien professeur en Lycée hôtelier, qui préparait à l'époque le concours de Rome.
Je le voyais goûter, noter ses impressions et définir appellation, climat et année avec une précision déconcertante.
C'est là qu'on prend conscience qu'on est que modeste amateur et qu'on le restera malgré les progrès.

Amicalement,


Effectivement Thierry, le vin devrait apprendre l'humilité. Ceci dit un amateur éclairé comme toi,sans parler des autres, doit avoir un niveau qui n'a rien à envier à celui de professionnels.Par rapport au goût de bouchon, comme aux arômes comme le poivre on n'a pas tous la même perception. Par exemple mon épouse a énormément de peine à détecter le goût de bouchon. Par contre si un vin a le goût de bouchon, elle sentira en bouche qu'il a un problème.
Pour le poivre :
http://www.vignevin.com/fileadmin/users ... _rouge.pdf


La rotundone (Figure 1) est un composé aromatique
très odorant responsable d’intenses
notes épicées et poivrées dans les vins. Elle
a été mise en évidence pour la première fois
en 2008 dans un vin de Shiraz en Australie.
Malgré son importance sensorielle et sa mise
en Ă©vidence dans un nombre croissant de
cépages tels le Graciano, le Grüner Veltliner,
le Vespolina, le Schioppetino, elle reste encore
très peu étudiée et peu de laboratoires sont
capables de la doser. Son seuil de perception a
été déterminé dans l’eau à 8 ng /l et dans le vin
rouge à 16 ng/l ce qui en fait l’un des plus puissant
composé aromatique connu
dans le vin. A titre d’exemple, 20
mg suffisent pour faire sentir le
poivre Ă  une piscine olympique.
Des études sensorielles ont montré
qu’environ 20% de la population
Ă©tait incapable de la sentir
même à des concentrations très
élevées.
]

http://www.vignevin.com/fileadmin/users ... _rouge.pdf

Donc tout est relatif. On peut ĂŞtre sommelier et ne pas sentir le poivre. L'important c'est le plaisir d'apprendre et de partager. :tchin:
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 DĂ©c 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: Charabia technique

Messagepar Winemega-Alain » Sam 2 Sep 2017 12:09

Merci Christian du lien vers ton article fort instructif.

D'accord avec toi concernant les différences de perception d'une personne à l'autre.
J'estime que je suis plutôt dans une bonne moyenne question perception sensorielle. Mais à l'inverse de toi, c'est mon épouse qui est diabolique avec un nez carrément "bionique".
Ainsi, elle détecte des problèmes techniques dans un vin presque à distance et ceci, à un degré infinitésimal que je suis bien incapable de déceler.

Il n'y a pas longtemps, nous avons été invités à un mariage avec une soixantaine de convives. Pour donner un coup de main, j'ai proposé d'ouvrir les bouteilles du vin rouge prévu sur le plat principal (un Pinot noir, hélas sans grand intérêt ;) ).
Après l'ouverture de chaque bouteille, je verse quelques gouttes dans un verre pour m'assurer que le vin est OK. Sur une bouteille, les arômes m'ont paru juste un peu différents, mais rien d'alarmant. Ma femme passant justement par là, je lui demande ce qu'elle en pense. La sentence tombe à peine une demi-seconde plus tard: "Bouchonné"..!!

Moi, je ne sens rien du tout.. juste que cette bouteille est un peu différente des autres..

J'ai réservé cette bouteille et plus tard dans la soirée, j'y goûte à nouveau. Et là, le vin s'étant réchauffé à T° ambiante, en y mettant une certaine bonne volonté, c'est vrai que j'identifie une TRES légère senteur de moisi.. :cyclop:
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2896
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Charabia technique

Messagepar Christian Rausis » Sam 2 Sep 2017 16:56

Merci pour ta réponse.
PS Rien à voir, mais as-tu acheté du Bordeaux 2016 en primeurs et si oui, quoi ?
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 DĂ©c 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: Charabia technique

Messagepar Winemega-Alain » Lun 4 Sep 2017 23:22

Christian Rausis a écrit:PS Rien à voir, mais as-tu acheté du Bordeaux 2016 en primeurs et si oui, quoi ?


Pour tout te dire Christian, je n'ai rien acheté sur Bordeaux depuis 2010 (je ne me plains pas vu la qualité du millésime ;) ). Pas que je n'aime plus les vins girondins, bien au contraire.. mais il y a trois ans, j'ai déménagé et j'ai du revoir mes ambitions à la baisse, entre autres pour raison de place :?
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2896
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Charabia technique

Messagepar Christian Rausis » Mar 5 Sep 2017 19:46

Merci pour ta réponse. Moi non plus je n'ai plus rien acheté de Bordeaux depuis le millésime 2010.
Par contre pas mal de valaisans 2015 comme les cornalins de Claudy Clavien Maurice Zufferey et bientôt du domaine du Grand Brûlé.
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 DĂ©c 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: Charabia technique

Messagepar Thierry Debaisieux » Mar 5 Sep 2017 20:25

Vous n'ĂŞtes pas les seuls.
Pour moi, aucun achat de Bordeaux depuis le millésime 2004, mais beaucoup de Rhône Nord et Sud et de Bourgogne dans les deux couleurs ;)

J'en arrive à préférer mettre plus cher pour un grand Saint-Joseph que pour un 2ème GCC de Margaux :D
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Charabia technique

Messagepar Christian Rausis » Mer 6 Sep 2017 10:39

Thierry Debaisieux a Ă©crit:Vous n'ĂŞtes pas les seuls.
Pour moi, aucun achat de Bordeaux depuis le millésime 2004, mais beaucoup de Rhône Nord et Sud et de Bourgogne dans les deux couleurs ;)

J'en arrive à préférer mettre plus cher pour un grand Saint-Joseph que pour un 2ème GCC de Margaux :D


Tu devrais goûter le Rhône où il prend sa source ! :tchin:
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 DĂ©c 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: Charabia technique

Messagepar Thierry Debaisieux » Mer 6 Sep 2017 11:19

Bonjour, Christian.

J'ai déjà eu l'occasion de le faire sur place et je garde d'excellents souvenirs de ces expériences ;)
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Charabia technique

Messagepar Christian Rausis » Mer 6 Sep 2017 19:29

Thierry Debaisieux a Ă©crit:Bonjour, Christian.

J'ai déjà eu l'occasion de le faire sur place et je garde d'excellents souvenirs de ces expériences ;)


I know, mais as-tu dégusté les cornalins qui deviennent de plus en plus intéressants au fil des ans ?
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 DĂ©c 2007 13:04
Localisation: Valais

Suivant

Retour vers Le vin pour les débutants !

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité