Index du forum Les rubriques Spiritueux

Spiritueux vient du Latin "spiritus" signifiant "Esprit de vin".

Porto - Duel au soleil

Messagepar JP Nieudan » Ven 30 Mai 2008 20:51

Rencontre au sommet de deux excellentes marques de porto : Croft et Taylor's.
Dégustation historique de très vieux millésimes.

C'était en novembre 2007. Dans le but d'éditer un livre mémoriel retraçant l'histoire de leurs maisons au travers des plus grands millésimes conservés dans leur cave, les propriétaires de la maison Taylor's avaient convié une dizaine de journalistes et dégustateurs de plusieurs pays. Nous représentions la France, pas question donc de se défiler, même si le lieu choisi n'était pas vraiment à la gloire de notre patrie. La Factory House, maison des importateurs anglais, à Porto, près des quais, est un repaire de souvenirs britanniques où la francophilie est assez peu admise. Depuis les guerres napoléoniennes, rien n'a vraiment changé si ce n'est un cabinet de toilette aménagé lors d'une visite de la reine Elisabeth, en 1957. Les vastes cuisines demeurent en l'état et, dans les salons, on devine que la résistance à l'Empereur s'est surtout organisée autour de nombreuses carafes de vieux portos. Ici, le 11 novembre 1811, on a fêté le départ des troupes françaises autour d'un banquet donné à 11 heures, où furent servis onze plats et onze portos différents à onze convives, tous anglais... La dégustation qui nous attendait valait bien quelques concessions à l'amiral Nelson. Deux maisons soeurs, Croft et Taylor's, en duel singulier, de 1900 à aujourd'hui. Les armes choisies : les vintages, c'est-à-dire les portos millésimés, ceux que l'on ne produit que les très bonnes années et qui sont mis en bouteilles tôt, pour conserver les arômes de fruits.

Le 1900 de la maison Croft (rachetée par Taylor's en 2001), provenant de jeunes vignes replantées après la crise du phylloxéra, était un peu usé. Mais celui de Taylor's, quelle merveille ! Couleur assez soutenue, nez de cire et de fruits confits, une bouche veloutée, tendre, avec des notes de confiserie et de caramel, et même une touche fraîche de cerise. L'alcool est présent mais sans dureté, l'ensemble est très enveloppé, avec une belle finale qui évoque les pâtes de fruits mais sans le côté lourd du sucre. Un vin de 107 ans et en parfaite santé, avec du mordant et une vraie présence aromatique. Le 1927 de Croft, en revanche, passait devant celui de Taylor's. Evidemment, sauf en ventes aux enchères, il est difficile de se procurer de telles bouteilles. Mais les derniers millésimes des deux marques se trouvent assez facilement chez les bons caviste.

Portos vintages

Croft 1955 . 18- Un bloc minéral qui rappelle la terre, les cailloux, la carrière et des notes discrètes de fleurs blanches. L'alcool ne domine pas en bouche, mais subjugue les parfums. Vif, puissant mais élégant, tendu. Un vin subtil, très droit, d'une parfaite élégance.

Croft 1970 . 18- Un vin particulier qui évoque le silex ou la terre poivrée des sols schisteux. La bouche est fondue, élégante, fraîche. L'alcool est bien intégré, digéré par une matière onctueuse. Finale sur un fruité jeune.

Croft 1985 . 18- Les arômes évoquent la craie de Champagne, la pierre fraîchement taillée, avec une touche de poivre blanc. Bouche élégante, bien équilibrée. Beaucoup de fougue dans ce vin encore tannique.

Croft 2000 . 17,5- Un nez presque violent tellement il est expressif, menthe, ciste, crème fraîche, bouche ronde, puissante, tannique. Tout y est. L'ensemble est un peu mixé et demande du temps pour s'affiner.

Taylor's 1924 . 17,5/18 -Notes de chêne, de cigare, assez discrètes. La bouche est plus bavarde. Cerise confite, figue, caramel, beaucoup de saveurs sur une structure intégrée mais jeune. La finale explose de saveurs.

Taylor's 1945 . 19,5- Attention, chef-d'oeuvre ! Epices douces, fruits confits, petite touche de menthe et de tabac. Un bouquet de saveurs posé sur une structure tissée serrée comme de la soie. Un modèle d'équilibre.

Taylor's 1970 . 19- Nez kirsch, eau-de-vie de prune, cigare, cacao, compact. Bouquet de fruits confits puis des notes épicées, des touches de sous-bois. En finale, un côté minéral, silex, schiste. Structure ronde, épaisse, solide.

Taylor's 1985 . 18- Bien parfumé, fruits noirs, tarte aux myrtilles, les touches épicées commencent à poindre, le miel et le cigare. Délicat et tendu, équilibré, très précis.

Taylor's 1997 . 19- Mûre, myrtille, cerise, dominé par les baies noires, bouche fraîche, nerveuse, riche, puissante mais équilibrée. Un vin très long, qu'on explore plus qu'on ne déguste, harmonieux.

Taylor's 2003 . 19- Nez violent de kirsch, cerises Ă  l'eau-de-vie, bouche onctueuse, le vin envahit le palais, semble nous submerger tant il est puissant et riche en saveurs.

Taylor's 2000 Vieilles Vignes . 19- Fruits noirs, note minérale, bouche puissante, tannique, bien intégrée, serrée.

Taylor's 2004 Vieilles Vignes . 18- Fruits noirs, eau-de-vie de montagne, des notes de mûre et gentiane. La pureté : c'est le premier mot que l'on a envie d'écrire en goûtant ce vin très fin, très proche du sol et de la minéralité.

source : Jacques Dupont le Point
http://www.lepoint.fr/actualites-vins/d ... 9/0/249083
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8269
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Retour vers Spiritueux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité