Index du forum Les rubriques Les Vinosophes, BDE, autres clubs et les rencontres entre amateurs Rencontres entre "buveurs d'étiquettes"

Summer dinner N°8

Messagepar Vincent Ravenne » Dim 8 Sep 2013 11:21

Nous avions hier soir quelques amateurs à la maison pour se partager quelques quilles.

Nous avons eu quelques defections et une bonne surprise, le passage d'un ami qui n'intervient pas encore sur BDE et qui a absolument souhaité apporter une partie des vins... Tant mieux pour ma cave !!! et un grand merci à lui pour ces pépites !!!

Nous avons bu:

Jacquesson 736 :notgood:
Les Ursulles de Cedric Bouchard :good:

Hermitage Chevaliers de Sterimberg 1965 :puke:
Montrachet 1984 de Gaston lacelle :good:
Montrachet 1999 de Guy Amiot :cdc: :cdc: :cdc:

Bel Air Marquis d'Aligre 1970 :good:
Grand Echezeaux 1978 DRC :notgood: :(
Château Margaux 1978 :puke: defectueux :(

Rayas 2002 :cdc: :cdc:
Chambertin 1985 de O. Leflaive :good:
Chambolle Musigny Les Cras :cdc: :cdc:

Eiswein Sylvaner :good:
Icewine Riesling Henry de pellam :good:

Les absents ont eu tord :drunk: :lol:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Summer dinner N°8

Messagepar JP Nieudan » Dim 8 Sep 2013 15:57

C'était bien 8-)

Un petit bémol : le copain avait amené

- Chevaliers de Sterimberg 1965
- Grand Echezeaux 1978 et
- Margaux 1978 :evil:

Cela aurait pu être beau :cry:

jpierre
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8269
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Summer dinner N°8

Messagepar ptitphilou » Dim 8 Sep 2013 17:20

Bonjour Vincent,

tu sembles avoir été déçu par le Jacquesson n°736. Tu peux nous en dire plus ?
J'en ai ouvert une bouteille hier, lors d'un repas de famille, sur le dessert... :o :jesors:
La matière m'a paru de belle qualité, comme je m'y attendais. Encore bien jeune, presqu'évidemment pour mon goût.

Sinon, très jolie série, fort alléchante :good:
Amitiés
Phil
ptitphilou
 
Messages: 198
Inscrit le: Mar 16 Août 2011 16:55
Localisation: Taverny

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Vincent Ravenne » Dim 8 Sep 2013 17:29

Sur ce que l'on a vu, en plus d'une acidité traçante que l'on attendait au souvenir de la base 2008 de ce vin, c'est le manque de maturité et d'ampleur de ce vin qui nous a tous déçu. c'est fin, fruité mais pas mur... pas mauvais clairement mais au souvenir de tout ce que j'avais lu avant, je ne m'y suis pas retrouvé! Le longueur est belle mais ça ne fait pas tout

:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Greg V » Dim 8 Sep 2013 18:14

Vincent Ravenne a écrit:
Les absents ont eu tord :drunk: :lol:


Si j'avais été invité je serais venu à genoux :mrgreen:

Belle série !

Pour le 736 je suis surpris du jugement. Pour moi c'est un des meilleurs 7XX mais il est clairement trop jeune. La base 2008 fait qu'il y a une forte acidité, mais je ne parlerais pas de manque de maturité. On est en Champagne quoi ...
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3614
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Summer dinner N°8

Messagepar vinosophe » Dim 8 Sep 2013 18:21

MERCI à Vincent pour cette belle soirée...plutôt "automnale" qu'estivale!? ;)

Quelques brefs commentaires sur les vins servis à l'aveugle! 8-) :

PREMIERE SERIE (2 vins effervescents!):

Le Champagne JACQUESSON 736 ne nous a pas enthousiasmés, manquant un peu de maturité, belle minéralité, acidité assez tranchante, longueur correcte, noté 15,50 (même note que le 735 bu dernièrement)...dominé en élégance par le surprenant blanc de noirs LES URSULES du domaine "ROSES DE JEANNE" de Cédric Bouchard, noté 16 même si la finale nous a semblé marquée par un dosage légèrement excessif,?...

DEUXIEME SERIE (2 vins blancs secs):

Après une transition avec un hermitage blanc 1965 de Jaboulet, trop évolué et hélas trop oxydé pour pouvoir être apprécié (même s'il reste du vin dans cette bouteille!), deux TRES GRANDS vins nous sont servis côte à côte sur des saint-jacques qui leur convenaient fort bien: 2 grands chardonnay vite identifiés, et qui plus est, 2 MONTRACHET!! c'est la première fois de ma vie que j'en déguste deux dans la même soirée:!!!...un surprenant 1984 de Gaston LACELLE, certes un peu évolué, mais gras, minéral, élégant, doté d'une belle acidité et d'une grande longueur, noté 17!...puis un immense 1999 de Guy AMIOT, brillant, complexe, riche, élégant, harmonieux et très long, noté 18!...LE VIN de la soirée sans discussion possible... :D

TROISIEME SERIE (3 vins rouges très évolués...):

A la vue des 3 robes, après avoir posé notre nez sur les 3 verres, et malheureusement après les avoir goutés, quelle déception (surtout après avoir découvert les étiquettes!!!); un grands echezeaux 1978 de la DRC devenu presque aqueux, sans consistance et méritant à peine une note de14 pour sa "finesse" (?), un château Margaux 1978 sentant plus la bière et le camembert que le vin (problème de conservation de cette bouteille???), un millésime de CHATEAU MARGAUX que je n'avais dégusté qu'une seule fois (noté 16+ en 2007)...dommage!? :? ...finalement le seul des 3 vins qui garde une belle structure et de beaux arômes tertiaires est BEL AIR MARQUIS D' ALIGRE 1970, noté 15,50 malgré une longueur un peu faible et un manque de complexité...

QUATRIEME SERIE (3 beaux vins rouges: ouf!!!):

Le premier des 3 vins est typé, vite reconnu (RAYAS 2002), nez d'écorce d'orange, un peu confituré, élégant, gourmand, avec une belle finale un peu chaleureuse, noté 16+ (=moyenne de mes notes pour ce millésime 2002 qui est une fort belle réussite à Chateauneuf il faut en convenir!)...le second vin est tout aussi typé, un peu moins élégant mais plus structuré que le premier, un beau Chambertin 1985 d' Olivier LEFLAIVE , noté 16...le troisième vin est le plus réussi, avis partagé par tous...un premier cru LES CRAS 1999 de G ROUMIER à Chambolle,, robe soutenue, puissant, élégant, avec de beaux tanins et une belle longueur, noté 16,50+ :good:

DERNIERE SERIE (2 vins de glace!):

Quelle surprise!!! 2 vins étrangers chez Vincent!!...et deux beaux vins de glace: un SILVANER EISWEIN 1996 de Rheinhessen, frais, léger, plaisant, noté 15,50...et un RIESLING ICEWINE 2004 de Henry of Pelham en Ontario (Niagara Peninsula), noté 16...

une bien belle soirée!

merci Vincent

A très vite...
Dernière édition par vinosophe le Dim 8 Sep 2013 19:01, édité 1 fois au total.
CHRISTOPHE
vinosophe
 
Messages: 3923
Inscrit le: Ven 19 Oct 2007 22:38
Localisation: BOURG en Gironde

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Greg V » Dim 8 Sep 2013 18:35

Sauf erreur de ma part, le roses de Jeanne est NON dosé. Si vous avez eu une impression de sucrosité c'est certainement que vous êtes tombé sur la base 2009.
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3614
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Summer dinner N°8

Messagepar OlivierS » Dim 8 Sep 2013 19:34

Une belle dégustation, dommage pour certaines bouteilles.

Olivier
OlivierS
 
Messages: 342
Inscrit le: Ven 11 Juil 2008 10:54
Localisation: Belgique (Sud)

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Vincent Ravenne » Dim 8 Sep 2013 23:28

OlivierS a écrit:Une belle dégustation, dommage pour certaines bouteilles.

Olivier


Tu as raison mon bon Olivier... Le moral en a pris un coup à la dégustation de certains vins surtout que je connaissais les étiquettes
Comme souvent la vérité est dans le verre et non dans les étiquettes!

2 immenses déceptions en effet avec ce Margaux totalement HS... la couleur restait magnifique, la structure agréable mais l'aromatique terrible :puke: et que dire du Grand Echezeaux DRC 1978... Une bouteille très faible, un bouchon au bout du rouleau, une robe maronnasse et en bouche un vin pas aussi difficile que ne le décrit Christophe mais assurément défaillante. Pour gouter ces vins là au top, il faudra un jour que je trouve une source de DRC quelques part sur la planète!

Quelques mots sur les vin: Complètement en phase avec les commentaires de Christophe sur les bulles. Une rose de Jeanne les Ursules au dessus du jacquesson 736 avec une note de sirop que Greg a peut être parfaitement identifié! il faudra que je vois avec Julien qui me l'a vendu quelle base avait cette bouteille mais la jeunesse du domaine et la petitesse de la production fait que 2009 est très plausible! Pour le 736 apport épar Jacques (merci à lui pour toutes ces quilles même s'il emporte le concours de la soirée avec 2 défectueuses à 1 pour lui :jesors: )

Le Sterimberg sortait de ma cave où il vient de passer 10 ans en attendant qu'un jour je l'ouvre. Millésime anniversaire, je n'en attendais pas grand chose et je n'ai pas été déçu,il n'avait rien à offrir que son étiquette :tubois:

J'avais prévu de boire un Montrachet 84 de Lacelle que j'avais eu pour une bouchée de pain l'an dernier dans une vente en salle où sa jolie couleur m'avait convaincu et Jacques proposa d'en boire deux et d'apporter ce Montrachet Guy Amiot & fils 1999 en souvenir du 1996 que nous avions tant apprécié il y a 3 ans. Une fois encore, ce vin a fracassé nos palais confirmant l'excellence de ce cru de ces sympathiques vignerons :cdc:
Nous étions passé au domaine il y a deux ans avec Didier et avions été superbement reçu, je vais y repasser pour racheter du vin et si ça rentre dans mes moyens, voir pour encavé une de ces merveilles!
Ce midi, le vin avait gagné en gnack, en intensité et en explosivité en bouche. De beaux amers viennent se mêler au fruit et au salin pour créer une finale de toute beauté. Noté 18/18.5 .. en dessous du 1996 mais grand!
Le Lacelle 84n'a pas démérité, offrant une palette de grand cru même si la marche était ici trop élevée... reste que boire un Montrachet fait partie du Graal de bien des dégustateurs alors deux en série... :shock:

S'en est suivi la série de tous les dangers... Des bouchons fatigués pour les 2 78 et un superbe pour le 70
ne revenons pas sur le Margaux et le vin de la DRC, et parlons ici du BAMA 70. N’ayant pas pris de notes je ne parlerais que de mes souvenirs et de la dégustation de ce midi mais clairement ce vin a encore beaucoup de choses à raconter. Il n'y a pas la patine de l'élevage sur ces vins mais des bordeaux de belle pureté sur le fruit et ses arômes variétaux. Le milieu de bouche est solide, complexe, très intéressant et la finale tout à fait correcte. Je trouve Christophe un peu dur mais nous avons tous les deux l'habitude de nos désaccords sur certains vins et on ne s'en offusque pas... reste que les deux vins flingués ont un peu plombé l'ambiance :(

La série d'après fut heureusement superbe et comme souvent sur Rayas, je ne suis absolument pas d’accord avec Vinosophe!
Ce Rayas 2002 a été ouvert la veille au soir et la sensation alcooleuse de l'ouverture s'est intégré dans ce vin qui empeste la rose et l'écorce d'orange. Une certaines sucrosité gêne Christophe et ses aromes de fruits, d'épices et de fleurs donne à ce vin une complexité folle qui peut déplaire.
Un beau 16.5/17 pour moi. (Pour l'anecdote, un verre de Rayas est resté plein sur la table (certains ne respectent rien) et le vin n'avait pas bougé d'un pouce!) Une fois encore, c'est sur les petits millésimes que j'adore Rayas, ayant préféré par exemple ce 2002 ou le 1997 au 1998 plus structuré mais moins magique!
Le chambertin 85 de chez O. Leflaive est une grosse déception... J'attendais une quintessence de Pinot et nous avons eu un vin austère et structuré... Trop court et trop vieillissant pour me faire plaisir et aujourd'hui midi, le vin était HS là où le Grand Echezeaux se goutait paradoxalement plutôt mieux que la veille
Le Chambolle musigny les Cras 99 de Georges Roumier s’est mieux comporté que je ne l'attendais, confirmant la grandeur de ce millésime en rouge et la maestria de chrsitophe Roumier. beaucoup trop jeune lui, il a dominé le chambertin de la tête et des épaules et nous a régalé... C'est bien simple, c'est le seul vin dont il a manqué, la bouteille criant famine au milieu du saint nectaire! :mrgreen:
un vin que je note 17 et que j'aurais aimé revoir aujourd'hui

Pour les deux sucrettes, aucune idée... Le stress de la soirée à gérer, la cuisine toute la journée, le manque de sommeil mais surtout une consommation non maitrisée de tout ce que l'on a eu à boire et en particulier des deux Montrachets, du rayas et du Roumier ont fait que j'étais :drunk: :oops:

Donc les deux derniers vins, je les ai gouté mais je n'en n'ai aucun souvenir
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Sebastien » Lun 9 Sep 2013 09:01

finalement le seul des 3 vins qui garde une belle structure et de beaux arômes tertiaires est BEL AIR MARQUIS D' ALIGRE 1970


Lalex, ne lis pas la phrase que tu viens de lire, tu vas te faire un décollement de la rétine! ( Cf. nos repas Bde Paris ayant été assez durs pour le BAMA ) ;)

un surprenant 1984 de Gaston LACELLE, certes un peu évolué, mais gras, minéral, élégant,


Peux tu nous dire ce que tu entends par "un peu évolué"? Tu parles d'arômes?

Très agréable à lire vos Cr, je noterai comme tout le monde, que les deux montres DRC et Margaux ont fait coucouche panier. Ca remet les idées en place....

:tchin:
Seb
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Vincent Ravenne » Lun 9 Sep 2013 12:03

Le Bingeot a écrit:
un surprenant 1984 de Gaston LACELLE, certes un peu évolué, mais gras, minéral, élégant,


Peux tu nous dire ce que tu entends par "un peu évolué"? Tu parles d'arômes?

Robe assez foncé, or très franc, qui m'a fait craindre le pire jusqu'à ce que je le sente et le boive.. j'ai fait ouf de soulagement. Plus l’oxygène était en contact avec le vin et plus il s'est dégradé et hier midi, l'oxydation se faisait sentir... S'était buvable mais bof! Reste que comme grand millésime, 1984 :notgood: on a vu mieux ;)
Le Bingeot a écrit:Très agréable à lire vos Cr, je noterai comme tout le monde, que les deux montres DRC et Margaux ont fait coucouche panier. Ca remet les idées en place....


je ne sais pas mon cher Seb combien de DRC et de margaux tu as bu mais je ne saisi pas où tu veux en venir...

Le Margaux était clairement flingué... Bouchon HS, tellement bizarre que j'hésite sur la position à tenir... C'est un vin que je voulais boire une fois encore ayant fini les miens depuis 2 ans maintenant et je me suis toujours fait plaisir avec ce vin du renouveau pour le domaine. là, on avait une bouteille HS.
Le DRC avait lui aussi un bouchon intégralement marqué. J'ai eu Jacques au téléphone aujourd'hui et il me disait qu'il avait acheté ce vin aux encheres car le niveau était très beau et le millésime tentant. Là on avait deux choix, la bouteille découverte pour influencer les plus faibles (il n'y en avait pas à table alors je ne l'ai pas fait) ou l'aveugle totale... le vin était passé et fragile;.. que doit on dire?
- Qu'un vin de la DRC ou un Château Margaux c'est magnifique parce qu'on en boit peu et que ça coute une fortune de nos jours?
- Que les vins de ces 2 domaines sont surcotés (fait moi confiance... NON!)
- Ou que l'on a eu deux grosses déceptions sur deux des grossses cartouches du soir

Nous étions entre amateurs, on a préféré cristalliser autour des grands vins qui se buvaient bien tout en reconnaissant des bouteilles plus faibles ou HS

HS:
Margaux 78
Sterimberg 65

Faibles:
736 en dessous de nos attentes
DRC GE78 TRES En dessous de nos attentes
Chambertin 1985 O. Leflaive en dessous de nos attentes
Eiswein Sylvaner en dessous de nos attentes

A leur place
Rose de Jeanne
Montrachet Lacelle 84
BAMA 70
Rayas 2002 et quelle place :cheers:
Icewine Riesling

Mieux qu'attendus
Montrachet Guy Amiot & fils 1999 :cdc:
Chambolle les cras 1999


Les grands vins de garde, on peut les boire jeune sur le fruit, sans complexité mais sans risque et se dire "ah bon, ce n'est que ça!!!" ou les attendre en acceptant les risques des outrages du temps pour toucher de temps à autre le Graal

Voili voilou, rien d'autre à en dire sinon que quand c’est pas bon ça a beau être une grosse étiquettes, les buveurs d'étiquettes que nous sommes se doivent de le dire sans chercher à extrapoler quoi que ce soit

:tchin: Bien
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Vincent Ravenne » Lun 9 Sep 2013 12:11

Et crois moi une fois encore Sebastien, les grosses cartouches, le mieux est de les boire chez les copains :lol:

Quand c'est bon, tu te dis que dieu existe :cheers:
et quand les vins sont faibles ou HS, tu te réjouis de ne pas les avoir payé :appl2: :tubois:

c'est bien là la seule conclusion à tirer de ce summer dinner!
:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Summer dinner N°8

Messagepar vinosophe » Lun 9 Sep 2013 12:18

:appl2:
CHRISTOPHE
vinosophe
 
Messages: 3923
Inscrit le: Ven 19 Oct 2007 22:38
Localisation: BOURG en Gironde

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Sebastien » Lun 9 Sep 2013 12:41

je ne sais pas mon cher Seb combien de DRC et de margaux tu as bu mais je ne saisi pas où tu veux en venir...


- Je compte attend voir..1,2,3, hmm :roll: 4,5,6....hmm ah oui c'est ça: 0 bu!
- je veux plus en boire qu'en venir quelque part, tu as tout dit dans ton développement. Je constate encore une fois qu'il est souvent difficile d'appréhender les mythes. Pour ceux qui croiraient qu'il suffit de s'en procurer pour toucher au graal de l'émotion...

:tchin:
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Laurent Saura » Lun 9 Sep 2013 20:57

Super repas!Des déceptions parmi les étiquettes :notgood:
Tout a déjà bien été décrit!
Pour les vins sans défaut,plus facile d'y lire les terroirs avec un peu de précision....Montrachet(s) en Côte de Beaune,Bama en Médoc,Chambertin en Haut de la Côte de Nuits etc....Et RAYAS,c'est inimitable,unique,non-reproductible,même si les faiblesses du millésime se sentent en peu dans sa bouche assez légère...mais quels arômes envoûtants tout de même! :cdc:

Merci pour cet aperçu de notre future réunion du 1 er Novembre au fin-fond de la France :cdc:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Laurent Saura
 
Messages: 4832
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 18:29

Re: Summer dinner N°8

Messagepar JP Nieudan » Lun 9 Sep 2013 21:14

Laurent Saura a écrit:Merci pour cet aperçu de notre future réunion du 1 er Novembre au fin-fond de la France :cdc:


Quand je pense aux cartouches qui y seront ....
les absents vont pleurer Image
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8269
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Greg V » Lun 9 Sep 2013 21:21

Je viens avec mes enfants, j'espère que ça ne dérange personne ? :mrgreen:
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3614
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Summer dinner N°8

Messagepar JP Nieudan » Lun 9 Sep 2013 21:38

Ils seront les bienvenus , les chers petits Image ....
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8269
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Greg V » Lun 9 Sep 2013 22:12

Ah ah, tu ne sais pas à quoi tu t'exposes là :twisted:
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3614
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Summer dinner N°8

Messagepar Frédéric B. » Mer 11 Sep 2013 00:37

Salut les amis,
Quel regret de ne pas avoir été des vôtres!
Ça ne s'est pas joué à grand-chose...
Un petit coucou de Montréal et mes premiers CR canadiens dans quelques jours!
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4303
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Suivant

Retour vers Rencontres entre "buveurs d'étiquettes"

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité