Index du forum Les rubriques Les Vinosophes, BDE, autres clubs et les rencontres entre amateurs Rencontres entre "buveurs d'étiquettes"

Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar julien dubertret » Lun 17 Août 2009 11:27

Avec un peu de retard je recommence le message que le plantage du site a effacé.

Début du mois la famille Ravenne a fait une étape à la maison.Soirée joyeuse et bien arrosée. JE n'ai pas pris de note sur les vins, mais Vincent oui.
Tout d'abord en cuisinant j'ai servi à Vincent à l'aveugle :
Meursault Clos des Ambres 2004 du domaine Arnaud Ente. Bravo à Vincent qui a bien trouvé Meursault et 2004. Le vin se goûtait très bien, beaucoup de précision et de délié sur ce vin, d'une grade harmonie.
Ensuite c'est à mon tour des devinettes. Je trouve la région, je pensais Meursault à l'ancienne mais je me trompte c'était Puligny 1ercru, et je me trompe de millésime ,l'amertume du vin me faisant aller sur 2001, il s'agit en fait d'un 2004 ! Je m'arrète la, et je découvre en levant la chaussette qu'il s'agit donc d'un Clavoillon d'Anne Claude Leflaive. Le vin est racé, avec une belle minéralité, mais se goûte moins bien que l' Ente, et présente un milieu de bouche un peu flou. On suppose qu'il s'agit d'une phase de fermeture, en tout cas le plaisir n'est pas au rendez vous.

On passe ensuite au rouge. Sur un boudin à la Chrisitian Parra je fais déguster à l'aveugle un
Châteauneuf du Pape 1990 du domaine de Terre Ferme. Vincent ne trouvera pas, il se laisse pièger par le nez très truffé. Après plusieurs errements, c'est enfin châteauneuf qui est nommé, mais il part en 78 ! En tout cas le vin est délicieux. Totalement épanoui, expressif, c'est un vrai plaisir. Même s'il n'a pas forcément la race des plus grands de l'appellation. C'est en tout cas de haut vol.
Nous ouvrons ensuite une bouteille que Vincent a eu la gentillesse d'apporter lors d'un précédent passage :
Echezeaux 1996 du domaine Jean-Yves Bizot. C'est une petite déception. Le vin est bon , avec un joli dessin, beaucoup de finesse sur l'attaque, mais l'ensemble manque de brillance et de plénitude.On attend plus d'un Echezeaux. Jean-Yves Bizot m'avait dans la matinée qu'il n'était pas convaincu par les choix qu'il avait fait à l'époque et que s'il avait à refaire ce 96, il ne le ferait pas de la même façon. C'était son troisième millésime.

Pour ce consoler j'ouvre un Vieilles Vignes 2004. Le vin est trop jeune et n'a pas le terroir de l'Echezeaux, c'est une erreur !
Enfin pour le fromage j'ouvre à l'aveugle un Monltouis LEs Lys 1990 du Domaine François Chidaine. Encore une erreur, le vin très demi sec en dentelle aurait été plus pertinent sur un plat salé. Je l'ai bu sur trois jours. un véritable régal. de la dentelle, comme une tartelette fine. Un vin encore jeune !

Je laisse maintenant Vincent faire ces remarques !

Julien
Des journées entières dans les vignes
http://www.mesvendanges.com
julien dubertret
 
Messages: 539
Inscrit le: Jeu 27 Déc 2007 10:41
Localisation: Chomelix (Haute-Loire)

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Vincent Ravenne » Lun 17 Août 2009 23:00

Julien,

Merci pour ce retour sur cette soirée mémorable que nous avons vécu cet été.
Merci surtout car en promenade la semaine du crash, j'avais raté le premier opus.

Je te trouve petit joueur dans ton message, tu oublies cette Andalouse qui m'a envoyé à quelques centaines de kilomètres de son vignoble et les deux petites bouteilles de la fin de ce joli domaine Emilio Lustau.
C'est vrai que 9 vins à 4 avec Anne-Marie dans les 4 ( :mrgreen: pour ceux qui connaissent ma femme, ils savent combien elle compte énormément pour la moyenne par personne et notre bonne conscience) et Stéphanie qui est restée bien sage. Il est vrai à notre décharge que les trois bouteilles dont je parles, nous ne les avons pas fini celle là :D
En gros, on n'étais pas au delà des 0,5g règlementaires mais pas loin alors nous avons été sage, julien à réussi à remonter à l'étage et moi à grimper à la place du mort dans la voiture pour filer à l'hôtel

Je reviens sur les vins dès que je me souviens sur quoi j'ai pris les notes :mrgreen:

Merci encore
:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Vincent Ravenne
 
Messages: 8625
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar julien dubertret » Mar 18 Août 2009 07:49

Oui j'avais oublié trois vins dégustés ce soir là :

Cru Barréjats Sauternes l'Andalouse 1997
Emilio Lustau Jerez East India
Emilio Lustau Jerez PX San Emilio

Pour le reste evidement nous étions frais comme des gardons. J'ai d'ailleurs pu regoûter les vins le lendemain !
Le match Anne Claude Leflaive/ Ente n'avait pas évolué.

Julien
Des journées entières dans les vignes
http://www.mesvendanges.com
julien dubertret
 
Messages: 539
Inscrit le: Jeu 27 Déc 2007 10:41
Localisation: Chomelix (Haute-Loire)

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Winemega-Alain » Mer 19 Août 2009 07:01

Bravo!
Des sélections "découverte" entre passionnés.. Dommage que tous les vins n'aient pas tout à fait été au niveau..
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2883
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Didier » Dim 23 Août 2009 20:21

La RAVENNE Family en partance de chez Julien s'est arrêtée quelques dizaines de kilomètres plus loin et comme par hasard à proximité de chez moi ; que du bonheur :cheers:
J'ai enfin pu faire la connaissance de la charmante Anne-Marie RAVENNE et de la descendance (évidemment plus sages et moins bavards que le papa :D ).
Une petite balade en montagne par un doux soleil estival nous a ouvert les papilles et nous nous sommes retrouvés autour de la table.
Hélas une affection aussi soudaine que passagère m'a complètement gâché le plaisir d'une belle soirée passée ensemble.
Nous avons commencé par un Vouvray pétillant de chez François CHIDAINE, puis un vin de pays d'Urfé, un vin de Viognier, né sur un côteau de la Loire, presque aussi pentu qu'à Condrieu.
Nous avons poursuivi par un Corbières blanc de notre ami Laurent MAYNADIER
Puis un Clos de TART 2001 (apporté par Vincent) et enfin un Châteauneuf Château FORTIA 1990.
Vincent vous donnera son ressenti car pour ma part je n'ai pas pris de notes (il parait que j'étais blanc comme un linge :roll: ) ; pas de chance! Mais rassurez-vous depuis je vais mieux ... ;)
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4772
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar julien dubertret » Sam 29 Août 2009 08:12

On attend les commentaires de Vincent, comme c'est le seul à avoir pris des notes :))))

On remarque tout de même que sur les deux repas les rouges ce sont concentrés sur un GC de bourgogne et un CDP 90 .

Amitiés

Julien
Des journées entières dans les vignes
http://www.mesvendanges.com
julien dubertret
 
Messages: 539
Inscrit le: Jeu 27 Déc 2007 10:41
Localisation: Chomelix (Haute-Loire)

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Vincent Ravenne » Lun 7 Déc 2009 23:19

Je viens de remettre la main sur le carnet utilisé chez Didier cet été mais toujours pas celui utilisé chez Julien :oops:
Pas fier le gars :(
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Vincent Ravenne
 
Messages: 8625
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

New meeting in the Auvergne

Messagepar Vincent Ravenne » Jeu 14 Juin 2012 23:18

La famille Ravenne était réduite au strict minimum avec un seul membre présent mais cette nouvelle rencontre fut un intense moment de plaisir

Pendant que l'ami Julien fait le cuisine, il me fait gouter deux vins dont nous ne parlerons pas ici mais que nous essayons pour nous faire le palais... le premier, vin d'amis du couple Dubertret, travaillé sans soufre avec un maximum de risque est totalement imbuvable! Coup de bol, je n'ai pas dit que j'adorais, je ne suis donc pas obligé de faire ma valise dans la minute!
Le second est bien plus intéressant, une base cabernet francs en Loire avec pas mal de fraicheur dans un vin à tout petit prix!
J'ai juste oublié la cuvée et le domaine :oops: ça commence fort!

Tous les vins seront servis à l'aveugle dans des Spiegelau N°2 à bonne température (l'avantage de déguster chez les pros!
Seul souci, pris par l'ambaince apaisé du lieu, je n'ai pas sorti mon carnet de note et vous n'aurez donc droit qu'à des souvenirs... :oops:

Nous commençons la dégustation par:

Un baux de Provence de Dominique Hauvette 2010, riche, anisé, équilibré long et minéral. Un vin plaisant qui signe bien son origine! Que je vais noter à 16-

Vient ensuite l'extra terrestre du jour, un vin au nez discret sur l'anis et les fruits blancs, presque fragile qui va s'avérer est un monstre de puissance et d'intensité en bouche. Assyrtiko de Mylos Vieilles Vignes 2009 du domaine hatzitakis, Un vin remarquable, somptueux, le vin du jour noté 17+
Image

Troisième vin et première déception avec ce Meursault Genévrières 86 de François Jobard …. Hélas bouchonné irrémédiablement :cry:

Quatrième vin et là encore un vin qui divise… pour moi, le vin est oxydé, avec ses notes de pommes cuites, de pralin, de caramel au beurre… Pour Julien, le vin s’étant amélioré depuis l’ouverture, la robe pale et des similitudes avec des Chablis très réduits ayant tous les symptômes de l’oxydation avant de renaitre plus tard, il ne peut s’agir que de réduction.
En tout cas, je n’y trouve pas mon compte :notgood: Ce Meursault 1999 du domaine Arnaud Ente attendra le lendemain pour se faire gouter à nouveau

On reste sur les blancs avec un joli Auxey Duresse du Domaine d’Auvenay sur le millésime 2004. Aucun risque d’oxydation sur celui là tant le soufre domine le nez et pique la bouche.
A l’aération, le vin se dévoile, juteux, intense, doté d’un bel avenir.

On passe après cette petite série de vins blancs à du rouge sur le plat que propose Julien…

Le premier rouge est un superbe Bourgogne, que je place en cote de Nuits mais dont la structure tannique me perd un peu… On y trouve une douceur vosnienne, ce coté rose fané fragile mais en même temps de la puissance et les épices de Gevrey Chambertin. Je tourne en rond, trouve ce vin parfaitement ouvert, gourmand, profond et devant le non, non non 8-) de mon hôte quand je parle de Morey, je me dis que seuls les tannins m’emmèneraient à Pommard ce qui ne colle pas alors je fonce sur un Corton rouge… plouf plouf !!! :cyclop:
Julien tout sourire me demande si par hasard je n’ai pas oublié l’un des grands crus phares de la côte de Nuits… Je ne trouve pas et c’est tout sourire qu’il me demande si je n’ai jamais entendu parlé du Clos de Vougeot… Shame on me ! :oops:
Ce clos de Vougeot 2000 de Mugneret Gibourg est une pure merveille qui se goute actuellement très bien et pourra attendre sereinement quelques années
Image
Le suivant est un vin qui fait voyager Julien, voyage dans le temps tout d’abord tant ce vin est jeune dans sa robe, ses arômes, sa structure… Et non, ce n’est pas un 2008, ce vin a 13ans, c’est un GC 99 !
Voyage aussi sur la côte de Nuits, mais jamais sur la colline des Cortons. Clairement un vin à attendre, mais il y a du potentiel dans cette cuvée Le Corton de chez Bouchard Pere & fils
Pour nous faire plaisir, Julien nous sort cette même cuvée sur le millésime 1970 qui s’avèrera hélas irrémédiablement bouchonnée :(

On avance dans le repas sur quelques fromages locaux avec les vins ouverts et on se prépare au dessert avec un vin dont le cépage me parle mais dont le style est moins dans ma filière. Je propose un Riesling d’Autriche et Julien me fait remarquer à juste titre que ce style est plus celui de l’école allemande. Un joli vin, frais et équilibré mais pour lequel je ne craque pas. Ce Dr Loosen Riesling Beerenausleese Wehlener Sonnenuhr 1999 est un beau vin pour amateurs du style
Image

Autre découverte du jour, un chenin élevé sous voile, un truc venu de mars ou de saturne :shock: , ne ressemblant à rien de ce que j’ai déjà bu. Le nez m’emmène en Loire sur du chenin ce qui sidère Julien car ne l’ayant pas encore gouté, je n’ai pas identifié le coté « voile » et ne suis pas parti sur le Jura. Difficile de dire que je suis fan de ce vin mais quelle originalité. Si vous croisez cette cuvée « the Picrate » d’Eric Callcut, tentez votre chance, car ce vin le mérite
Image

Les deux vins suivants, de grosses cartouches, nous ont déçu !
Le premier vin, un Vintage de chez Niepoort en 1992, cuvée Jubilée, est le type même du vin peu courant, très bien noté par Bob et pourtant…
Une volatile énorme qui rend le vin déjà très difficile à aborder et à apprécier, un milieu de bouche sans suavité ni classe particulière et une finale brulante sur le mutage… Misère, absolument pas buvable. :puke: :notgood:
J’en ai parlé le lendemain avec un ami grand amateur de Vintage et qui l’avait bu il y a quelques mois avec la même analyse et la même déception !
Image

Pour tenter de se refaire, Julien décidément chaud du tire-bouchon attrape une autre quille et nous fait découvrir une autre expression du Vintage, un Quinta Do Noval 1991.
Le vin est clairement meilleur, plus fin, plus suave, plus soyeux avec un toucher de bouche de toute beauté mais une finale là encore déséquilibrée par le mutage, sans doute faute d’un manque de matière dans ce vin qui peine à tenir l’alcool sous l’éteignoir. Il est sur que nous avions déjà quelques verres derrière nous mais le plaisir n’est pas réellement au rendez vous, ni pour Julien, ni pour moi. Par chance, le lendemain soir, je toucherai de nouveau un Vintage avec cette fois ci un bonheur sans tache avec un Graham's 2000 mais on y reviendra car là encore servi en fin de repas, ce 2000 a enchanté l'assemblé sur des fèves de cacao grillées fraichement obtenues chez Julien ;)
Image

Alors pour finir en beauté, julien nous sort un vrai vin de dessert, plein, fin, fruité, équilibré avec certes pas mal de liqueur mais un coté salin qui équilibre le vin et une fraicheur remarquable.
Enfin un vin qui se laisse boire joyeusement… Je peine à identifier la région et pour cause, nous sommes de nouveau en Grèce, sur un VINSANTO 2000 là encore du domaine Hatzitakis
Ma vision se trouble petit à petit, je n’arrive plus à faire des photos nettes
Image

Comme vous pouvez le voir, nous avons su rester raisonnable avec globalement peu de vins dans chaque style et surtout un grand voyage autour du monde ( jusque sur Mars… :mrgreen: ) avec pas moins de 5 vins étrangers au programme de cette soirée très éclectique

Mon dieu que ces rencontres entre amateurs sont riches en plaisir et en découverte, en générosité... du bonheur pas toujours raisonnable mais c'est tellement bien :drunk:

Merci Julien

:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Vincent Ravenne
 
Messages: 8625
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar julien dubertret » Ven 15 Juin 2012 06:07

Oui c'était une belle soirée ! Le Corton s'est bonifié sur deux jours, superbe.
Le Ente 99 a trouvé son équilibre aussi deux jours après, et était très bon sans être grand.
Comme quoi on a pas besoin d'être nombreux pour ouvrir beaucoup de bouteilles:)))

Julien
Des journées entières dans les vignes
http://www.mesvendanges.com
julien dubertret
 
Messages: 539
Inscrit le: Jeu 27 Déc 2007 10:41
Localisation: Chomelix (Haute-Loire)

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Christian Rausis » Dim 17 Juin 2012 11:49

Ma vision se trouble petit à petit, je n’arrive plus à faire des photos nettes


Bizarre avec le peu de nectars que vous avez dégustés !
A part ça, je m'interroge sur la qualité des bouchons utilisés en Bourgogne, surtout pour de tels vins !

Merci de partager avec nous cette sacrée soirée !
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3602
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Didier » Dim 17 Juin 2012 16:34

C'est vrai les amis que cela a du être pour vous une sacrée soirée... :good:
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4772
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Vincent Ravenne » Dim 17 Juin 2012 17:19

Christian,

A se demander s'il en est pour les bouchon comme pour l'ouverture des vins... ce devait être un jour bouchon, car on en a cassé un sacré paquet auxquels on peut rajouter les bouteilles touchées par le TCA.
je lisais il y a peu un article de la revue du vin français sur le Languedoc où ils faisaient mention de 10% de bouchons défectueux... C'est monstrueux quand on paye les vins!!!

Didier, il ne manquait que toi, c'est ce qui nous a retenu d'ouvrir tant et plus... On aurait bien gouté une dizaine de nectars supplémentaires mais... sans toi... :notgood:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Vincent Ravenne
 
Messages: 8625
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Didier » Dim 17 Juin 2012 17:39

Vincent Ravenne a écrit:Christian,

Didier, il ne manquait que toi, c'est ce qui nous a retenu d'ouvrir tant et plus... On aurait bien gouté une dizaine de nectars supplémentaires mais... sans toi... :notgood:


Merci Vincent.... Ce n'est que partie remise! ;)
J'apprécie que mon absence vous aie permis d'être raisonnables. :D
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 4772
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Laurent Saura » Dim 17 Juin 2012 17:51

Ben ma foi,ça a l'air sympa chez Julien :appl:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Laurent Saura
 
Messages: 4820
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 18:29

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Winemega-Alain » Dim 17 Juin 2012 23:19

Une bien belle soirée... qui m'en rappelle une autre voici quelque deux ans chez Julien!
Et quelle contrée marquante que l'Aubrac.
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2883
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Vincent Ravenne » Lun 18 Juin 2012 22:54

Bon, je le dis et je le répète... Il faut organiser un Off en Haute Loire!
OK, pour 2012, c'est mort mais quid de 2013?

En s'y prenant 1 grosse année à l'avance, on doit pouvoir organiser quelque chose:

4h30 de Bordeaux
3h30 de Lausanne
6h pour nous
2h30 pour Jean Luc
4h40 depuis Paris

on essaye d'organiser quelque chose???
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Vincent Ravenne
 
Messages: 8625
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar JP Nieudan » Mar 19 Juin 2012 10:58

Vincent Ravenne a écrit:Bon, je le dis et je le répète... Il faut organiser un Off en Haute Loire!
OK, pour 2012, c'est mort mais quid de 2013?
En s'y prenant 1 grosse année à l'avance, on doit pouvoir organiser quelque chose:

6h pour nous

on essaye d'organiser quelque chose???


Ca marche : en partant à six heures du mat on est chez Julien pour déjeuner Image
et si on reprend la route à la même heure le lendemain c'est kif-kif Image
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu ) Image
Avatar de l’utilisateur
JP Nieudan
 
Messages: 8139
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar Frédéric B. » Mar 19 Juin 2012 17:32

Moi je suis partant, si la date est annoncée 3 ans à l'avance... :mrgreen:
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4241
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Ravenne Family in the Auvergne

Messagepar julien dubertret » Jeu 21 Juin 2012 15:40

Je valide le projet ! J'attends les dates !

Julien
Des journées entières dans les vignes
http://www.mesvendanges.com
julien dubertret
 
Messages: 539
Inscrit le: Jeu 27 Déc 2007 10:41
Localisation: Chomelix (Haute-Loire)


Retour vers Rencontres entre "buveurs d'étiquettes"

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité