Index du forum Les rubriques Les Vinosophes, BDE, autres clubs et les rencontres entre amateurs Rencontres entre "buveurs d'étiquettes"

Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar JP NIEUDAN » Sam 29 Juin 2019 09:06

Hier au soir , initiée par notre président, s'est déroulée une soirée "un peu plus haut de gamme" au Chalet de Biscaye

les vins :

- Cuvée Louise 99 de chez Pommery
- Bollinger RD 96

- Chablis GC "les Clos" de W. Fevre 2008
- Grange des Pères blanc 2012

- Grand Puy Lacoste 82
- Bonnes Mares GC 99 Domaine Bart

- Hermitage La Chapelle 90
- CR La Mordorée 99 Chapoutier ( bouchonnée :!: ) remplacée par
- Lynch Bages 90

et la sucrette :

- de Fargues 88

Belle soirée :drunk: et commentaires dans la journée

jpierre
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8651
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar JP NIEUDAN » Sam 29 Juin 2019 09:11

Le menu de la soirée:

- Toasts avec les champagnes

- gambas flambées avec les blancs

- 1/2 pigeon sur les deux premiers rouges

- tournedos Rossini sur les deux autres rouges

- St Nectaire pour finir les vins

- Savarin à l'ananas confit sur le Sauternes

Nous avons beaucoup souffert :D
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8651
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Thierry Debaisieux » Sam 29 Juin 2019 10:35

Bonjour, Jean-Pierre.

Votre Chablis Les Clos 2008 du Domaine Fèvre n'était pas oxydatif.
Vous avez eu plus de chance que moi ;)

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Frédéric B. » Sam 29 Juin 2019 14:37

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi cette rencontre n'a pas lieu à Montréal... :?:
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4362
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar JP NIEUDAN » Sam 29 Juin 2019 14:54

Salut Fred

Tout simplement parce qu'il n'est pas facile d'amener des bouteilles au Canada :D

Mais si tu trouves une solution ;) ...
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8651
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar JP NIEUDAN » Sam 29 Juin 2019 15:36

Un petit commentaire sur les vins (à développer...)

Les champagnes

- Cuvée Louise 99
Après deux énormes déceptions, un vin facile, équilibré, plaisant ... je suis content de l'avoir goûté à ce niveau ce qui n'est pas difficile vu ce qu'il nous avait offert auparavant :(

- Bollinger RD 96
Vincent ayant égaré le 97 dans sa cave il nous a fallu boire le 96 8-) . Ce 96 fait plus jeune que son âge , un bien joli vin qui a clairement quelque chose à raconter

Les blancs
Vous connaissez tous mon amour pour les blancs, ne vous fiez pas trop à mes ressentis...

- Chablis GC "les Clos" 2008
Moins de plaisir sur ce vin que sur le suivant ... du miel, des épices, des fleurs blanches, assez long

- Grange des Pères blanc 2012
Perso je suis un cran au dessus du Chablis : fruité, épicé, c'est mûr, droit, long... bon tout simplement

Les rouges

- Grand Puy Lacoste 82
Un bien joli vin à maturité avec tout ce que l'on peut attendre : graphite, sous-bois, sur l'élégance

- Bonnes Mares GC 99 de chez Bart
c'est amusant : petite déception autour de la table mais pas de ma part :)

- Hermitage La Chapelle 90
super vin, c'est puissant, grand :drunk:

- CR La Mordorée 99 de chez Chapoutier
il en fallait un et ce fut lui ... Vincent avait des doutes à l'ouverture : bouchonné :evil: et m.. :!:

et comme l'homme est prévoyant :

- Lynch Bages 90
encore un grand vin , j'ai noté "très beau encore une fois" :drunk:

La sucrette :

- de Fargues 88
j'ai passé mon tour ... vous aurez, sans aucun doute les commentaires des copains

En conclusion : une bien belle soirée 8-) , un grand merci à Vincent :good:

Commentaires plus développés à venir dans les rubriques appropriées
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8651
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Thierry Debaisieux » Sam 29 Juin 2019 16:10

Jean-Pierre,

Merci pour ces commentaires.
En lisant tes notes sur Les Clos 2008 de Fèvre,, j'ai l'impression que cette bouteille avait quand même perdu de la fraîcheur: "Miel, épices". On est loin du citron et de la minéralité de ce vin qui me charmait par sa tension cristalline.
Je suis heureux de lire que Grand-Puy-Lacoste 1982 est toujours en forme. 1982 est le millésime de ce Château que je préfère parmi ceux que j'ai bus.

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar alainbarzu » Lun 12 Août 2019 14:21

Mieux vaut tard que jamais.

Ce vendredi 28 juin 2019 avait lieu au chalet de BISCAYE la dégustation « Prestige » de l’année. Nouvel adhérent, c’était ma première fois sur un menu à 50€ dont voici les grandes lignes :

• Toasts variés et délicats avec les deux champagnes
• Gambas flambées avec les deux blancs
• Demi-pigeon sur les deux premiers rouges
• Tournedos Rossini avec les deux autres
• St Nectaire pour regoûter les vins
• Savarin à l’ananas pour le Sauternes.

Une réussite rapport prix-plaisir (nouvelle façon de parler de rapport qualité-prix). Je retiendrai le pigeon rosé d’une tendreté et d’un jus mémorable.
En tant que « Buveur d’étiquettes » parlons de vins.
A MON AVIS, puisque les sommités du club de LOURDES me l’ont demandé : « BORDEAUX, TOUJOURS BORDEAUX ». Nous allons voir pourquoi !

1- Le premier vin, un Champagne surprise au nez beurré voire brioché sous-tendant une présence importante de Chardonnay. La bouche confirme le nez avec une finale aux légers amers d’amande. C’est des deux Champagnes celui qui m’a touché le plus : POMMERY cuvée LOUISE 1999.

2- BOLLINGER RD1996. Sa couleur laisse présager un grand Champagne. Mais, à mon goût, façon de parler car je m’intéresse au nez, des notes oxydatives dérangeantes masquent le nez beurré évident. La bouche est équilibrée et délicate rappelant les fruits jaunes un peu compotés. Pour moi, un vin au début de son vieillissement.


3- Le troisième vin , à la robe jaune or me saute au nez car intensité aromatique et complexité vont de pair : du floral, du fruit jaune, du boisé dû à l’élevage, une note épicée peut-être de poivre blanc ? La bouche confirme, bien veloutée, avec un rappel d’acidité et d’amers en finale trahissant la présence de Rousanne. Du grand art de chez Laurant VAILLÉ : Grange des Pères Blanc 2012.

4- Vin placé et goûté après la grange des Pères : une erreur ? Celui-ci ne m’a pas marqué si ce n’est encore une fois des notes oxydatives que l’on n’attend pas pour un Chablis Grand Cru de William FEVRE. Mais peu de relief, peu complexe malgré quelques notes pâtissières. Une certaine longueur mais pas de quoi sauter au plafond car ce manque de vivacité m’a poussé à aller voir ailleurs : Chablis grand cru Les Clos de William FEVRE 2008 côté 15/20 sur IDELWINE, CQFD.


5- Et le premier Bordeaux arrive : Grand Puy-Lacoste 1982. Entre sa robe intense et profonde trahie par un disque cuivré et son nez de fruits noirs et de mine de crayon, on voyage dans la rive gauche : intensité aromatique sur le graphite produit par le Cabernet, du fruit noir encore présent et non compoté grâce à une belle acidité résiduelle. Des notes de bois fondues, des tanins poussiéreux et une longueur-puissance caractéristique des grands PAUILLAC : Du bonheur !

6- Ce Sixième vin est-il, aussi, mal placé ? A l’unanimité, le Bonnes Mares 1999 de chez BART a déçu. Vincent ne s’est pas privé de le faire remarquer. Malgré sa belle robe rubis foncé et son nez sur les fruits rouges, on a du mal à identifier sinon ces fruits rouges kirshés confirmés par une bouche alcooleuse dérangeante. Trop chaud en bouche et en prix : La Bourgogne fait mieux.


7- Un Rhône à la hauteur des Bordeaux. Cuvée Mythique de chez JABOULET, La Chapelle 1990 côtoie les sommets de la dégustation avec le Bordeaux de remplacement qui suit. Robe assez claire pour une syrah et un grand temps de dégustation »évolutif » avec un nez sur les fruits noirs, puis épices puis bacon-fumée. C’est aussi énorme en bouche avec des tanins soyeux, de l’acidité et peu d’alcool ressenti. Grande longueur mais à mon avis ne mérite plus les 100/100 de PARKER.

8- La Mordorée Côte Rôtie 1999 de CHAPOUTIER a failli par le bouchon. Peu importe, aussitôt remplacée par Vincent avec un LYNCH-BAGES 1996 étonnamment frais. Par sa finesse, son équilibre, je le pensais « St Julien » à l’aveugle. Mais sa puissance supplémentaire nous amène droit sur son cousin N°5. Ce Pauillac révélant au nez autant de fruits rouges que noirs, aux tanins très sages avec la part caractéristique de graphite dû au Cabernet-Sauvignon. Du cèdre, du tabac et une finale fraîche presque mentholée me le font élire le Premier de la soirée pour moi-même et quelques autres convives.


9- Pour compléter l’hégémonie des Bordeaux, le Château de FARGUES-LUR SALUCES 1988 nous offre un Sauternes de haute volée avec son sucre « glycériné » apportant en bouche du velours, du gras et une certaines fraîcheur assouplissant l’ensemble. Les notes miellées légèrement caramélisées se fondent dans celles de l’abricot et de zeste d’oranges. Un délice pour les becs à sucre ; Jean-Pierre me donnera le cul de bouteille pour prolonger au calme ma dégustation.

A reconduire l’année prochaine...

Alain BARZU
Dernière édition par alainbarzu le Ven 16 Août 2019 12:34, édité 2 fois au total.
alainbarzu
 
Messages: 1
Inscrit le: Lun 12 Août 2019 10:11

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 12 Août 2019 15:07

Merci pour cette première intervention, Alain.
C'est un superbe compte-rendu :good:
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Frédéric B. » Lun 12 Août 2019 17:37

Merci Alain!
Quel était le millésime du Chablis?
Et l'identité du vin n°5? :)
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4362
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar JP NIEUDAN » Lun 12 Août 2019 18:14

Pour Thierry :

Alain qui déguste avec nous m'a confié qu'il ne ferait que donner ses ressentis sur les vins dégustés, il ne se sent pas encore de discuter sur un forum :)

Pour Fred :

Chablis GC "les Clos" 2008
Grand Puy Lacoste 82

Amitiés à vous deux

:tchin:
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8651
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar jef33 » Lun 12 Août 2019 22:33

Je suis un peu le béotien de BDE, et impressionné par l'intervention d'Alain Barzu, merci de venir intervenir ici.
Jean François
jef33
 
Messages: 150
Inscrit le: Mer 17 Déc 2014 21:43
Localisation: Bordeaux

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Frédéric B. » Lun 12 Août 2019 23:16

Je n'ai encore jamais eu de vraie émotion avec les Chablis de Fèvre, et spécialement sur les Clos, jamais trouvé au niveau où je l'attendais...
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4362
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Thierry Debaisieux » Mar 13 Août 2019 07:01

Jean-Pierre,
C'est dommage.
Le commentaire était de grande qualité et j'aimerais en lire d'autres.

Frédéric,
Mes derniers Clos 2008 du Domaine Fèvre ont fini dans l'évier, ils étaient devenus oxydatifs.
Jeunes, les Clos 2008 avaient une belle tension cristalline.

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 8974
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Petite dégustation prestige entre buveurs d'étiquettes

Messagepar Vincent Ravenne » Mer 25 Sep 2019 20:32

quelques commentaire en passant suite au très beau commentaire réalisé par Alain

Le Lynch Bages, bouteille de réserve de très haut vol était du millésime 1990 et non 1996 :twisted:

Alain parle de l'ordre de dégustation et cela m'amuse puisque volontairement, j'évite de fixer un ordre autre que celui du niveau d'alcool dans les vins! Les vins étaient servis par serie et chacun déguste ses verres dans l'ordre qu'il préfère et surtout, en ne classant pas, j'évite que quelqu'un se dise que le vin N°6 est forcement meilleur que le vin N°5 ;)

Là on a une série de plats que je sélectionne et une série de vin que je détermine pour rester dans le budget alloué et en essayant d'éviter que la série N°2 ne soit en souffrance de passer après la série N°1

certains vins ont divisé le groupe... c'est le cas des Champagne où la cuvée Louise s'est remarquablement goutée ... surtout que jusque là, ce vin brillait surtout par ses mauvaises appréciations et là, superbe! :cdc: il n'en reste pas moins que pour mes goûts, la RD96 lui était nettement supérieure!

la chapelle 1990 n'est pas la plus grande bouteille de ce cru que j'ai pu boire mais le niveau reste très beau... A revoir sur d'autres flacons mais je lui garde toute ma confiance :good:
Grosse déception avec le Bonnes Mares 1999, pourtant un millésime que j'aime et un domaine que j'apprécie aussi... sur ce flacon, la déception est grande

J'ai trouvé le GPL en baisse après des années d'un très bon niveau mais cela reste fort bon!
Quand au Lynch Bages 90, que dire qui n'ait déjà été écrit... sur cette bouteille,n c'était une pure merveille !

:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8732
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre


Retour vers Rencontres entre "buveurs d'étiquettes"

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités