Index du forum Les rubriques Les vins étrangers Les vins suisses

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Frédéric B. » Sam 2 Jan 2016 16:13

Christian, vois-tu des différences notables entre les Sylvaner suisses et alsaciens?
Barème de notation: 19+ à 20 = Vin mythique / 18+ à 19 = Vin exceptionnel / 17+ à 18 = Grand vin / 16+ à 17 = Excellent vin / 15+ à 16 = Très bon vin / 14+ à 15 = Bon vin / 13+ à 14 = Vin moyen / 11+ à 13 = Vin médiocre / 10 à 11 = Vin très faible
Frédéric B.
 
Messages: 4335
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 20:47
Localisation: Montréal

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Christian Rausis » Sam 2 Jan 2016 16:18

Frédéric B. a écrit:Christian, vois-tu des différences notables entre les Sylvaner suisses et alsaciens?


Je suis au regret de ne pas pouvoir te répondre. J'avoue mon ignorance totale en ce qui concerne les Sylvaners alsaciens.
Mais tu as bien fait de me poser la question, il faudra que j'en déguste. :tchin:
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar oenanthrope » Jeu 12 Mai 2016 14:05

Siccus 2011
Sylvaner

Le Domaine est réputé pour son "Johannisberg" Mont d'Or, fruité et légèrement doux, et ils se sont mis à faire du sec aussi, d'où le nom. Lors d'une dégustation, il me paraît bon. A l'occasion, j'en achète une.
A l'ouverture, réduit, légèrement carbonique. Mouais ! , je pompe, je le transvase dans de petites bouteilles, et laisse ces bouteilles au frigo. Au bout d'une semaine....encore réduit, ça sent un peu le SO2. Il faut le laisser encore en vidange quelques jours pour qu'il se révèle "typé Sylvaner" - bof. Il est bon, puissant, offre de bons arômes, mais est désagréablement malique.
Fruité poire, mais manque de finesse et d'arômes terpéniques par rapport à celui des Mettaz, à Fully.
Il faut dire que les autres fois que j'en ai goûté, il n'y avait pas de problème.
oenanthrope
 
Messages: 146
Inscrit le: Dim 27 Fév 2011 22:46
Localisation: Suisse romande

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Vincent Ravenne » Ven 13 Mai 2016 19:32

vérité d'une bouteille, d'un millésime ou style maison?

A te lire, il semble trop tôt pour tirer des conclusions...

reste que si j'en trouve, je viserai plutôt le johannisberg ;)
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8724
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar oenanthrope » Dim 15 Mai 2016 20:30

Problème de bouteille, plutôt.

Mais, ce que j'observe avec les vins ce cépage, c'est qu'il ne faut pas la moindre réduction si on veut que s'expriment les terpènes et la plénitude des goûts dont on peut se régaler.

Et le problème du trop de SO2 est récurrent dans la moitié des blancs (allez, au pif) du tiers des caves du Valais. Je dois parfois dire à l'oenologue que c'est réduit, certains ne s'en aperçoivent même plus. Ils en mettent autant lors de millésimes à faibles rendements, (par exemple 2015 = grains petits en général) que ce qu'ils ont appris à l'école pour les vins de café et 1,5 kg de raisin au m2. Cela dit, j'ai goûté déjà de très bonnes choses en 2015, des Chasselas très fins.
oenanthrope
 
Messages: 146
Inscrit le: Dim 27 Fév 2011 22:46
Localisation: Suisse romande

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Christian Rausis » Lun 16 Mai 2016 08:53

Côté humain, on mise sur l’avenir. À 25 ans, Florence Troger est caviste œnologue dans la prestigieuse maison depuis trois ans. «Elle est notre étoile montante», souligne Simon Lambiel (57 ans) directeur du Domaine du Mont d’Or depuis 1991. «Miser sur les jeunes talents, c’est porter un regard novateur sur la vitiviniculture de demain.»


http://www.cooperation.ch/L_or+blanc+de+Sion

A noter un nouveau cru dans la gamme des blancs secs : une marsanne blanche élevée en fût de chêne.
http://www.montdor.ch/fr/actualite.asp

J'ai déjà eu le privilège d'en déguster quelques échantillons que j'ai fort appréciés. Apparemment, il n'est pas encore proposé à la vente sur le site.

Cette année nous avons fait les caves ouvertes chez Claudy Clavien, pas senti de SO2 .Le païen était une merveille, le pinot blanc excellent. Par contre le johannisberg 2015 comme le 2013 avait trop de sucre pour moi. Le 2014 était beaucoup plus sec. Ceci dit beaucoup de gens apprécient le sucre de part leur goût, âge et mode d'alimentation. Quant j'avais 20 ans, j'aimais beaucoup le johannisberg du Mont d'Or. Maintenant dès que je sens un peu de sucre, cela me sature les papilles.


Je ne me prononcerai pas sur ce qu'oenantrope a déclaré sur le pourcentage de caves valaisannes ajoutant trop de SO2, car il y a 412 vignerons-encaveurs et 86 commerces de vins.

Négociants ou vignerons-encaveurs ?
Lorsqu’on parle de viticulture, le commun des mortels a souvent de la peine à comprendre de quoi l’on parle. Tentative (simplifiée) d’explications…

En terme d’encavage, on a deux grandes catégories: les commerces de vins (qui achètent tout ou partie de ce qu’ils encavent) et les vignerons-encaveurs qui n’encavent que leur propre production (à peu de choses près).

Pour se rendre compte de ce que pèsent les uns et les autres, quelques chiffres tirées des vendanges 2012.

Nombre de commerces de vins: 86
Nombre de vignerons-encaveurs: 412

Nombre de litres produits par les commerces: 30 millions
Nombre de litres produits par les vignerons-encaveurs: 7,6 millions

Une simple division donne un taille moyenne des uns et des autres…
Production moyenne d’un des 86 commerces: 350’000 litres
Production moyenne d’un des 412 vignerons-encaveurs; 18’500 litres

En moyenne, un négoce (commerce de vin) pèse le poids de près de 19 encaveurs.

A noter que dans chaque groupe, on trouve des différences notables entre petits et grands….

http://valaisduvin.com/2013/08/06/negoc ... encaveurs/
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Christian Rausis » Dim 18 Déc 2016 09:02

La Courtisanne 2015 (marsanne) dégustée lors des portes ouvertes au domaine
J'avais déjà apprécié la 2014 finaliste au Grand Prix Suisse, la 2015 a perdu un peu de son côté barriqué, mais elle est encore pas mal marquée par la vanille. Il faudra attendre encore un peu pour mieux l'apprécier. Toutefois on sentait déjà les fraises, la truffe, le côté brioche. Un vin puissant avec un beau gras sans être lourd, très long.
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Christian Rausis » Dim 16 Juil 2017 09:58

"Amphitryon" Riesling AOC Valais 75 cl 2016
Pas de pétrole, mais une dominance puissante de pêche. Un vin vif, frais, très fruité idéal pour l'apéro en été.
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Christian Rausis » Dim 18 Nov 2018 15:54

Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar oenanthrope » Jeu 7 Mars 2019 22:53

Remarquables notes pour les vins du domaine présentés aux Vinalies internationales 2019 à Paris ce début mars.

2 vins dans les médailles Or + Trophée , sur les 6 qui ont obtenu cette distinction (!!!)
2 autres distinctions "Or"
3 distinctions "Argent"
https://vinalies-internationales.com/fr/resultats/palmares. Cliquer au haut de la colonne Raison sociale
Goûté ce jour le Riesling 17 (argent) : beau vin bien concentré, fruité complexe avec un peu de floral, sec (il ne l'est pas toujours) avec une acidité suffisante et une astringence assez "mordante" si le vin est relativement froid, puis la sensation en bouche s'arrondit en approchant de 20 °C. pas de TDN. Vin de gastronomie.

Mais la sensation a été provoquée par le Cornalin "Vieux Cachet" 17, auquel une table du jury a attribué 99 points ! Je m'empresse, je suis impatient!
bouchon DIAM - la robe est jeune, rubis un peu bleuté. Limpide - on verra ça à la lumière du plein jour.
Nez fruité, sur les petits fruits, pas seulement cerise, avec un léger floral. Je fais l'hypothèse d'une macération carbonique, peut-être partielle. En bouche, l'équilibre est parfait, le vin est sec, sans gaz, agréablement acide, avec des tanins fins et subtilement épicés. Une longueur en bouche qui m'a étonné n'est sûrement pas étrangère à la note attribuée.
Petite sensation d'alcool au début : 14 % . Mais il suffit de le servir à moins de 20 °C.
Je vous en dis plus dans deux jours, suivant en cela des essais de la RVF sur des rouges 2008, qui montraient qu'ouvrir 2 jours à l'avance des vins jeunes les magnifiait.
Un ami me disait que les Cornalin étaient bons après 3 ans, la première de 2014 que j'ai goûtée ne m'a pas permis d'acquiescer, mais c'était un Cornalin concentré et puissant. Selon moi c'est, comme pour beaucoup de rouges, 7-8 ans. (J'ai ouvert hier un Cornalin de 1997, pas passé).

Par rapport au premier post, par Christian, sur ce fil, ce sont maintenant Marc-André Devanthéry et Florence Troger qui élaborent les vins. https://montdor.ch/notre-equipe/.
oenanthrope
 
Messages: 146
Inscrit le: Dim 27 Fév 2011 22:46
Localisation: Suisse romande

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar oenanthrope » Mer 13 Mars 2019 19:05

Cornalin 2017 "Vieux Cachet"

Ouvert 2 jours avant et rebouché, niveau bas du col.

Robe rouge cerise, limpide.
Au nez, des petits fruits noirs, je dirais cerise et mûre, s’il est possible de distinguer qqch, légèrement épicé et quelque chose de doux qui évoque la confiture de fraise en cours de cuisson, et me fait penser au terroir voisin de Vétroz, réglisse peut-être.
Bouche tout à fait équilibrée, c’est un vin qui n’a pas trop de ceci ou trop de cela. Je le trouve un peu "noir", au sens où le sont certains Bordeaux austères à la robe sombre.
Finale: une nuance de fraise, d’alcool de prune.
Le soir, un ami dégustateur le trouve aussi très équilibré et particulièrement long en bouche.
Je trouve alors que ce vin rouge se livre plus, se montre plus généreux de ce qu’il peut donner.
La gestion de l’oxygène apporté au vin (l’élevage en foudres est de tradition dans ce domaine) a été optimale, les tanins sont discrets, au service du fruit. Suite a un élevage en cuve, ce cépage peut partir du côté animal après la mise.

Par contre j’ai de forts doutes quant à l’attribution des 99 points. Il faudrait être de l’équipe de superviseurs du concours pour comprendre. Cette note me pose un problème de logique et de référentiel. Elle voudrait dire qu’aucun des 5 jurés de cette table n’a jamais goûté un vin qui lui eut paru mériter 2 points de plus ! Est-ce dû à la dégustation à l’aveugle? Ont-ils deviné le cépage, ou pas ? Et après ? cela mène tout droit à des notes de 101 points et plus.
Si on connait bien le cépage pour en avoir dégusté souvent, on a alors une idée de l’impression que nous a fait le meilleur d’entre eux.

Si je me base sur la fiche de l’OIV, https://docplayer.fr/17736058-Norme-oiv-des-concours-internationaux-des-vins-et-boissons-spiritueuses-d-origine-vitivinicole.html je ne lésine pas à lui mettre le maximum de points sur la vue, la franchise olfactive et gustative, l’harmonie et la persistance harmonieuse, cependant je ne mettrais pas le maximum pour l’intensité à l’odorat (6 et pas 8), au goût (7 et pas 8), et à la qualité du goût (19 et non 22).
Ce vin présente quand même lors de certaines prises en bouche un petit goût désagréable, particulier à ce cépage, et que certains buveurs n’aiment pas trop. Et donc je le mets à 94, et encore : 16 pour la qualité de l’odorat - n’y a-t-il pas mieux en la matière? -, ou plutôt 14 points ? 92 me paraît bien pour cette fois.
Je n’ai pas trouvé de classement du Cornalin "Vieux Cachet" dans les millésimes récents aux concours "Etoiles du Valais" ou "Grand prix du vin suisse". Alors que, en sec, la Syrah et plus encore le Johannisberg SICCUS apparaissent très souvent, soit le domaine ne présentent pas le "Vieux Cachet", soit il n’est pas médaillé. A suivre.
Il faudra que je le confronte à d’autres vins de ce cépage, qui m’ont impressionné naguère.
J’en rachète un peu et je vais suivre ce bébé, en 2020, 2022, 24.
oenanthrope
 
Messages: 146
Inscrit le: Dim 27 Fév 2011 22:46
Localisation: Suisse romande

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Thierry Debaisieux » Mer 13 Mars 2019 20:54

Merci pour ces superbes commentaires sur les vins Suisses :)

Bonne soirée,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 7876
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar Christian Rausis » Dim 17 Mars 2019 10:19

Pour moi, il n'y a aucun doute, cela ne mérite pas 99 pts. Le vin est certes agréable mais sa qualité est bien moindre que les cornalins de Maurice Zufferey, Claudy Clavien, Vitis Antiqua, Domaine du Grand Brûlé, Adrian Mathier, Denis Mercier, la Romaine....
J'ai toujours été méfiant vis-à-vis des résultats de concours. Quant on voit que la petite arvine Bibacchus obtient des médailles d'or, on ne peut qu'être sceptique.
Christian Rausis
Avatar de l’utilisateur
Christian Rausis
 
Messages: 3732
Inscrit le: Sam 8 Déc 2007 13:04
Localisation: Valais

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar oenanthrope » Mer 20 Mars 2019 22:12

A la réflexion, je dirais même qu'ils se discréditent en attribuant un 99 à un vin "de cépage", si bien fait soit-il. C'est une curieuse coïncidence qu'un jury de 5 soit à ce point unanime, coïncidence suspecte; ça peut signifier qu'ils ont trop bien noté les vins précédents, ce qui pousse l'ensemble des vins dégustés ensuite vers des notes trop favorables. Pour l'instant, à part "Le Nouvelliste" du lendemain, je n'ai pas vu grand écho sur place.
Combien de points obtiendrait à cette table un vin comme le "Grain noble" Marsanne 2016 ou 15 de MT. Chappaz ? Il faudrait qu'ils aillent à 105 .

J'ai écrit référentiel, je dirais aussi un problème d'étalonnage. Il y a des filles et des gars qui arrivent au lieu du "concours" , la veille ou pas, à jeun ou pas, et qui se mettent à la table qu'on leur indique...Et la dégustation commence, advienne que pourra. S'il y a une série de vin rouges, pourquoi ne pas leur servir un vin qui "vaut" peut-être 96 , par exemple le CNP du Domaine de la Barroche 2010, somptueux.

Dans tout labo, quand on arrive le matin et qu'on a un instrument qui indique de 0 à 100, on doit vérifier si l'échelle marque bien 0 pour un signal = zéro, et 100 pour le maximum, lu après la mesure d'une référence donnée. Si l'échelle indique 108, il y a lieu de procéder au réglage, selon les instructions. Oh, mais je m'en vais leur écrire, et peut-être aussi à l'OIV !!!!
De même il est d'usage chez les pros des tests inter-laboratoires de normaliser les évaluations de jurys (les notes) par rapport à une moyenne et un écart-type, pondérés.
oenanthrope
 
Messages: 146
Inscrit le: Dim 27 Fév 2011 22:46
Localisation: Suisse romande

Re: DOMAINE DU MONT D'OR (Valais)

Messagepar oenanthrope » Sam 27 Avr 2019 14:43

Syrah "MADAME DE" 2017.

Je me cite :
"dans les millésimes récents aux concours "Etoiles du Valais" ou "Grand prix du vin suisse". Alors que, en sec, la Syrah et plus encore le Johannisberg SICCUS apparaissent très souvent."

Nous n'allions pas rester sans goûter cette Syrah dans ce millésime, on s'attend à du très bon ! Et c'est très bon!
Robe magnifique, sombre, limpide, profonde.
Intensité à l'olfaction : un maximum de points ! La qualité du bouquet me ravit.
En bouche, équilibré à fondu avec un petit SR....Mon acolyte dit: c'est très rond. En effet, elle est dans est registre méridional. Très bon fruité de fruits noirs, raisins secs, fraise, tanins fins, on l'imagine très bien à table. Concentré sans excès.
Je l'imagine telle une belle jeune femme aux lèvres rouges sans "rouge-à-lèvres", aux pommettes colorées naturellement, au regard rayonnant, au front mat au
et aux baisers un peu sucrés, avec un petit reste du goût fruité d'un bubble gum d'antan.
Une petite réserve donc, mais si on lui trouve comme partenaire un plat qui s'accommode d'un vin avec cette très légère douceur, une sauce qui aurait quelques raisins secs par exemple, cette Syrah peut offrir bien du plaisir.
oenanthrope
 
Messages: 146
Inscrit le: Dim 27 Fév 2011 22:46
Localisation: Suisse romande

Précédent

Retour vers Les vins suisses

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité