Index du forum Les rubriques La Charte et informations en tout genre.

A lire avant avant de s'inscrire.

Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar JP NIEUDAN » Dim 17 Nov 2019 13:36

Lors d'une dégustation vendredi soir je me suis aperçu qu'un certain nombre d'entre nous avait oublié les dosages du champagne d'ou ce message :

Champagne Brut Nature : désigne un champagne pour lequel aucun dosage n’a été ajouté (on peut utiliser aussi "pas dosé" ou "dosage zéro")

Champagne Extra Brut : entre 0 et 6g de sucre par litre.

Champagne Brut : moins de 12g de sucre par litre.

Champagne Extra Sec : entre 12 et 17g de sucre par litre.

Champagne Sec : entre 17 et 32g de sucre par litre.

Champagne Demi-Sec : 32 Ă  50g de sucre par litre.

Champagne Doux : plus de 50g de sucre par litre.
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8689
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar Thierry Debaisieux » Dim 17 Nov 2019 13:57

Pour moi, Jean-Pierre, c'est inutile de retenir toute la liste:
7 g est le dosage maximum que je sais boire ;)

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 9288
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar alex73 » Dim 17 Nov 2019 15:32

Idem pour moi...
Alexis
alex73
 
Messages: 871
Inscrit le: Dim 14 Nov 2010 08:43
Localisation: Savoie

Re: Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar Greg V » Dim 17 Nov 2019 16:57

Je n'aime pas les vins dosés mais il m'arrive parfois d'apprécier des bruts dosés à 12 gr. C'est une question d'équilibre. Par ailleurs il y a différentes liqueurs de dosage et les liqueurs maison de bons vignerons passent mieux que d'autres.
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3764
Inscrit le: Ven 30 DĂ©c 2011 23:08

Re: Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar JP NIEUDAN » Lun 18 Nov 2019 14:34

Je te rejoins Grégory ...

J'ai bien aimé la cuvée Libertine de chez Doyard pourtant dosée à 70 gr/l mais très bien équilibrée et j'ai eu du mal avec le Deutz Brut Classic dosé entre 6+ et 12 gr/l

jpierre
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8689
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar Greg V » Lun 18 Nov 2019 16:17

Tiens, une illustration intéressante :

Outre la quantité ajoutée, le type de sucre joue aussi, avec pour chaque sorte ses adeptes : sucre de betterave (autre grande production de la Champagne !), sucre de canne (considéré comme plus noble et souvent apprécié gustativement), moût de raisin concentré rectifié (pratique). Le vin utilisé joue aussi un rôle considérable, de même que la mise en œuvre de la liqueur. Comme pour toutes les étapes de l’élaboration du champagne, le temps et l’élevage sont là aussi des alliés précieux.

Dans l’Aube, la maison Drappier porte au sommet le soin apporté au dosage et à l’élaboration d’une liqueur porteuse d’une véritable personnalité. « Comme j’appréciais très peu les vins sucrés, j’ai commencé à mener mes premiers essais de réduction de dosage dès mes premières vinifications dans les années 80, se souvient Michel Drappier. J’ai compris que pour diminuer le dosage, il ne suffit pas de réduire la quantité de sucre, il faut raisonner tout le schéma de vinification et travailler la liqueur. »

L’autre particularité est d’avoir hérité de son père André de très vieilles liqueurs conservées en fûts et en bonbonnes. Ce qui était peut-être un oubli s’est avéré une véritable mine d’or. « Comme de vieux millésimes, de vieilles liqueurs ont un côté très fondu. Elles permettent de diminuer la quantité de dosage et d’accompagner le vin sans porter ce côté sirupeux d’une liqueur». Aujourd’hui, la maison possède une véritable liquothèque conservée en foudres tronconiques et en bonbonnes, comptant pas moins de… 42 ans de stock !

Ces véritables « épices » sont utilisées en toute petite quantité et servent notamment dans le dosage du Carte d’Or, référence-phare de la gamme (1 million de cols).

Carte d’Or non dosé : il s’agit de la base du champagne Carte Or (assemblage de millésimes 2012-2013-2014) dégorgé en avril 2017 après 3 ans d’élevage sur lattes. Il servira d’ici quelques mois à élaborer les bouteilles commercialisées mi-2018. Il est servi sans aucun dosage. Le nez est fin, plutôt sur des arômes de frondaison et de verdure. La bouche est élégante et donne l’impression d’un jus séveux mais un peu courte et raide en finale (trèfle). Il manque quelque chose !

Carte d’Or dosage 6 g/l : on est proche du dosage rencontré dans le commerce pour cette cuvée (7 g/l environ). Au nez, déjà beaucoup plus floral que le précédent, pêche et poire juste mûres. En bouche, la tension et l’élégance sont là, mais les angles sont nettement arrondis. Le fruit blanc à noyau ressort, ainsi qu’un côté crayeux en fin de bouche.

Carte d’Or dosage 12 g/l : voici des notes de fruit confit (coing) qui se sont substituées aux précédentes, alternant avec de belles vagues mentholées. La bouche est plaisante, affable, ronde, mais perd en précision. Elle n’a pas ce côté salivant en finale qui donne envie d’en reprendre.

Carte d’Or dosage 7 g/l dosé avec une liqueur de 1947 : une expérience œnologique unique proposée pour cette dégustation ! Le nez ressort d’une grande fraîcheur, fruits de l’été juste à point avec de fines notes épicées. La bouche surtout est intéressante, jeune et fondue à la fois, finement miellée sans sirupeux. On est dans la gamme de fruits compotés (mirabelle), fondue en finale, sans retour crayeux salivant. Tout se passe comme s’il y avait une forme d’expérience, d’éducation, sur un vin qui reste jeune.

Carte d’Or 1995 en magnum : voici une expérience différente. Un magnum millésimé de Carte d’Or, dégorgé en mars 2014 et dosé à 5g/l, puis conservé en cave. C’est un champagne complexe, très fin au nez et en bouche, avec déjà des notes d’évolution : calisson, caramel, noisette, pâte d’amande, pomme tatin. La bouche est suave, mûre, avec des notes de miel blond (acacia plus que châtaignier). Le dosage est parfait, il a certainement contribué à conserver aussi joliment ce vin pendant 22 ans. Voici une magnifique bouteille à point qui sera mise en marché pour les fêtes (145,- € départ cave).



https://www.terredevins.com/degustation ... n-drappier
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3764
Inscrit le: Ven 30 DĂ©c 2011 23:08

Re: Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar Ardennais » Lun 18 Nov 2019 16:46

Bonjour,
Je préfère, de loin, les champagnes peu dosés, mais quand ils sont bien faîts.....
J'ai pourtant eu de mauvaises expériences avec des champagnes de ce type. Le zéro, ou très faible dosage, a été une mode mal maitrisée par beaucoup. Avec des matières premières faibles, celà donnait des vins étriqués
J'ai aussi dégusté des champagnes à 7/8g remarquablement équilibrés, et d'autres très patauds
Certains vieux champagnes ,avec les gènéreux dosages de l'époque , peuvent donner des bouteilles remarquables au vieillissement, le vin ayant mangé le sucre, ce qui lui a permis de se conserner harmonieusement et se complexifier. Le sucre est un conservateur, comme le sel.
A quelques reprises, j'ai eu la possibilité de goûter à des échantillons avec des essais de dosage. 0,5g en + ou - pouvait modifier l'équilibe du vin de façon assez incroyable
Des vignerons m'ont indiqué que pour eux, le dosage est un exhausteur, comme la fleur de sel ou le tour de moulin à la fin d'un plat pour un cuisinier. Ni trop, ni trop peu, tout est dans l'équilibre.
Le dosage ne doit être , ni un correcteur qui masque certains manques, ni un élément qui permette la standardisation ( liqueur d'expédition qui donne un goût " maison" et uniformise la production).
C'est ce que j'ai appris en écoutant les vignerons , et en dégustant " beaucoup" :D

Hervé
Ardennais
 
Messages: 197
Inscrit le: Mar 26 FĂ©v 2019 16:08

Re: Le dosage des champagnes (petit rappel)

Messagepar Thierry Debaisieux » Lun 18 Nov 2019 17:43

Merci, Grégory et Hervé, pour ces informations intéressantes et en particulier pour le lien vers Terres de Vins.

Bonne soirée,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 9288
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)


Retour vers La Charte et informations en tout genre.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité