Index du forum Les rubriques La Charte et informations en tout genre.

A lire avant avant de s'inscrire.

Sociando-Mallet perd son créateur

Messagepar JP NIEUDAN » Dim 3 Nov 2019 18:56

Jean Gautreau est décédé jeudi après-midi. Il était âgé de 92 ans. Il fut le découvreur d'un terroir exceptionnel considéré comme un grand cru classé.

Champion de tennis, courtier, puis négociant en gros rouge de table, Jean Gautreau doit à l'inconstance d'un Belge l'achat de Sociando-Mallet, cru (devenu) mythique du Haut-Médoc. « Je ne voyais pas un grand avenir dans le vin de table. Un jour, j'ai rempli une 2 CV camionnette et je suis parti vendre des grands crus en Belgique. Cinq ou six ans après, j'étais devenu le premier sur ce marché. » À tel point que l'un de ses clients le charge de trouver une propriété à acheter pour l'un de ses amis. « Sociando appartenait alors à l'ancien président du syndicat viticole de Marrakech. Il venait de mourir, j'ai envoyé une note à l'acheteur belge, qui ne m'a jamais répondu, et j'ai acquis cette propriété pour 250 000 francs en 1969, surtout pour le point de vue qu'elle offrait sur la Gironde. »

Située sur la commune de Saint-Seurin-de-Cadourne, elle comprenait 30 hectares de terres, dont seulement 5 ou 6 de plantés. Début d'une grande aventure : « Jean Gautreau ne s'est pas trompé, commentait Jean Delmas, l'ancien patron de Haut-Brion, lui aussi décédé cette année. Le vignoble de Sociando-Mallet occupe toute la surface de la plus belle croupe de graves de cette région du Haut-Médoc. » Des sols caillouteux où l'eau de pluie ne stagne jamais, un enracinement profond, une maturité précoce et des méthodes de vinification qui mettent en valeur la matière sans en rajouter ont assuré une rapide notoriété au cru dès le début de la décennie 80.

Petit à petit, Jean Gautreau rachète des parcelles, plante et fait connaître son cru à l'international. Pratiquant des prix raisonnables, ne cédant jamais à la mode des vins trop extraits, il est demeuré pour les amateurs de grands bordeaux une référence, et encore aujourd'hui, Sociando-Mallet est un vin accessible aux non-milliardaires. Sylvie, sa fille, lui a succédé et gère le domaine depuis quelques années avec succès, comme le prouve son dernier millésime, un 2018 remarquable que Jean a encore pu déguster avant de rejoindre Bacchus.

de Jacques Dupont
https://www.lepoint.fr/vin/sociando-mal ... 61_581.php

En 2009 Vincent avait organisé une verticale à Lourdes et malheureusement Monsieur Gautreau n'avait pu se libérer.
viewtopic.php?f=23&t=3910

Toute notre sympathie Ă  la famille de notre part Ă  tous..
La vérité est dans la bouteille ..( Lao Tseu )
Avatar de l’utilisateur
JP NIEUDAN
 
Messages: 8666
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 09:23
Localisation: Hautes Pyrénées

Re: Sociando-Mallet perd son créateur

Messagepar Thierry Debaisieux » Dim 3 Nov 2019 19:31

Merci, Jean-Pierre, d’avoir pensé à ouvrir cette rubrique.

Je m’associe aux condoléances.

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 9131
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Sociando-Mallet perd son créateur

Messagepar Didier » Dim 3 Nov 2019 19:33

Un grand Monsieur du vin s'en est allé.... :(
Condoléances.
Didier

"Si tu veux connaître quelqu'un n'écoute pas ce qu'il te dit mais regarde ce qu'il fait" Dalai Lama
Avatar de l’utilisateur
Didier
 
Messages: 5107
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 14:10

Re: Sociando-Mallet perd son créateur

Messagepar Bombyx » Dim 3 Nov 2019 23:00

Un grand Monsieur du vin s'en est allé....

Oui, certes, mais ce qu'il a fait à Sociando lui survit de belle manière.
Philippe
Avatar de l’utilisateur
Bombyx
 
Messages: 387
Inscrit le: Mar 19 Juin 2018 16:55
Localisation: Beaune, Bourgogne


Retour vers La Charte et informations en tout genre.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 3 invités