Index du forum Les rubriques La Charte et informations en tout genre.

A lire avant avant de s'inscrire.

Des révélations surprenantes sur Meursault

Messagepar LES SENTIERS3 » Mer 7 Avr 2021 17:43

F41E68D3-EBC2-4B24-8116-4FF11FFEAEDB.jpeg
F41E68D3-EBC2-4B24-8116-4FF11FFEAEDB.jpeg (82.13 Kio) Consulté 473 fois
En ce temps de décompression, j’ai feuilleté un ouvrage que je possède depuis plus de trente ans dont vous trouverez la couverture ci-dessus.

Je me suis arrêté sur la rubrique « Meursault cet inconnu » dont le titre m’a sorti de ma torpeur : il y a trente ans, Meursault ne me semblait pas si inconnu, La Grande Vadrouille y était déjà passée et les vins faisaient preuve de notoriété ! Enfin je poursuis ma lecture où Jean-Luc Pouteau par le biais de l’auteur cite les premiers crus qui lui paraissent les plus intéressants : je ne vois pas les Bouches-Chères, mon préféré ! Décidément, lui et moi n’avons pas les mêmes sensations  sur cette appellation.

Poursuite de la lecture et nous tombons enfin sur un point commun :

Qui boit du Meursault

Ne vit, ni ne meurt sot.

Là je reconnais : j’adhère !

L’auteur donne quelques succinctes indications sur les Perrières, Genevrières, Charmes et Porruzots (qu’il écrit avec deux -r, je n’en aurais mis qu’un seul) et passe au domaine du comte Lafon : présentation de l’homme et insistance sur la vinification propre à ce domaine que je vous livre textuellement :

 « Les vins du comte Lafon restent en fût sur lie avec le dépôt pendant deux à trois ans sans qu’ils aient besoin de soufre.

La fermentation alcoolique en tonneau neuf se déroule à basse température, à 16 degrés, jusqu’à la fin février. Puis c’est le séjour de deux ans et demi en fûts, après quoi les vins sont mis en bouteilles, non filtrés, collés avec du lait écrémé pour les blancs ... ». Je n’ai jamais bu les vins du Comte Lafon, mais ils doivent être très concentrés. Connaissez-vous d’autres domaines qui vinifient de la sorte ? Je n’entends pas beaucoup parler de ce domaine sur les fora (forums). J’aimerais en apprendre plus !

Par la suite, l’auteur arrive au domaine Ampeau où il goûte deux Meursault 1979 ; je cite à nouveau l’ouvrage :

 « Le premier est très pâle, or vert, brillant, gras et onctueux en bouche, long. Le second est pâle, nez plus riche, dur en bouche, sans ampleur, ni générosité ; c’est vers le premier que sont allés les suffrages.

Le premier 79 avait été récolté à l’aide de la machine à vendanger. Le second, même parcelle du vignoble, l’avait été à la main. Ce n’est pas la première fois que Pouteau se rend compte des bienfaits de la machine à vendanger, laquelle ramasse les raisins très vite, sans oxydation. »

Là, je me pose deux questions :

- Y a-t-il encore plusieurs viticulteurs de Meursault qui utilisent la machine à vendanger ?

- Le domaine Ampeau continue-t-il Ă  vendanger de la sorte ?

Je vous remercie à l’avance pour vos interventions.

Christian Roger
LES SENTIERS3
 
Messages: 69
Inscrit le: Mar 7 Jan 2020 17:53

Re: Des révélations surprenantes sur Meursault

Messagepar jef33 » Mer 7 Avr 2021 19:51

Bonsoir Christian,
C'est très intéressant de lire qu'il y a 30 ans la machine à vendanger était le mètre étalon pour faire du bon vin, et je suppose que tout le monde ou presque était d'accord, et aujourd'hui la cagette fait fois et les chimistes de la molécule la loi.
Amicalement
Jean François
jef33
 
Messages: 207
Inscrit le: Mer 17 DĂ©c 2014 21:43
Localisation: Bordeaux

Re: Des révélations surprenantes sur Meursault

Messagepar Thierry Debaisieux » Mer 7 Avr 2021 20:18

Bonsoir Christian,


C'est un livre que j'avais acheté également, peu après sa sortie en 1985 ou 1986.
Je ne l'ai pas gardé. Après quelques années, il ne m'a plus semblé utile.

Tu me renvoies Ă  de vieux souvenirs come le chapitre sur Cos d'Estournel.
De mémoire on y lisait "Cos, mon cher Cos" et j'aimais moi aussi beaucoup ce beau Deuxième Cru de Saint-Estèphe.

Jean-Luc Pouteau a un site de cave-Ă©picerie fine:
https://www.cave-pouteau.com/

Amicalement,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 11994
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Des révélations surprenantes sur Meursault

Messagepar LES SENTIERS3 » Jeu 8 Avr 2021 12:28

Bonjour à tous et merci de m’avoir répondu. En ce qui me concerne, ce qui est le plus surprenant, c’est la durée de l’élevage des vins blancs chez le comte (ou ses héritiers) Lafon. En quoi peut-il être bénéfique de prolonger la vinification deux à trois fois plus longtemps que chez les autres ? Je reste perplexe !

Christian Roger
LES SENTIERS3
 
Messages: 69
Inscrit le: Mar 7 Jan 2020 17:53

Re: Des révélations surprenantes sur Meursault

Messagepar Thierry Debaisieux » Jeu 8 Avr 2021 17:13

Christian,

Cela remonte Ă  1985.
Qu'en est-il actuellement?

Je ne bois les Comte Lafon qu'au restaurant oĂą il m'est possible de faire remplacer une bouteille oxydative.
Quand j'ai évoqué ce problème aux représentants du Domaine chez Ledoyen:
viewtopic.php?f=10&t=255&p=90271&hilit=Comte+lafon#p89011
viewtopic.php?f=7&t=10293#p89002
ils n'ont pas apprécié.

Bonne soirée,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 11994
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)


Retour vers La Charte et informations en tout genre.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités