Index du forum Les rubriques Alsace

Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar -JU- » Jeu 6 Déc 2007 13:10

Auxerrois K de Kientzler, Alsace Ribeauvillé (Grand Cru mais le cépage n’étant pas noble, il n’a pas droit à la mention), 2004.
Robe : Brillante, peu de larmes, couleur paille tirant vers l’or.
Nez : Net, floral, sur les fruits à pépins comme la pomme ou le coing ; il est de bonne intensité.
Bouche : L’attaque est franche, le vin est assez concentré, tendu, le volume en bouche occupe plutôt la longueur. L’alcool est bien présent, peu être un peu trop, mais il est soutenu par une belle acidité et une minéralité imposante. Le fruit s’exprime correctement, dans un style acidulé en raison d’un peu de sucre résiduel, cependant, la sensation sucrée est amoindrie par la minéralité et l’acidité.
La longueur est bonne.

Noté 15/20
Moyenne de 13,8 ; il est certainement le vin qui présente l’écart type le plus important
Note mini : 13 (quatre dégustateurs !!)
Note maxi : 15 (trois dégustateurs)


Cordialement,
JU
-JU-
 
Messages: 325
Inscrit le: Dim 11 Nov 2007 13:44

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar vinosophe » Lun 14 Avr 2008 21:09

Redégusté samedi dernier (merci Emile!) le très beau :

ALSACE GRAND CRU OSTERBERG 2002:

Belle robe jaune dorée, très légèrement évoluée; nez complexe, pétroleux, minéral, encore quelque peu austère, agrumes en retrait; la bouche est très pure, droite, avec une belle finale citronnée et une acidité très marquée...noté 16+
CHRISTOPHE
vinosophe
 
Messages: 3932
Inscrit le: Ven 19 Oct 2007 22:38
Localisation: BOURG en Gironde

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Toires » Ven 12 Sep 2008 18:44

Un vin bu à l'aveugle.

Riesling Osterberg 2002
Robe jaune clair, asse vive, olfaction nette et fraîche : agrumes ( citron et pamplemousse ), fruits blancs et des notes « pétrolées », bouche grasse et équilibrée, fruits frais ,( agrumes dominants ), belle acidité , finale tendue , minérale, persistante Noté : 17.

Toires
Toires
 
Messages: 4
Inscrit le: Mar 9 Sep 2008 21:06

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Vincent Ravenne » Jeu 30 Avr 2009 22:48

Pinot blanc 2005
La robe est bien brillante, jaune assez pale, avec quelques larmes sur le verre.
Un poil d’anis, des fruits blancs, du menthol pour ce vin d’une belle expression.
La bouche est ronde et épaisse, assez solaire avec un jus de belle intensité.
L’acidité est bien là mais dominée à ce stade par la matière
Une belle découverte pour un cépage que je ne croise quasiment jamais...
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar matlebat » Ven 14 Août 2009 11:02

Dans la série estivale :
Image
Riesling Osterberg Domaine Kientzler 2007 : Un nez floral sur un fond de fruit sec, de pêche, avec un côté aérien, évanescent. La bouche est fine, délicate, droite, tendue, ça goutte très sec, même si la matière ronde enrobe l'acidité en milieu de bouche. La finale est traçante, tendue, pour les amateurs de riesling sec, tout en délicatesse et légèreté sur la fleur, le fruit mûr, c'est très homogène, ça fait argilo-calcaire (j'ai vérifié et je crois que c'est ça, je suis pas peu fier... Nico, tes cours commencent à être assimilés) mais ça manque encore d'ampleur, de rondeur pour adoucir le tranchant et pour devenir grand, vous me direz c'est jeune ! Très Bien 15,5 - 16,5 . A attendre je pense quelques années !
Amicalement, matthieu
Avatar de l’utilisateur
matlebat
 
Messages: 746
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 19:07
Localisation: Paris

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Winemega-Alain » Ven 14 Août 2009 23:05

Y fait quand même bien envie, ton p'tit Riesling.. ;)
Alain

Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
Avatar de l’utilisateur
Winemega-Alain
 
Messages: 2893
Inscrit le: Jeu 25 Oct 2007 23:30
Localisation: Suisse, entre Genève et Lausanne

André Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Sebastien » Dim 18 Nov 2012 20:49

André Kientzler ( dégustation faite début novembre 2012 au domaine)

Reçu sans rendez-vous avec un jeune Kientzler, très sympathique, que l'on a retrouvé au salon des bonnes bonnes bouteilles de Ribeauvillé dans le rôle du dégustateur cette fois-ci.

Chasselas 2010

Sans prétention, souple, fruité, vif, bien fait.

Riesling cuvée François Alphonse 2011

Belle acidité, fin, épuré sur une finale saline

Riesling Osterberg Grand Cru 2010

Très droit, grosse structure acide ressentie, fin, austère en l'état. Futur beau vin de gastronomie.

Riesling Geisberg Grand Cru 2009

Plus de volume que l'Osterberg, avec toujours cette tension redoutable.

Pinot Gris "réserve particulière" 2009

Beau nez, bouche fermée sur l'amande amère.
18 g de sucre

Pinot Gris Kirchberg Grand Cru 2011

Bouche toujours aussi fine et tendue. Sucre parfaitement maîtrisé.

Gewurztraminer Osterberg Grand Cru 2010

Equilibré, expressif, sucre bien intégré. Beau vin.
30-40g de sucre résiduel

Conclusion:

De tous les riesling que j'ai pu goûter, je considère ceux de ce domaine comme les plus tendus, les plus tranchants qui soit. Totalement épuré, peut être trop parfois, ils manquent d'un peu de matière, de suavité.

Pour les amateurs de vins fins à la forte minéralité, à l'acidité saisissante.

Très belle expression sans chichi. Un style lisible, cohérent. A boire après quelques années de garde. Un peu dur jeune.

Seb
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Sebastien » Dim 12 Oct 2014 13:54

Riesling GC Geisberg 2008

Bouchon ras.
Ouvert 1h avant et laissé à température de frigo alimentaire

Robe limpide brillante d'un jaune or en début d'évolution.

Le nez ne fait pas d'ambiguité. Il pétrole, mais pas que. Citron confit, abricot, soupçon d'épices ( réglisse, anis ), chouilla de fleurs ( lesquelles faut demander à Greg-Gogos51- ce pseudo me manque ) fraîcheur et donc ce pétrole très présent, élégant, pas un vulgaire diesel 1er prix ou pneu chauffé de twingo. Un très beau nez expressif, mûr, subtil et frais.

La bouche est un savant mélange de tension, de précision constante et de fruits bien mûrs. La rétro est bien là dans un équilibre des saveurs remarquable. Equilibre me faisant penser aux Riesling des soeurs Faller/Weinbach, classe, élégance. Salivant en milieu de bouche, persistant et belle longueur sans être phénoménale.

Un très beau Riesling classique, plein, sans molesse, plus droit que large qui a tout d'un grand si tant est qu'on ne désire pas y trouver un volume et une puissance superlatifs.

17/20 Pas plus car manque un peu de grandeur en tout...mais on est dans le haut niveau d'équilibre et de plaisir.
Sebastien
 
Messages: 3198
Inscrit le: Ven 20 Avr 2012 13:46

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Greg V » Dim 12 Oct 2014 21:09

J'ai voulu regoûter ce soir pour en avoir le cœur net car hier je partais sur une 17,5, voire plus. Ce soir le vin était plus mou mais tout de même d'un très haut niveau.

Donc Kientzler Geisberg riesling 2008 :

Nez pétrolé sans excès, orange amère, rose, cumin. Expressif, superbe.

Bouche : un joli toucher, gras, caressant, un poil beurré, avec une tension magnifique. Assez long, sans creux, avec une finale salivante. L'équilibre est magistral.

17/20
Pour bien vieillir il faut ingurgiter 5 vins et fromages par jour
Avatar de l’utilisateur
Greg V
 
Messages: 3623
Inscrit le: Ven 30 Déc 2011 23:08

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar matlebat » Mar 11 Nov 2014 18:02

Bonjour à tous,

Image

Riesling, Domaine Kientzler Osterberg 2007: Un nez fin, assez discret, de fruit blanc, aux délicieuses note terpénique pétrole, fond de cire, pointe fumé. La bouche est ronde a l'attaque puis de la tension, belle matière avec un toucher suave, c'est droit, délicat, de la matière, de la fraicheur sur le fruit blanc, typé agrume quand même, pointe amer, note pétrole délicate, fond léger fumé. La finale est fraiche, bien enrobée par la matière, belle persistance agrume pamplemousse, amer classe, note pétrole. ça manque encore d'un peu d'expressivité et de complexité, par contre j'ai plutôt confiance 91-02 (16,5) (ça fait très calcaire, avec une pointe gréseuse, je m'en vais vérifier...Pas mal vu pour un Parisien :-)

Amicalement, Matthhieu
Avatar de l’utilisateur
matlebat
 
Messages: 746
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 19:07
Localisation: Paris

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Laurent2 » Sam 14 Fév 2015 21:53

J'avais ouvert aussi ce Kientzler Osterberg 2007 dès que je l'avais reçu du domaine. Je m'en souvient encore. Il m'avait paru totalement cristallin, pur, tranchant. J'avais été assez impressionné. Je n'en n'avais pas réouvert depuis, et hier a été la première fois. Evidemment le vin a changé et il a perdu cette évidence de la jeunesse, par contre quelle complexité, quel grand vin ! Toujours très sec, comment souvent chez Kientzler (pas toujours cependant ex. Geisberg 2001). Ce qui me frappe est une amertume noble qui en fait un Riesling sortant des canons habituels. Pas du tout de gout pétrolé. Acidité fine qui génère une longueur appréciable. J'essaye de me rappeler du dernier Clos St Hune que j'ai bu (un 2001 il y a un an), même si on ne joue pas dans la même catégorie, il y a quand même quelques points communs.

Après tout les goûts sont dans la nature : j'en fais goûter un verre à mon épouse, qui me dit que le vin n'est absolument pas bon, et refuse de finir le verre !

Le lendemain, le vin est toujours aussi bon, mais peut être au profil plus classique d'un Riesling Alsacien.
Laurent2
 
Messages: 23
Inscrit le: Sam 18 Juil 2009 12:02

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Vincent Ravenne » Ven 26 Juin 2015 07:47

Riesling Geisberg 1988
Bouchon au bout du bout, robe bouton d'or, brillance +++
Nez riche et complexe sur le gingembre, le macis, le safran, la pêche jaune, la cire.
Le tout s'offre sur un fond un rien trop riche, comme un vieux liquoreux ayant mangé ses sucres, amenant un poil de sucrosité là où l'on aurait pu attendre de la droiture, de l'élégance... non là, on est sur la générosité, l'opulence, la gourmandise

La bouche est assez large, profonde, intense sur des notes un rien capiteuses! Bonne Nouvelle le vin n'est jamais too much,juste profond à souhait gourmand, intense et savoureux! :cdc:
A aucun moment au fil de la soirée le vin ne faiblira, restant aromatiquement épanoui sur les notes perçues au nez, intense et mineral, sans jamais partir sur le variétal... superbe :cheers:
On touche ici un domaine que je connais peu car des riesling de 25 ans et plus, je n'en n'ai pas en cave mais quel plaisir que visiter ses contrées inconnues

Je me suis régalé :king:

:tchin:
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:MYTHIQUE 18+ À 19:EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:MOYEN 10 À 11:FAIBLE <10:DÉFECTUEUX
en dessous de 16, je n'achète pas! il y a si bon ailleurs!
Vincent Ravenne
 
Messages: 8708
Inscrit le: Ven 26 Oct 2007 07:32
Localisation: Entre Béarn et Bigorre

Re: Kientzler, (plateau de Ribeauvillé)

Messagepar Laurent Saura » Ven 26 Juin 2015 11:47

Ah les vins des terroirs marno-calcaires des failles de Ribeauvillé....ça vieillit bien :good:
J'aurai bien aimé boire un tel truc :good:

Amitiés,

Lolo
BAREME DE NOTATION 19+ À 20:VIN MYTHIQUE 18+ À 19:VIN EXCEPTIONNEL 17+ À 18:TRÈS GRAND VIN 16+ À 17:GRAND VIN 15+ À 16:TRÈS BON VIN 13+ À 15:BON VIN 11+À 13:VIN MOYEN 10 À 11:VIN FAIBLE MOINS DE 10:VIN DÉFECTUEUX
Laurent Saura
 
Messages: 4833
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 18:29

Kientzler, Riesling Geisberg 1998

Messagepar matlebat » Sam 27 Juin 2015 08:42

Bonjour à tous,

Bu lors de cette belle dégustation

Riesling, Kintzler Geisberg 98 : Un nez qui ne trompe personne sur l'agrume, le citron, pointe pamplemousse, note florale sur un fond pétrolant à merveille. La bouche est tendue comme un arc, fine, précise, c'est critallin, bien accompagné d'une matière suave, beaucoup de profodeur, l'archétype du riesling sec calcaire pour moi, sur le citron, note salines, florales et fond pétrole, roche. La finale est puissante, vive mais bien enrobée, seche, profonde avec une superbe persistance de citron, note saline, fleur blanche, fond pétrole, roche. Whaouh, les amateurs du genre adorent, assez austère, pas hyper complexe mais tellement profond, structurée, puissant ! Excellent 94+ (17,5-18)

Amicalement Matthieu
Avatar de l’utilisateur
matlebat
 
Messages: 746
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 19:07
Localisation: Paris

Re: Kientzler Réserve Particulière Riesling 2014

Messagepar Thierry Debaisieux » Jeu 13 Juil 2017 20:00

Ce midi au Fox et à l'aveugle un verre de Riesling Kientzler Réserve Particulière 2015.

On trouve sur le site du Domaine les informations suivantes:
RIESLING RESERVE PARTICULIERE 2015
MILLÉSIME : 2015 VIN SEC (1/5) ALC/VOL 14 % SUCRE RÉSIDUEL <2 g/l
Arômes fins et élégants aux notes florales et minérales. Bouche dense, tout en finesse, franche et tendue. Fruit franc aux nuances minérales soutenu par une acidité droite et mûre. Belle longueur, structure tout en pureté.
Conseil de dégustation
Selon l'équilibre recherché, le vin peut soit être bu jeune pour garder toutes ses qualités de fruit, soit un peu plus mûr (5 à 10 ans) pour gagner en complexité, en finesse et en minéralité.


Ce vin m'a semblé avoir un nez élégant sur les agrumes et le minéral surtout sur la pierre, les notes d'hydrocarbure étaient discrètes.
La bouche, concentrée et savoureuse, avait une trame acide fruitée très agréable. Ce vin au beau volume donnait une sensation de tension et de longueur, avec une jolie minéralité en finale.
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux
Thierry Debaisieux
 
Messages: 6315
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)


Retour vers Alsace

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 3 invités