Index du forum Les rubriques Bourgogne

Re: Chablis : Vincent Dauvissat

Messagepar nmnmnm » Lun 9 Oct 2017 13:51

Rene et Vincent Dauvissat -- Chablis Grand Cru "Les Preuses" 1999

Bouteille epaulee 2 h puis carafee avant le service.

Couleur or (avec encore de tres legers reflets verts) qui ne laisse pas deviner un vin de 18 ans.
Nez relativement classique de fleurs blanches, pralin, une touche legere de miel.
Bouche absolument magnifique, toucher et presence dignes d'un GC beaunois, allonge impressionante, acidite imperceptible parfaitement integree dans la trame du vin et se revelant seulement par une touche aromatique de cedrat/mandarine. Le vin a evolue tout au long du repas, presentant parfois des notes caillouteuses, parfois des notes plus riches de miel et de pralin. Interminable final sur les agrumes legerement mielles et le menthol.
Tres grand chablis (tres grand vin blanc tout simplement) a parfaite maturite.

Tres cordialement,
nm
nmnmnm
 
Messages: 562
Inscrit le: Lun 6 Mai 2013 18:38

Chablis GC Preuses 2010 : Vincent Dauvissat

Messagepar Patrick » Dim 16 Juin 2019 09:17

Chablis GC Preuses 2010 : Vincent Dauvissat: Un vin qui a été bu après un flamboyant Clos du Papillon de Baumard et qui sans doute en a quelque peu souffert car la densité du Chenin était impressionnante. Cela fait quand meme plusieurs fois sue je trouve les Chablis de cette adresse un peu maigre et affiné par un sulfite libre excessif. Encore ici la couleur blanchie par le soufre et la maturité froide ne m’enchante guère. Toutefois si le nez est finement réduit, il préserve la part iodée qui sied a ces crus du Nord si svelte et harmonieux quand ils sont réussis. Mais svelte ne signifie pas décharné et ici bien entendu si cela n’est pas le cas, il semble qu’un peu de densité supplémentaire lui apporterait une race plus affirmée en même temps qu’une complexité aromatique supérieure. Je reste vraiment convaincu que l'écueil majeur du secteur est la trop grande générosité des fruits au moment de la récolte. Nous verrons plus avant que certains domaines ont de ce point de vue franchis une étape qualitative majeure en regulant drastiquement les rendements. En résumé un chablis ouvert, parfaitement mûr mais sans la pureté et le fond qu’un vin de ce niveau devrait avoir.
Patrick Essa - Meursault
http://www.degustateurs.pro
Patrick
 
Messages: 274
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007 12:25
Localisation: Bourgogne - Meursault

Précédent

Retour vers Bourgogne

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 3 invités


cron